Real Time Web Analytics
Pin it!

Nassogne affiche ses ambitions : Nassogne — Poupehan : ça s’annonce serré !

2015-05-09_114807.jpgWilliam Philippe (ex-Libramont, Champlon et Givry) est sans aucun doute le joueur le plus expérimenté de Nassogne. Il évoque avec nous les ambitions de son club dans ce tour final.

1.Nassogne veut saisir sa chance et monter en P1
Disputer le tour final, ce sera une grande première pour le club de Nassogne ! Et si l’occasion de monter se présente, le club compte bien la saisir à deux mains ! « Les dirigeants du club
ont pour objectif d’atteindre la P1 à long terme. Or ici, nous avons la chance de réaliser ce rêve plus tôt que prévu », confie William Philippe, l’attaquant. Avec les arrivées de Tom Duterme (Marloie), de Steve Peters (Melreux-Hotton), de Marvin Moxhet (Aye) et de Sébastien Philippe (Aye), il est clair que l’effectif Nassognard ne dénoterait certainement pas en P1
la saison prochaine. « Tous ces renforts ne peuvent qu’apporter une réelle plus-value à notre noyau. Cela va augmenter la concurrence : chacun devra se battre pour mériter sa place en
équipe première. L’objectif de cette saison n’est pas de monter à tout prix en P1, mais si nous venions à y pousser les portes au terme du tour final, nous assumerions sans problème. »

2. Poupehan, une équipe techniquement supérieure
Mais avant de pouvoir prétendre pousser les portes de la P1. Il faudra avant toute chose se débarrasser de chaque adversaire. Et cela commence ce dimanche avec la venue de Poupehan. « J’aurais préféré un autre tirage. Poupehan. C’est la grande inconnue pour moi. J’aurais aimé affronter une équipe comme Ochamps que je connais un peu mieux, car c’est une inconditionnelle du tour final », poursuit William Philippe qui sait qu’affronter cette équipe de Poupehan ne sera pas une sinécure. « Cette formation a du répondant tant offensivement que techniquement. Les statistiques parlent d’elles-mêmes : Poupehan a planté pas moins de 83 buts cette saison ! Cette équipe possède de bons joueurs formés à la française. Techniquement, ils sont bien plus
forts que nous. C’est un fait certain ! Et puis, on ne présente plus des gars comme Sébastien Grandé ou Adel Meddah qui sont de redoutables renards des surfaces ! » Une chose est sûre : le spectateur neutre ne devrait pas s’ennuyer lors de cette rencontre qui opposera deux équipes aimant le beau jeu !

3. Une saison réussie à 100 % à Nassogne
Habitué à fouler les pelouses de P1 avec Libramont, Champlon ou encore Givry, William Philippe avoue ne pas s’ennuyer en P2. Il lui a cependant fallu un petit temps d’adaptation. « Le jeu en P2 est totalement différent. En P1, on privilégie le jeu en zone alors qu’en P2, les défenseurs jouent très près de l’homme. Il y a beaucoup plus de duels. J’ai dû me faire violence pour m’adapter à ces conditions de jeu, mais, au final, je ne regrette nullement d’avoir défendu les couleurs de Nassogne cette saison », explique le joueur qui sort d’une campagne réussie tant sur le plan personnel que sur le plan collectif. « Marloie était l’ogre de la série : il était impossible de rivaliser avec cette équipe. L’objectif de Nassogne était donc de monter sur la deuxième marche du podium. Ce que nous avons réussi à faire. D’un point de vue personnel, je suis satisfait de ma saison : je termine le championnat avec 22 buts marqués alors que mon objectif de départ était d’en mettre quinze. »

Son futur : Il pourrait arrêter le foot en fin de saison.
William Philippe n’exclut pas un retour en P1. Et s’il pouvait le faire avec Nassogne, ce serait encore mieux ! « C’est vrai que j’y retournerai peut-être plus tôt que prévu si nous remportons le
tour final. Nous allons tout mettre en œuvre pour y arriver ! Ceci dit, je dois avouer que je me demande si je jouerai encore au foot la saison prochaine. J’ai pas mal de priorités en dehors et il
m’est parfois difficile de concilier vie professionnelle et vie sportive », regrette l’attaquant qui réfléchit sérieusement à la question.

Une interview de Christophe Pecquet dans La Meuse Luxembourg du 9 mai 2015

Les commentaires sont fermés.