Real Time Web Analytics

Administration communale - Page 3

  • Pin it!

    Nassogne : massacre à la tronçonneuse

    Il ne se passe plus une semaine que la commune de Nassogne soit critiquée par les citoyens.  La dernière en date, c'est le massacre à la tronçonneuse de la Rue des Tilleuls, à Nassogne.

    6C02C021E28E435394C161C97DCAF600.jpg

    Olivier Embise travaille au CRIE du Fourneau Saint Michel

    Voilà ce qu'il dit :

    Bonjour à toutes et tous, 

    Pour ceux qui ne sont pas encore au courant, la commune de Nassogne a procédé à l'étêtage de tous les arbres de "la rue des tilleuls". Un véritable carnage à de nombreux égards. Et dire que Nassogne est une commune MAYA...

    Ci-dessous, vous trouverez un courrier que j'ai envoyé hier aux responsables communaux ainsi qu'aux membres du PCDN. En bonus, une photo de l'intervention.

    Si le sujet vous touche, n'hésitez pas à vous manifester auprès des autorités. Leurs adresses mail se trouvent ici (collège) et (conseil).

    En espérant qu'un jour, on comprenne que la nature n'est pas un objet jetable.

    Bonne journée,

    Olivier

    ------------

    Chers responsables communaux,

    Chers membres du PCDN,

    Mesdames, Messieurs,

    Bonjour, 

    Je vous contacte concernant les travaux réalisés à partir du 2 avril à la rue des tilleuls, à Nassogne. Je suis profondément attristé par les mutilations effectuées sur ces arbres remarquables ; les troncs sont réduits à leur plus simple expression. Je ne suis pas contre une taille des arbres lorsque cela s'avère nécessaire, raisonnable et qu'elle est réalisée à la bonne saison. Dans le cas qui nous concerne, aucun de ces points n'a été respecté.

    • nécessaire> Je comprends que l'importante masse de feuilles mortes et de fleurs séchées puisse être gênante pour les habitants directs et que la voirie puisse être glissante quelques jours d'automne. Mais si tous les arbres qui perdent leurs feuilles doivent être ainsi traités, il n'en restera guère. Un ramassage aurait-il été très compliqué à mettre en oeuvre ? Cette biomasse (feuilles et fleurs) est par ailleurs un excellent matériau pour réaliser du mulching ou un compost de qualité. Plutôt qu'un problème, il est possible d'imaginer des solutions positives. Il y aura toujours des "bonnes" raisons pour couper/tailler drastiquement des arbres. Du reste, il me semble qu'il y a bien d'autres problèmes sécuritaires sur la commune qui méritent une attention particulière (sécurité des piétons et des cyclistes, notamment).
    • raisonnable> Étêter un arbre est une aberration ; c'est prouvé scientifiquement depuis plus de 10 ans. Le livre "L'arbre, un être vivant", édité aux éditions Weyrich explique cela de long en large. Toutes les communes en ont reçu un exemplaire. La Wallonie a également édité plusieurs brochures sur le sujet, dont celles-ci : "Préserver les arbres - recommandations pour éviter les dégâts aux arbres" ou Protégeons nos arbres (voir page 10). De telles pratiques engendrent un stress phénoménal qui va nécessiter une débauche d'énergie incroyable pour que l'arbre puisse survivre, dans un état affaiblissement avancé. Une multitude de rejets vigoureux issus de bourgeons dormants vont probablement voir le jour, donnant à l'arbre une allure de hérisson. Ces centaines de rejets vont produire une abondante masse de feuilles qui auront d'ailleurs une taille supérieure. Le problème initial - les feuilles mortes - ne sera donc a terme pas résolu. Des interventions futures et coûteuses devront être réalisées afin d'espérer maîtriser la situation. Par ailleurs, l'arbre va tenter de recouvrir ses blessures, mais vu leur diamètre important, beaucoup de cavités verront le jour, laissant pénétrer la pourriture au cœur de l'arbre. D'après un élagueur que j'ai contacté, il est habituel que dans ce cas de figure, la première chute de tronc ou de charpentière apparaisse au bout de 15 à 20 ans. Le schéma classique est alors un abattage généralisé pour des mesures liées à la sécurité routière. C'est ce qui s'est notamment passé à Marche avec une allée de marronniers. Bref, la vie de ces arbres est mise en péril alors qu'ils auraient pu vivre encore des centaines d'années.
    • à la bonne saison> Le 2 avril, les arbres sont en pleine montée de sève et les oiseaux commencent à nicher. En Région bruxelloise, il est interdit de couper des arbres et de les élaguer avec des engins motorisés entre le 1er avril et le 15 août. Dans le cas qui nous occupe, les règles prévues ont très probablement été respectées, mais à mon sens, elles ne justifient pas tout.

    Sincèrement, je ne comprends pas de tels agissements. D'un côté, la commune fait preuve de bonne volonté pour planter des haies, des fruitiers, placer des nichoirs, mettre en place un PCDN qui mobilise des bénévoles notamment pour protéger des arbres remarquables et de l'autre, elle taille des haies en période de nidification, elle écorce des dizaines d'arbres le long des routes, elle abat un vieux poirier qui ne gênait personne et elle mutile toute une allée de tilleuls. Je sais que certaines mesures sont en route pour solutionner certains problèmes et c'est très positif. Mais plutôt que de réagir a posteriori, pourquoi ne pas faire les choses dans l'ordre? Des structures existent et il y a bon nombre de personnes compétentes sur la commune pour remettre des avis pertinents et trouver des solutions durables.

    Quelle cohérence y a-t-il entre mettre un arbre à l'honneur en donnant son nom à une rue et en même temps ne pas tolérer qu'il perde des feuilles et sortir les grands moyens en guise de solution?

    Outre les aspects biologiques et esthétiques, c'est le patrimoine qui est touché.

    Pour terminer ce plaidoyer, certes "à chaud", je vous invite à lire cette citation de Hermann Hesse:
    "La Nature et Tout ce qui grandit, 
    La Paix et Tout ce qui s'épanouit,
    Tout ce qui fait la Beauté du Monde est fruit de Patience, 
    Demande du Temps,
    Demande du Silence, 
    Demande de la Confiance." 

    Merci de m'avoir lu. 

    En espérant que la "rue des tilleuls" perdure dans le temps et que de telles actions ne se reproduisent plus, je vous souhaite une bonne journée et reste à votre disposition pour des discussions constructives.

    Bien à vous,

    Olivier Embise

    N'hésitez pas, comme lui, à envoyer un email à la commune (voir les liens ci-dessus) pour montrer votre mécontentement.

    Josianne Baudrux, de Grune a déjà fait le pas et a envoyé ce message :

    Lire la suite

  • Pin it!

    Captation vidéo du conseil communal de Nassogne du 1er avril 2019

    nassogne.jpg

    Voici la vidéo (ou du moins une grosse partie) de la Réunion du Conseil Communal de Nassogne qui a eu lieu le 1er avril 2019 à 19h30 (Ce n'est pas un poisson)

    C'était une première expérience qui, je l'espère sera suivie d'autres.  Marc Quirynen m'avait juste demandé de ne pas filmer le point 2 et je l'ai respecté.

    Par contre, ma batterie s'est déchargée plus vite que prévu, j'ai donc une coupure dans la retransmission et l'image n'est pas parfaite.  Cela n'arrivera plus, j'utiliserai une autre caméra.

    Veuillez donc pardonner ces petites imperfections.  Si vous avez des remarques, n'hésitez pas à m'en faire part.

    Voilà les différents points abordés et le timing où vous pouvez les retrouver :

    01:01 1. Règlement d’ordre intérieur Adaptation
    22:27 3. Marché de service pour la désignation d’un notaire chargé de l’estimation de la valeur vénale et de la vente de l’ancienne maison communale sise Rue des Alliés 41 à Forrières
    29:18 4. Engagements d’ouvriers permanents contractuels Décision, fixation des conditions de recrutement, de la description de fonction et de la procédure de recrutement
    39:34 5. Modification des statuts administratifs du personnel communal.
    41:58 6. Comité de concertation Commune/CPAS : Règlement d’ordre intérieur
    43:09 7. CPAS : Règlement d’Ordre Intérieur du Comité de Concertation Commune/CPAS
    44:10 8. CPAS : Modifications des statuts administratifs du personnel du centre
    45:50 9. CPAS : Modification du Règlement de travail
    46:22 10. Adhésion au marché de collecte en porte à porte des déchets ménagers et assimilés 2020-2023 — AIVE
    52:04 11. Représentants communaux au sein des intercommunales et des autres organismes : désignation
    Manquant 12. Composition du Comité du mérite sportif : modifications
    Manquant 13. Déclassement d’un véhicule usagé et accidenté
    55:33 14 Communications

     

  • Pin it!

    Manque de transparence flagrant de la majorité à Nassogne.

    1200px-Nassogne_JPG02.jpg

    Rappel des faits.

    Dans son programme électoral, la liste IC (majorité absolue à l’issue des élections) promet de « diffuser les réunions du conseil communal en streaming ».

    2019-03-28_200715.jpg

    Dans le Règlement d’Ordre Intérieur (ROI) du conseil communal de Nassogne approuvé en séance publique le 24 janvier 2019, il est dit :

    « Sous-section 4 – L’enregistrement des séances publiques du conseil communal
    En ce qui concerne les conseillers communaux
    Article 33bis – Pour la bonne tenue de la séance, et pour permettre aux conseillers communaux de participer aux débats sereinement et avec toute la concentration requise, la prise de sons et/ou d’images est interdite aux membres du conseil.

    Enregistrement par une tierce personne
    Article 33ter – Pendant les séances publiques du conseil communal, la prise de sons et/ou d’images est autorisée aux personnes extérieures au conseil communal ainsi qu’aux journalistes professionnels agréés par l’Association générale des journalistes professionnels de Belgique.

    Suite à cela, à la réunion suivante du conseil communal, le mardi 6 février, celui-ci a été filmé par un membre du public, chose qui n’a pas plus à plusieurs élus de la majorité. Voir ici : https://nassogne.blogs.sudinfo.be/archive/2019/02/08/la-derniere-reunion-du-conseil-communal-de-nassogne-a-ete-fi-272961.html

    Du coup, à l’ordre de la prochaine réunion du conseil communal de Nassogne qui aura lieu le lundi 1er avril, au point 1 de l’ordre du jour figure ceci :

    1. Règlement d’ordre intérieur, adaptation.

    La majorité propose purement et simplement d’interdire à tout citoyen de filmer les réunions du conseil communal, ceci avec des motivations assez farfelues :

    Le Conseil communal, en séance publique,
    Revu notre décision du 24 janvier 2019 adoptant le Règlement d’Ordre Intérieur ;

    Vu l’urgence émise par certains citoyens,
    Vu l’importance de garder une retransmission neutre et complète de la retransmission,
    Vu l’obligation de respecter le RGPD pour l’ensemble des intervenants,
    Vu l’importance de couvrir cette retransmission d’un copyright garantissant une utilisation saine, démocratique et citoyenne,
    Attendu que la première expérience a été réalisée par un citoyen présent dans la salle le 6 février 2019,
    Attendu que cette retransmission présente une vue tronquée du conseil,
    Attendu que certaines personnes du public apparaissent sans leur consentement,
    Attendu que les documents numériques ou papiers d’un conseiller sont visibles sur cette vidéo
    Attendu que la retransmission est diffusée sur une page Facebook ne représentant pas la neutralité de son propriétaire,
    Attendu que des présentations faites par des tiers ne peuvent être diffusées sans leur consentement,
    Vu la jurisprudence du Conseil d’Etat en la matière. (voir ci-après)

    Sur proposition du collège communal,

    après en avoir délibéré,

    DECIDE, par …………. voix pour, ………….. voix contre et ……………. abstention ,
    Article 1er : Contrairement à l’article 33 du Règlement d’Ordre Intérieur, la retransmission des séances du conseil communal est suspendue momentanément.
    Article 2 : Les séances publiques du Conseil communal et des réunions conjointes du Conseil communal et du Conseil de l’action sociale seront filmées par l’Administration de façon objective et retransmises en direct (streaming) sur internet. Les enregistrements resteront ensuite accessibles en différé sur le site internet de la commune et sur des sites de partage de vidéos, réseaux sociaux y compris;
    Article 3 : de charger le Collège communal de lui proposer les modalités pratiques de mise en oeuvre afin que le streaming et l’enregistrement de ses séances puissent débuter dans les six mois;
    Article 4 : de modifier le Règlement d’ordre intérieur du Conseil communal en conséquence.

    Ceci s’est déjà passé à Dalhem en 2016 et le conseil communal avait du faire machine arrière :

    Dans un premier temps, le conseil communal de Dalhem, dans son ROI, avait limité les possibilités d’enregistrement aux seuls professionnels (journalistes accrédités).
    L’autorité wallonne de tutelle, en date du 13 septembre 2016, a annulé cette disposition du ROI en ce qu’elle réduit la liberté d’expression.
    La commune de Dalhem a ensuite permis, via son ROI, l’enregistrement par toutes les tierces  personnes au conseil communal et ce fut admis par la tutelle le 26 octobre 2016. La modification du ROI était pleinement exécutoire.
    La jurisprudence administrative estime que les personnes politiques ont donné une autorisation tacite en ce qui concerne l’utilisation de leur image.
    Les ministres successifs ont toutefois apporté deux bémols à ces prises de vues :

    a) Les photos et/ou images ne peuvent, en aucun cas, être dénigrantes ou diffamatoires et doivent avoir un rapport avec la fonction ou le métier exercé par la personne photographiée et/ou filmée. C’est une question de fait.
    b) Ces prises de sons ou de vues ne peuvent nuire à la bonne tenue du conseil. Des mesures de police pourraient dès lors être prises par le président du conseil. C’est encore une question de fait.

    Retrouvez l’entièreté de l’article explicatif sur le site de l’Union des Villes et Communes wallonnes en cliquant ci après : http://www.uvcw.be/no_index/articles-pdf/7444.pdf ou ci-après.

    Pour information, les conseils communaux sont déjà filmés dans plusieurs communes belges, dont Mons depuis un an et Wellin depuis plus longtemps !

    Alors, on peut se demander : Qu'on-ils à cacher ?

    J'ai contacté le Bourgmestre Marc Quirynen avec le texte ci-dessus et mon point de vue sur ce que l’amendement demande, voilà ce qu'il me répond :

    J'ai bien reçu tes commentaires, mais cet échange n'est pas le lieu du débat.  Simplement je me limiterai à ta première remarque où il apparaît que tu n'apprécies que partiellement les termes  "...pour l'ensemble des intervenants," ; certes, il s'agit des conseillers communaux, mais il peut s'agir aussi des personnes extérieures.  C'est ainsi que lors des deux derniers conseils, nous avons entendus un  représentant de l'administration de la Région Wallonne et la fois suivante un représentant d'une société, ce sont aussi des intervenants.

    Comme je te l'ai indiqué, ce n'est par ce biais que je vais réagir , et nous attendrons la réunion du conseil, la décision sur cette proposition interviendra à l'issue de l'échange des points de vue entre les conseillers.

  • Pin it!

    Problème de distribution d'eau à Bande

    eau-du-robinet.jpg

    Un problème a été détecté sur le réseau de distribution d'eau à Bande.

    Les recherches de la fuite sont en cours. Une distribution de bouteilles d'eau sera organisée dans les rues principalement concernées dans le bas du village à partir de 18h. 

    Contact fontainiers : 0474/27 94 58
    Contact distribution de bouteilles d'eau : 0496/35 20 19

  • Pin it!

    Renouvellement de la composition du Jury d’attribution du Mérite Sportif Communal !

    19212.jpgLes membres siégeant actuellement au sein du Jury chargé de désigner le (la) lauréat(e) du mérite sportif communal sont en place depuis de nombreuses années. Certains de ces membres étant régulièrement absents, il s’avère nécessaire de renouveler la composition de cette instance communale afin que celle-ci soit réellement représentative de la population.

    Ce Jury est composé de neuf membres. Une personne de la presse sportive et huit personnes  choisies parmi la population résidant au  sein de la commune (un représentant par ancienne commune, à savoir Nassogne, Forrières, Ambly, Lesterny, Masbourg, Harsin, Grune et Bande).

    Si vous souhaitez  siéger au sein du Jury précité, nous vous prions d’envoyer votre candidature avant le 25 mars 2019, soit par courriel (blaisean@msn.com), soit par courrier à Administration Communale, Place Communale, 1 à 6950 Nassogne.

    Les membres actuels du Jury peuvent également poser leur candidature. Par contre, vos représentants au Conseil Communal ne le  peuvent pas.

     La désignation des membres du Jury sera effectuée lors du prochain Conseil Communal.

  • Pin it!

    Nouveau site Internet pour la commune de Nassogne.

    2019-03-17_083437.jpg

    Depuis lundi passé, la commune de Nassogne a un nouveau site en ligne.

    Retrouvez-le en cliquant ici : http://www.nassogne.be/

  • Pin it!

    Nassogne : vente de bois de chauffage.

    bois_4-3504323.jpg?itok=enoXkxM4

    Le Collège Communal de Nassogne procédera à la vente publique aux enchères, de bois de chauffage sur Bande, Grune et Nassogne à la Salle de la Petite Europe à Bande le 18 mars à 20 heures.

    Veuillez trouver ci-après les modalités d'enchère.  Vous pouvez également les télécharger en cliquant ici.