Real Time Web Analytics
Pin it!

Nassogne : Permis refusé pour le parc éolien du Tiersain

565514224.jpg

Je vous l'annonçais déjà le 8 juin (cliquez ici pour revoir l'article), Voici plus d'explications :

Les opposants au projet éolien d’Électrabel à Nassogne ont remporté une nouvelle victoire. Après plusieurs enquêtes publiques négatives et un recours citoyen, le ministre wallon de l’Aménagement du territoire a finalement rejeté la demande de permis unique introduite par l’opérateur pour la construction de cinq éoliennes de 150 mètres de haut sur le plateau du Tiersain, entre Nassogne et Grune.

La décision du ministre rendue début juin s’appuie essentiellement sur des considérations d’ordre paysager. « L’un des principaux atouts touristiques de la commune est son patrimoine naturel et ses paysages intacts », souligne l’arrêté ministériel. « La valorisation du patrimoine paysager communal s’est concrétisée par l’organisation d’une route de points de vue avec aménagement de haltes, favorisant la promotion d’un tourisme vert. L’implantation de ces éoliennes porterait donc préjudice au patrimoine paysager ».

L’arrêté invoque notamment le schéma de structure adopté par le conseil communal en mars 2016. Le Centre de Recherches et d’Etudes pour l’Action Territorial, le bureau d’étude à l’origine du document, y soulignait l’intérêt du plateau du Tiersain et l’impact paysager qu’entraînerait l’installation d’éoliennes. « Le schéma de structure doit orienter les décisions à venir en matière urbanistique, en tant qu’outil de référence », souligne le nouvel arrêté.

Le refus du permis marque la dernière étape d’une procédure entamée plusieurs mois auparavant. En 2013, Électrabel avait obtenu le permis l’autorisant à construire et exploiter ses éoliennes sur le Tiersain. Une partie de la population avait alors introduit un recours devant le Conseil d’État avec l’appui de la commune, entraî- nant l’annulation de l’arrêté ministériel fin janvier. L’opérateur avait réagi en introduisant un complément d’étude pour combler les lacunes du précédent rapport. L’enquête publique lancée dans la foulée s’était soldée par un avis négatif de la population. Le refus ministériel d’accorder le permis à Électrabel marquerait-il la fin du projet éolien sur le Tiersain ? En coulisses, certains y croient. « La décision du ministre s’appuie sur l’intérêt paysager et non sur des données chiffrées. On voit mal comment Électrabel pourrait contester cela… »

Nicolas Poës – La Meuse Luxembourg du 6 juillet 2016

Commentaires

  • Et on ne veux plus de centrale nucléaire ni au charbon, et puis retour au kinket comme au bon vieux temps.

Les commentaires sont fermés.