Real Time Web Analytics
Pin it!

Développement durable, une réponse à Monsieur le Ministre Di Antonio

565514224.jpg

Suite à l’article sur les « possibles futures » éoliennes au Tiersain, entre Nassogne et Grune (cliquez ici pour revoir tous les articles sur ces éolienne), Claude Brasseur, mathématicien, chercheur dans le domaine des énergies renouvelables, de Rochefort, m’a contacté avec le message suivant :

Bonjour,
Je viens de lire l’article envoyé par vous concernant les éoliennes « futures » à Nassogne.
Mon mot au ministre Di Antonio a peut-être un intérêt ? Je l’ai envoyé aux communes de Nassogne et de Marche aussi.
Je réponds dans la mesure du possible à toute question concernant l’énergie.


Ci-après, la lettre qu’il a envoyée au ministre, et donc à la commune de Nassogne.

Monsieur le Ministre,

 

            Tout d'abord merci à vous qui avez voulu consulter la population sur un sujet aussi vital que le développement durable et en particulier l'énergie. Votre consultation répond au constat fait par la population de vivre dans un monde de plus en plus pollué. On nous avertit de diverses pollutions, Ecolo et d'autres veulent lutter... veulent surtout gagner des voix grâce à une « lutte » spectaculaire, grâce à un mouvement d'hystérie qui me fait de plus en plus penser aux processions du Moyen Age contre la peste.

            On « oublie » l'essentiel ! Cet essentiel représente les pollutions réellement dangereuses pour l'humanité, pollutions dont on ne parle pas car elles sont partout, dans la nourriture comme dans l'air que nous respirons. On n'y touche pas, ce serait trop difficile, et vous avez trouvé des « éoliennes à 3 bras » qui ne donneront guère d'énergie mais nous serviront d'ex-voto pour éloigner le mal, ex-voto aussi utiles que les processions contre la peste.

            Les ex-voto à trois bras sont inutiles, coûtent horriblement cher aux citoyens... augmentent encore la pollution de l'air par la quantité de centrales thermiques médiocres qu'elles imposent quand elles sont nombreuses. Notons qu'un parc de centrales thermiques gaz-vapeur qui couvrirait les besoins d'un pays consommerait moins de gaz au total qu'un parc de centrales thermiques souples en soutien de la même puissance d'éoliennes. Un parc de centrales thermiques seules, cela ne fait pas « écolo » - Ecolo aime le spectaculaire – et vous voulez vous faire reélire par une action « écolo ».

            Monsieur le Ministre, comptez-vous vraiment sur l'ignorance, la naïveté, l'hystérie de nos concitoyens pour accepter une « solution » qui les ruinera en ruinant leur santé, en polluant le pays ?

            Un exemple de faillite déjà constatée ? En 2008, avec Solwatt, le gouvernement régional ajoutait – en plus de beaucoup d'autres avantages financiers – jusqu'à 0,7 euro à chaque Kwh produit par les toits photovoltaïques ! La Région emprunte aujourd'hui pour les payer et est donc obligée de payer des intérêts. Nos enfants sont endettés avant de commencer leur vie adulte.... Les CV liés aux éoliennes amplifient la faillite de la Région.

            Les citadins sont fiers de vos machines à produire des turbulences, ces ex-voto font bien dans leur environnement, leur donnent bonne conscience.

            Heureusement, des voix s'élèvent partout sur la planète et pas seulement des pays déjà ruinés par le « renouvelable » comme l'Espagne ! Ainsi, le Massachusset Institute of Technology vient de conclure qu'il n'y a pas de cas de figure où l'éolien a une place utile comme source d'énergie et cela quel que soit l'angle sous lequel on analyse cette « escroquerie mondiale » (selon le Sénat australien le 3 août 2015).

            Monsieur le Ministre, vous avez voulu bien faire et je vous remercie encore pour cette consultation populaire à laquelle je prends part en ce moment. J'espère que vous aurez à coeur de vous instruire, d'instruire les politiciens qui veulent se faire réélire grâce à l'hystérie actuelle. Mathématicien, chercheur de vérité, j'ai construit des éoliennes – de pompage ! - j'aime ces superbes engins, je m'instruis depuis plus de 30 ans sur leur potentiel et leurs inconvénients... j'ai peur pour l'avenir de nos enfants.

                                                                                                                      Claude BRASSEUR

                                                                                                                      78, rue de Humain

                                                                                                                      5580 Rochefort

Commentaires

  • Merci pour votre intervention. Je serais intéressé par cette publication du MIT. Pourriez-vous me donner les références. Merci et bonne journée.

  • Entièrement d'accord avec la lettre de Monsieur Claude Brasseur !! L'action des Grüne en Allemagne contre le nucléaire a eu comme conséquence la réactivation de mines de charbon et de centrales thermiques (CO2)! Quel est le vrai bilan carbone ?. Les écolos ne vous parlent jamais des nuisances de l'éolien, de son faible rendement, ni de son coût réel pris en charge par les citoyens. Leur fabrication ne donne quasiment pas de travail chez nous, et elle est loin d'être "verte", pensez par exemple aux tonnes de béton (industrie très polluante) englouties dans les sols agricoles ou dans les mers ! Une éolienne a une durée de vie de /- 20 ans et ce béton ne sera jamais enlevé! Pensez à la demi-tonne d'huile minérale par éolienne qui peut s'infiltrer dans les terres. Et pensez aussi aux nuisances sonores et au massacre des oiseaux. L'éolien est une escroquerie dont les citoyens paient la note. Les écolos se sont lancé dans une désinformation sur le nucléaire, mélangeant tout et tentant de provoquer la panique. De micro-fissures qui sont plutôt des micro-bulles déjà présentes lors de la fabrication des doubles cuves, les voici qui parlent de fissures de 18 cm ! Et forcément, si de nouvelles normes antisismiques (après Fukushima) seront bientôt en application, forcément ! les centrales actuelles n'y sont pas toutes conformes. Personne n'aime sans doute le nucléaire mais soyons sérieux, à l'heure actuelle rien ne peut le remplacer, hormis nos bonnes vieilles centrales thermiques polluantes. On aurait dû financer largement la recherche depuis longtemps pour des énergies fiables et propres (le thorium par exemple ?). Il faut en attendant, continuer à former des ingénieurs compétents en matière de nucléaire, pour en assurer le prochain démantèlement car ce serait une très mauvaise idée d'outsourcer ce délicat travail.

  • je vous invite à lire cet article, cf le coût de l'électricité en Wallonie et l'avis du Creg.
    http://lepeuple.be/les-wallons-paient-leur-electricite-beaucoup-plus-cher/62581

Les commentaires sont fermés.