Real Time Web Analytics
Pin it!

30 novembre – Nassogne… «Entre félin et canin »

BD Bis Namur 2019 8.JPG
Photo Franco Limosani

Durant près de 25 ans, Thierry Gridlet a présidé « Natagora Ardenne centrale ».  Cette régionale a mené de très nombreux projets de sensibilisation et de protection de la nature dans huit communes (Saint-Hubert, Libin, Libramont, Neufchâteau…) 

L’aquarelliste YVES FAGNIART et le photographe FRANCO LIMOSANI ont apporté régulièrement leur contribution à ces diverses activités : « Décade d’Art en Arbres » et « Décade du Renard »,  expos et ateliers au cours de plusieurs éditions du « Salon Nature au Jardin » participation à des émissions de télévision et de radio, dont « Le Printemps Grandeur Nature » (Neufchâteau – Libramont)… 

Récemment, ces deux artistes animaliers viennent de publier de nouveaux ouvrages : « Une vie de renard » (F. Limosani) et «  Tibet – voyage au pays de la panthère des neiges » (Y. Fagniart). 

La maison de Thierry Gridlet, sise à Nassogne, est devenue une « galerie informelle» … où sont exposées de nombreuses œuvres du photographe et de l’aquarelliste… Aussi, c’est tout naturellement que l’instituteur passionné d’environnement et d’art a proposé à ses comparses de participer à une journée « portes ouvertes » afin de proposer au public une rencontre intimiste… 

Celle-ci est programmée le SAMEDI 30 NOVEMBRE 2019 au numéro 6 de la rue des champs à Nassogne (6950). 

A noter qu’en plus, de la rencontre avec les artistes, une balade à la découverte de la petite réserve naturelle de Nassogne sera proposée par Didier Vieuxtemps, habitant du village, ornithologue depuis quarante ans et guide-nature.

En pratique :

. Lieu de rendez-vous : rue des Champs 6 – 6950 Nassogne

. Activités :

  • Rencontre avec Franco Limosani (exposé sur le renard, présentation de photos du Goupil, dédicaces du livre)
  • Rencontre avec Yves Fagniart (réalisation en direct d’une aquarelle sur le thème du renard, présentation du carnet de voyage « A la découverte de la panthère des neiges », dédicaces)
  • Balade dans la réserve naturelle de Nassogne par Didier Vieuxtemps (de 13h00 à 15h00. Bottes requises).

. Trois séances de deux heures prévues (10h30 – 13h00 – 15h30) pour des groupes  

  de 25 personnes maximum.

. Possibilité d’acquérir les nouveaux ouvrages des auteurs (et dédicaces !

. Inscriptions obligatoires via l’adresse thierry.gridlet@gmail.com

 

FRANCO LIMOSANI 

Si vous demandez à Franco Limosani qui il est, il sera bien incapable de vous répondre. Étrange pour quelqu’un qui parle autant ? Peut-être pas. Il suffit de se pencher sur sa photographie qui devient alors son moyen d’expression. Aux travers de ses images, Franco vous raconte renard, et renard vous raconte Franco. Tantôt sociables, tantôt solitaires, déterminés mais prévenants, rusés mais sensibles à ce qui les entoure…

Tout commence, en forêt lorraine, il y a près de 15 ans lorsque Franco dirige son objectif vers deux jeunes renards. Une seule image qui donne naissance à une passion. À force d’observation, Franco apprend sur renard et capture des scènes plus belles les unes que les autres. Il est alors sollicité par de nombreux magazines, enchaîne les expositions et fait la rencontre de Tanguy Dumortier, journaliste à la RTBF et présentateur du « Jardin extraordinaire » (RTBF). Ensemble, ils publient « Sur les traces de Goupil » paru aux éditions Weyrich en 2010. En 2012, une de ses photos reçoit le Prix du Public au Festival Nature de Namur. L’année suivante, il publie un second ouvrage : «La vie dans les champs».

En 2015, il fête – sur des textes de Maryse Habran - ses 10 ans de passion avec la sortie de « Pour l’amour d’un renard ». Le titre en dit long sur la complicité entre Franco avec l’Ami du Petit Prince, comme une promesse d’honorer encore longtemps Goupil et le 8eme art.

Cette année, Franco sort un nouvel ouvrage : « Une vie de renard ». C’est l’histoire d’une rencontre hors du temps et des sentiers battus. Celle d’un photographe et d’une jeune renarde, celle d’un amoureux de goupil et de toute une espèce menacée. Sur les images capturées tout au long de la première année de la Minuscule et de ses trois frères, les mots d’Alain Fournier nous content avec émotion les joies et malheurs de la petite famille : les premières sorties à l’air libre, les jeux de renardeaux, l’apprentissage de la chasse, les disparitions…

Prétexte à un plaidoyer vibrant pour la défense de goupil, l’histoire de la Minuscule se referme sur un seul espoir : malgré les obstacles, les dangers et l’incompréhensible traque dont elle fait l’objet, petite renarde deviendra grande.

 

YVES FAGNIART

Animé depuis son plus jeune âge par la passion de la nature, le peintre animalier belge Yves Fagniart, né en 1959, pratique l’art naturaliste depuis plusieurs années. Son mode d’expression favori est l’aquarelle, l’originalité de ce peintre réside dans son approche naturaliste et sa transcription des ambiances dans la nature.

Ses aquarelles sont un alliage de lumière, d’atmosphère et d’amour de faune sauvage, où l’animal et le biotope ont autant d’importance.

Depuis plus de 15 ans, Yves Fagniart sillonne et répertorie divers espaces naturels en Europe et en Afrique pour y peindre sa faune et la beauté de ses espaces naturels.

Les Œuvres de Yves Fagniart sont reconnues internationalement et sont exposées régulièrement dans différents pays, elles sont la reconnaissance de son engagement et de son travail, car son parcours est bien à l’image de sa personnalité et de sa démarche pour la protection de l’environnement: « originale et engagée ».Yves Fagniart est souvent sollicité et récompensé dans différents concours artistiques ou manifestations liées à la nature, autant en Belgique qu’à l’étranger.

Par exemple, les Nations Unies ont fait appel à lui en 2005 afin d’y exposer un travail sur le thème des oiseaux migrateurs illustrant leurs actions menées en faveur de 235 espèces d’oiseaux et dans laquelle 167 pays d’Europe, d’Asie et d’Afrique sont impliqués (convention AEWA), il a également reçu le premier prix du jury au 5ième biennale du salon d’art animalier à Saint Pierre Les Nemours ( France ) en mars 2004.

L1003020 bd.jpg

Yves Fagniart vient de publier son 6e ouvrage : « Tibet, voyage au pays de la panthère des neiges ». Dans les montages du Tibet-Qinghai, l’aquarelliste est allé à la rencontre de l’un des félins les plus rares de la planète, la mythique panthère des neiges. Trois années de travail et plusieurs expéditions sur les hauts plateaux de l’Himalaya auront été nécessaires à l’artiste et son collègue photographe, Frédéric Larrey, pour réaliser les vidéos et images inédites d’un documentaire et d’un carnet de voyage. Entre défi logistique et défi humain, à plus de 4500 mètres d’altitude dans des conditions de terrain extrêmes, l’approche du fantomatique félin ne se gagne qu’au prix d’une motivation bien déterminée, mais au-delà des images, des scènes uniques de comportement et de ses aquarelles ,Yves Fagniart nous livre aussi et surtout, un témoignage fort et une réflexion profonde sur les liens qui unissent les bergers tibétains à l’insaisissable prédateur et à la faune sauvage.

 Ouvrages précédents d’Yves Fagniart :

  • « Au cœur des couleurs » (avec Philippe Moës, citoyen de Nassogne)
  • « Taïga »
  • « Fragments de temps »
  • « La barge à queue noire »
  • « Instants Nature »

 

 

LA RESERVE NATURELLE DE NASSOGNE

La réserve naturelle (Ligue Royale Belge pour la Protection des Oiseaux – LRBPO) de Bocogne de Nassogne s'étend sur une superficie d'environ 3 ha. Elle se compose essentiellement d'anciennes prairies de fauche humides typiques de l'Ardenne septentrionale. La réserve est bordée de haies vives et on peut également y rencontrer quelques mares restaurées, une aulnaie marécageuse, des jonchaies ainsi qu'une saulaie. L'endroit présente un intérêt remarquable sur le plan botanique du fait de la présence de plantes devenues rares et indicatrices des sols non amendés, telles que l'orchis de mai (Dactylorhiza majalis), la scorzonère (Scorsonera humilis) ou encore le silaüs des prés (Silaum silaus). L'avifaune du bocage est très bien représentée avec notamment la pie-grièche écorcheur, le bruant jaune, le tarier pâtre, la locustelle tachetée, parfois, on y aperçoit des hôtes de marque comme la cigogne noire, la marouette ponctuée ou le râle d'eau.

70776825_681008062404228_4638940506498269184_n.jpg
Photo Didier Vieuxtemps

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel