Real Time Web Analytics
Pin it!

Eoliennes : un nouvel avis sera transmis en mai

565514224.jpg

Une nouvelle enquête publique vient de s’achever concernant le projet éolien d’Électrabel à Nassogne.

Fin janvier, le Conseil d’État avait annulé l’arrêté du Gouvernement wallon autorisant l’opérateur à construire et exploiter cinq éoliennes au lieu-dit du ThierSaint, entre Nassogne et Grune. Motif : l’étude d’incidence sur laquelle s’était appuyé le gouvernement pour délivrer le permis n’était pas complète.

Électrabel avait donc introduit un complément d’étude pour combler les lacunes du rapport en question, mais aussi pour fournir des éléments complémentaires rendus nécessaires par l’évolution de la jurisprudence en matière de permis éolien.

L’enquête publique bouclée début avril fait donc suite au complément d’étude. L’opposition au projet éolien y est toujours majoritaire, confirme le bourgmestre de Nassogne.

« Ce complément apporte quelques rectificatifs techniques », soulignait un riverain opposé au projet éolien dans notre édition numérique du 10 mars dernier. « Mais au final, rien n’a changé au niveau global. L’endroit reste le même, le nombre d’éoliennes et leur hauteur (150 mètres de haut) aussi. »

Parmi la cinquantaine de répondants figurent de nombreuses personnes extérieures à la commune, dont des membres d’associations militant contre des projets éoliens en Wallonie, comme l’ASBL « Vent de Raison ». Celle-ci fédère 70 000 citoyens wallons opposés à plus de 80 projets éoliens.

Les résultats de l’enquête ont été communiqués aux fonctionnaires délégué et technique de la Région. Leur avis sera transmis au ministre le 6 mai. Mais les résultats de cette enquête ne présagent pas de l’issue du dossier.

Une enquête publique réalisée au printemps 2013 suite à la demande d’implantation introduite par Électrabel s’était déjà soldée par un avis défavorable des communes de Marche et Nassogne. Ce qui n’avait pas empêché le Ministre de l’Environnement et de l’Aménagement du territoire de donner son feu vert au fournisseur d’électricité. Les opposants au projet éolien dénoncent notamment la proximité des installations avec les habitations, les nuisances sonores occasionnées, ainsi que leur impact sur l’environnement et le paysage.

N.P. La Meuse Luxembourg du 14 avril 2016

Cliquez ici pour revoir tous les articles du blog à propos des éoliennes

Commentaires

  • Quand ce mauvais projet sera-t-il abandonné ? A qui profite-t-il pour que la raison ne l'emporte pas ?
    recherchez "cimetière d'éoliennes aux USA" sur le net et faites un petit effort pour voir ce qu'il adviendra de ces projets aberrants, dans quelques années, dans nos belles vallées !
    ou lisez ceci : http://lepeuple.be/14-000-eoliennes-abandonnees-aux-usa/7396

  • "Quand ce mauvais projet sera-t-il abandonné ?"

    Quand il y aura moins de paresse d'esprit, c.a..d. la plus douce des dépenses d'énergie.

  • L'éolien est en perte de vitesse partout, en Allemagne également ! sauf ..... en Wallonie. Cela vaut la peine de prendre connaissance de l'article (voir lien ci-dessous). Comment les ministres concernés peuvent-ils à ce point négliger l'avis des citoyens et des experts? Le citoyen wallon (et sa descendance) paiera longtemps cette foldinguerie et les paysages wallons seront célèbres pour leurs champs (chants?) d'éoliennes. Dans 20 ans, nous serons célèbres pour nos cimetières d'éoliennes, vestiges de choix politiques aberrants.
    http://lepeuple.be/destruction-de-la-wallonie-en-marche/65288?utm_source=wysija&utm_medium=email&utm_campaign=Le+Peuple

Les commentaires sont fermés.