Real Time Web Analytics

  • Pin it!

    Manque de transparence flagrant de la majorité à Nassogne.

    1200px-Nassogne_JPG02.jpg

    Rappel des faits.

    Dans son programme électoral, la liste IC (majorité absolue à l’issue des élections) promet de « diffuser les réunions du conseil communal en streaming ».

    2019-03-28_200715.jpg

    Dans le Règlement d’Ordre Intérieur (ROI) du conseil communal de Nassogne approuvé en séance publique le 24 janvier 2019, il est dit :

    « Sous-section 4 – L’enregistrement des séances publiques du conseil communal
    En ce qui concerne les conseillers communaux
    Article 33bis – Pour la bonne tenue de la séance, et pour permettre aux conseillers communaux de participer aux débats sereinement et avec toute la concentration requise, la prise de sons et/ou d’images est interdite aux membres du conseil.

    Enregistrement par une tierce personne
    Article 33ter – Pendant les séances publiques du conseil communal, la prise de sons et/ou d’images est autorisée aux personnes extérieures au conseil communal ainsi qu’aux journalistes professionnels agréés par l’Association générale des journalistes professionnels de Belgique.

    Suite à cela, à la réunion suivante du conseil communal, le mardi 6 février, celui-ci a été filmé par un membre du public, chose qui n’a pas plus à plusieurs élus de la majorité. Voir ici : https://nassogne.blogs.sudinfo.be/archive/2019/02/08/la-derniere-reunion-du-conseil-communal-de-nassogne-a-ete-fi-272961.html

    Du coup, à l’ordre de la prochaine réunion du conseil communal de Nassogne qui aura lieu le lundi 1er avril, au point 1 de l’ordre du jour figure ceci :

    1. Règlement d’ordre intérieur, adaptation.

    La majorité propose purement et simplement d’interdire à tout citoyen de filmer les réunions du conseil communal, ceci avec des motivations assez farfelues :

    Le Conseil communal, en séance publique,
    Revu notre décision du 24 janvier 2019 adoptant le Règlement d’Ordre Intérieur ;

    Vu l’urgence émise par certains citoyens,
    Vu l’importance de garder une retransmission neutre et complète de la retransmission,
    Vu l’obligation de respecter le RGPD pour l’ensemble des intervenants,
    Vu l’importance de couvrir cette retransmission d’un copyright garantissant une utilisation saine, démocratique et citoyenne,
    Attendu que la première expérience a été réalisée par un citoyen présent dans la salle le 6 février 2019,
    Attendu que cette retransmission présente une vue tronquée du conseil,
    Attendu que certaines personnes du public apparaissent sans leur consentement,
    Attendu que les documents numériques ou papiers d’un conseiller sont visibles sur cette vidéo
    Attendu que la retransmission est diffusée sur une page Facebook ne représentant pas la neutralité de son propriétaire,
    Attendu que des présentations faites par des tiers ne peuvent être diffusées sans leur consentement,
    Vu la jurisprudence du Conseil d’Etat en la matière. (voir ci-après)

    Sur proposition du collège communal,

    après en avoir délibéré,

    DECIDE, par …………. voix pour, ………….. voix contre et ……………. abstention ,
    Article 1er : Contrairement à l’article 33 du Règlement d’Ordre Intérieur, la retransmission des séances du conseil communal est suspendue momentanément.
    Article 2 : Les séances publiques du Conseil communal et des réunions conjointes du Conseil communal et du Conseil de l’action sociale seront filmées par l’Administration de façon objective et retransmises en direct (streaming) sur internet. Les enregistrements resteront ensuite accessibles en différé sur le site internet de la commune et sur des sites de partage de vidéos, réseaux sociaux y compris;
    Article 3 : de charger le Collège communal de lui proposer les modalités pratiques de mise en oeuvre afin que le streaming et l’enregistrement de ses séances puissent débuter dans les six mois;
    Article 4 : de modifier le Règlement d’ordre intérieur du Conseil communal en conséquence.

    Ceci s’est déjà passé à Dalhem en 2016 et le conseil communal avait du faire machine arrière :

    Dans un premier temps, le conseil communal de Dalhem, dans son ROI, avait limité les possibilités d’enregistrement aux seuls professionnels (journalistes accrédités).
    L’autorité wallonne de tutelle, en date du 13 septembre 2016, a annulé cette disposition du ROI en ce qu’elle réduit la liberté d’expression.
    La commune de Dalhem a ensuite permis, via son ROI, l’enregistrement par toutes les tierces  personnes au conseil communal et ce fut admis par la tutelle le 26 octobre 2016. La modification du ROI était pleinement exécutoire.
    La jurisprudence administrative estime que les personnes politiques ont donné une autorisation tacite en ce qui concerne l’utilisation de leur image.
    Les ministres successifs ont toutefois apporté deux bémols à ces prises de vues :

    a) Les photos et/ou images ne peuvent, en aucun cas, être dénigrantes ou diffamatoires et doivent avoir un rapport avec la fonction ou le métier exercé par la personne photographiée et/ou filmée. C’est une question de fait.
    b) Ces prises de sons ou de vues ne peuvent nuire à la bonne tenue du conseil. Des mesures de police pourraient dès lors être prises par le président du conseil. C’est encore une question de fait.

    Retrouvez l’entièreté de l’article explicatif sur le site de l’Union des Villes et Communes wallonnes en cliquant ci après : http://www.uvcw.be/no_index/articles-pdf/7444.pdf ou ci-après.

    Pour information, les conseils communaux sont déjà filmés dans plusieurs communes belges, dont Mons depuis un an et Wellin depuis plus longtemps !

    Alors, on peut se demander : Qu'on-ils à cacher ?

    J'ai contacté le Bourgmestre Marc Quirynen avec le texte ci-dessus et mon point de vue sur ce que l’amendement demande, voilà ce qu'il me répond :

    J'ai bien reçu tes commentaires, mais cet échange n'est pas le lieu du débat.  Simplement je me limiterai à ta première remarque où il apparaît que tu n'apprécies que partiellement les termes  "...pour l'ensemble des intervenants," ; certes, il s'agit des conseillers communaux, mais il peut s'agir aussi des personnes extérieures.  C'est ainsi que lors des deux derniers conseils, nous avons entendus un  représentant de l'administration de la Région Wallonne et la fois suivante un représentant d'une société, ce sont aussi des intervenants.

    Comme je te l'ai indiqué, ce n'est par ce biais que je vais réagir , et nous attendrons la réunion du conseil, la décision sur cette proposition interviendra à l'issue de l'échange des points de vue entre les conseillers.

  • Pin it!

    Problème de distribution d'eau à Bande

    eau-du-robinet.jpg

    Un problème a été détecté sur le réseau de distribution d'eau à Bande.

    Les recherches de la fuite sont en cours. Une distribution de bouteilles d'eau sera organisée dans les rues principalement concernées dans le bas du village à partir de 18h. 

    Contact fontainiers : 0474/27 94 58
    Contact distribution de bouteilles d'eau : 0496/35 20 19

  • Pin it!

    Tennis de table : Biermonfoy-Andenne dans le collimateur de la fédération

    B9719052396Z.1_20190327181758_000+GTHD936EU.2-0.jpg?itok=6XRCpfMy
    Michaël Constant - Photo La Meuse Luxembourg

    C’est « La Meuse Luxembourg » qui en parle dans son édition d’aujourd’hui et sur son site Internet.

    Aux dires d’un joueur de « Biermonfoy » — Michaël Constant, club de tennis de table de Nassogne — la rencontre entre Biermonfoy et Andenne (8-7) aurait été trafiquée. Il a d’ailleurs quitté la salle avant la fin de celle-ci pour ne pas participer à cette tricherie (sic), dit-il.

    Quant au capitaine de l’équipe de Nassogne, Manu Lonnoy, abasourdi, il témoigne dans La Meuse Luxembourg de ce jour  : « Comme je peux le deviner, on me (nous) reproche, d’avoir soudoyé les Andennais pour qu’ils nous laissent les points avant même que le match débute. Sans tout dévoiler, je peux vous affirmer que ça n’a jamais été le cas. Avant le match, on a évidemment discuté avec nos adversaires. Mais pas de cela… »

    Ces personnes s'expliqueront ce jeudi soir devant la commission de discipline et d’éthique de l’AFTT.

    Pour prendre la décision, comme à chaque fois, ce sont les membres des provinces non concernées qui statueront. Dans ce cas, ils seront donc trois à décider de la suite de la saison et voire même des clubs de Biermonfoy et Andenne. Leur décision devrait tomber en toute fin de soirée ce jeudi. Michaël Constant est en effet reçu à 19 h 45 alors que Manu Lonnoy est attendu sur le coup de 20 h 15.

    Le verdict devrait tomber tout en fin de soirée.

    Plus d’infos, ainsi que les points de vue des différentes personnes concernées dans « La Meuse Luxembourg » de ce jour et sur leur site Internet

  • Pin it!

    Les histoires du tapis ce samedi 30 mars à la Bibliothèque de Nassogne

    img_0144_dxoa.jpg?w=2000&h=1200&crop=1
    Photo d'illustration

    Deux heures trente de calme, de découvertes, de complicité et d’évasion autour « d’animaux bien bavards », qui sortiront peu à peu des albums sélectionnés méticuleusement pour l’occasion.

    Peut-être aurez-vous la chance de rencontrer au détour d’une page, nos deux compères « Cyril » et « Pat » ou encore un livre sortant d’un livre sortant d’un livre…

    Et cachée au fond des feuilles cartonnées, une petite poule rousse pourrait vous surprendre et vous emmener en voyage à la quête d’un drôle de trio composé d’un élan, d’un ours et d’un castor !

    Alors à vous mangeurs de mots, nous vous donnons rendez-vous à la Bibliothèque communale de Nassogne ce samedi 30 mars dès 16H00.

    Activité gratuite mais réservations obligatoires :

    084/37.95.03 ou biblionassogne@hotmail.com

  • Pin it!

    Renouvellement de la composition du Jury d’attribution du Mérite Sportif Communal !

    19212.jpgLes membres siégeant actuellement au sein du Jury chargé de désigner le (la) lauréat(e) du mérite sportif communal sont en place depuis de nombreuses années. Certains de ces membres étant régulièrement absents, il s’avère nécessaire de renouveler la composition de cette instance communale afin que celle-ci soit réellement représentative de la population.

    Ce Jury est composé de neuf membres. Une personne de la presse sportive et huit personnes  choisies parmi la population résidant au  sein de la commune (un représentant par ancienne commune, à savoir Nassogne, Forrières, Ambly, Lesterny, Masbourg, Harsin, Grune et Bande).

    Si vous souhaitez  siéger au sein du Jury précité, nous vous prions d’envoyer votre candidature avant le 25 mars 2019, soit par courriel (blaisean@msn.com), soit par courrier à Administration Communale, Place Communale, 1 à 6950 Nassogne.

    Les membres actuels du Jury peuvent également poser leur candidature. Par contre, vos représentants au Conseil Communal ne le  peuvent pas.

     La désignation des membres du Jury sera effectuée lors du prochain Conseil Communal.