Real Time Web Analytics
Pin it!

Nassogne : les vœux du Bourgmestre

Ce vendredi 18 janvier 2014 en soirée avait lieu la traditionnelle présentation des vœux du Bourgmestre Marc Quirynen au personnel communal.

Le personnel communal, ce sont :

  • personnel enseignement : 59 (payés par Fédération Wallonie-Bruxelles + 2 payés par la commune [Prof. langue] + 1 musique
  • Personnel administratif : 14
  • Personnel ouvrier : 44 [y compris personnel d’entretien]
  • Animateur de rue : 1
  • Bibliothèque  : 2
  • Tourisme : 3
  • crèche : 1
  • Extrascolaire : 9

Une grande partie était présente dans la salle de la Maison Rurale de Nassogne.

C’était aussi l’occasion de fêter le départ à la retraite de quatre personnes, à savoir, mesdames Maryse Choque et Christine Lefebvre et messieurs Georges Blaise et Jean-Marie Paque.

Vous trouverez ci-après le discours du Bourgmestre ainsi que le petit mot qu’il a prononcé pour chaque personne mise à la retraite.

Panorama sans titre1.jpg

 

Cliquez sur les photos pour les agrandir

20140117-00070.jpgMesdames, Messieurs, je vous remercie d’avoir répondu si nombreux à notre invitation à partager ce moment de convivialité à l’occasion de la présentation des vœux. Avant toute chose, je tiens à remercier toutes les personnes qui ont œuvré à l’organisation de cette manifestation. Nous voilà réunis une fois de plus pour échanger nos vœux pour l’année nouvelle.

Avant de vous souhaiter une bonne année 2014, je tiens à vous remercier pour le travail de qualité réalisé en 2013. Au niveau des investissements, l’inauguration de la nouvelle maison rurale ici à Nassogne et du réseau de chaleur demeure le point d’orgue de l’année 2013. D’autres réalisations ont vu le jour, la restauration en quelques 20140117-00071.jpgsemaines de l’ancienne buvette du foot de Forrières, la mise en œuvre de la restauration du patronage à Forrières et la mise en place du nouveau réseau téléphonique et informatique au sein de la Maison communale, autant de réalisations qui méritent d’être citées. Au niveau des actions menées, ce furent l’installation du Conseil Consultatif Communal des Jeunes, l’essor du Groupe Nature, la création de l’atelier photos et la mise en place de l’activité « Je cours pour ma forme ». Cela n’est que la partie visible de l’iceberg, les réalisations sont largement plus nombreuses. C’est en effet au quotidien, dans les petites choses que nous réalisons ce pourquoi nous sommes là, c’est-à-dire être au service de la population. La présentation que le CPAS nous a 20140117-00072.jpgfaite au dernier conseil communal de toutes les actions qu’il mène à son niveau me rassure et démontre combien les mandataires en place sont soucieux du bien-être de tous nos concitoyens, personne n’est laissée pour compte.

Toutes et tous nous avons un rôle à jouer et il n’y a pas des petits et des grands rôles, tous ont leur importance. Vous êtes compétents, en faisant bien votre job vous obtenez la reconnaissance de vos concitoyens. Cette reconnaissance c’est à vous tous que nous le devons agents communaux de tout niveau, employés et ouvriers, enseignants, agents du CPAS, et agents des services 20140117-00073.jpgextérieurs, de la Recette Régionale, de la Zone de Police, du Centre Culturel Local, du Département Nature et Forêts, de la Fondation Rurale de Wallonie, de la Maison du Tourisme, du Gal Romana, du Pays de Famenne, sans oublier les Bisounours. Mais nous devons aussi cette reconnaissance à tous nos concitoyens qui s’impliquent dans une démarche participative, le Conseil Consultatif Communal des Aînés, le Conseil Consultatif Communal des Jeunes, la Commission Consultative de l’Aménagement du Territoire et de la Mobilité, la Commission du Développement Rural et le Groupe Nature. Un merci sincère à vous tous qui par votre investissement à tous les niveaux, contribuez au fonctionnement et au développement de notre commune. 

20140117-00076.jpgTout ce travail réalisé en 2013 sur des bases stables et solides nous permet d’aborder l’année 2014 avec sérénité, malgré les turbulences extérieures qui nous sont promises. Aussi bien les mandataires que les agents communaux, nous sommes tous sur le même bateau. Notre volonté d’améliorer sans cesse notre service à la collectivité en est le moteur. Quand il y a des turbulences annoncées en mer, le commandant du navire demande à chacun de ses hommes, du capitaine jusqu’aux moussaillons d’occuper son poste et d’assumer son travail de la manière la plus performante qu’il soit, dans l’intérêt de tous.   Tous rament dans le même sens. Il en est de même pour notre commune, vos engagements ont démontré que nous en étions capables. 20140117-00078.jpgChacun à son niveau, est un maillon précieux de la chaîne du service rendu au citoyen. Qu’en toute circonstance, nous veillons à promouvoir ce qui nous unit plutôt que ce qui nous divise, ce qui huilera davantage nos capacités de réponse aux Nassognards. 

Par ailleurs, le contexte économique actuel nous recommande d’être circonspects dans les dossiers d’investissements, que nous espérons voir se réaliser en 2014, pour lesquels nous avons reçu la confirmation de subsides régionaux et de la Communauté Wallonie Bruxelles : la construction de la nouvelle école à Nassogne, la Petite Europe à Bande, l’aire multisports à Ambly et l’autre 20140117-00079.jpgà Forrières. Leur concrétisation sera effective pour autant que le prix des soumissions entre dans le cadre que nous est fixé. Espérons que les vents soient favorables en la circonstance. 

C’est avec cet espoir que je vous souhaite à vous et à vos proches une année 2014, pleine de bonnes choses dans toutes les facettes de votre vie, tant privée que professionnelle, et que surtout la santé soit bien présente tout au long de cette année.

 

Il me revient maintenant l’agréable mission de congratuler les membres du personnel qui ont été admis à la retraite en 2013. 

christine lefebvre.jpgChristine Lefebvre. Christine n’a pas débuté sa carrière professionnelle à la commune. Avant de travailler à la commune, Christine a été employée de nombreuses années au sein des Assurances du Crédit à Namur, du 01/04/1970 au 31/03/1995. Elle est entrée à la commune le 19/01/1998, engagée en qualité d’agent contractuel subventionné à mi-temps pour apporter principalement une aide au service de la comptabilité. Quelques mois plus tard, elle passait au service des Travaux pour occuper un temps plein dès le 1er janvier 1999. Christine a été une employée fort discrète et d’une courtoisie raffinée, elle savait ce que voulait dire le mot confidentialité, elle était partante pour rendre service, elle cherchait à comprendre la finalité des dossiers qu’on lui confiait. Son petit point faible était la neige, l’anxiété l’envahissait dès les premiers flocons. Quoi qu’il en soit, elle était très appréciée par ses collègues. Une chute malheureuse nous a privés de ses services, elle a fait preuve d’un courage remarquable durant sa convalescence. Christine, merci pour le travail réalisé au sein de l’administration, ton aide nous fut précieuse.

 

marise choque.jpgMaryse Choque. Avec le départ de Maryse, nous saluons le départ de la doyenne de nos employées. Elle a fait toute sa carrière au sein de la commune. Maryse est entrée à la commune le 01/09/1973, c’est-à-dire à la commune de Nassogne village, avant la fusion des communes. Elle y débuta en tant que monitrice temporaire à temps plein à la garderie d’enfants. Le 01/09/1977 lors de la première rentrée scolaire après la fusion des communes, celle-ci étant intervenue le 01/01/1977, la garderie où était affectée Maryse fut supprimée. Maryse fut transférée en tant que commis temporaire au Secrétariat communal. Elle fut nommée à titre définitif le 01/07/1978 et au 01/01/1996 elle devint employée d’administration. Elle travailla au service population, et plus particulièrement à l’état civil. Beaucoup de nos concitoyens ont certainement le souvenir de leur passage auprès de ses services lors de l’enregistrement de leur demande en mariage, ce qui était bien plus qu’une simple formalité. Il s’agit d’un travail demandant à la fois rigueur et courtoisie. On n’en prend pas toujours conscience, mais préparer un acte de mariage demande beaucoup de minutie, il faut être au top au jour « j », aucun couac n’est permis. La réglementation en la matière d’état civil a évolué de manière significative surtout ces derniers temps, même ces derniers mois, rien n’a été épargné à Maryse jusqu’à ses derniers jours au sein de l’administration. D’une extrême sensibilité, Maryse s’est toujours investie dans son travail comme si elle organisait à chaque occasion son propre mariage, elle a toujours eu le souci du détail. Maryse est aussi connue au sein de notre commune comme le relais incontournable du Télévie. Le contexte familial l’a amenée à s’investir dans cette action de solidarité, et je tiens à saluer ici son courage et sa détermination pour la cause qu’elle défend.

 

paques.JPGJean-Marie Paque. Jean-Marie a fait ses débuts sur notre commune le 01/09/1992, en qualité d’instituteur primaire, à horaire complet, dans notre école communale fondamentale à Harsin, en remplacement de monsieur André Bonmariage devenu directeur de la Lomme. Il y professa jusqu’au 01/09/2009 ayant été entretemps nommé le 01/10/1994. Lors de sa mise en disponibilité pour convenance personnelle en septembre 2009, nombreux furent les témoignages de sympathie à son égard. 

Jean-Marie fut un enseignant atypique, dont la méthodologie particulière s’est avérée efficace et les compétences furent appréciées de maintes personnes. 

L’école favorise la découverte de la diversité et l’ouverture sur le monde. Elle participe au développement de l’être humain, dans ses multiples composantes cognitives, affectives, sociales et comportementales. Pour répondre à ces différents objectifs, des programmes ont été établis pour améliorer les connaissances et les compétences de tout un chacun, l’apprentissage se faisant d’une manière naturelle par la majorité de nos enfants. Cependant, il arrive que des enfants se bloquent malgré l’ingeniring pédagogique développé par nos enseignants. 

Force est de constater que Jean-Marie a réussi où d’autres ont échoué. La quantité et la variété des connaissances qu’un élève doit assimiler surtout au niveau du fondamental sont telles qu’elles nécessitent parfois une méthodologie particulière.   Et c’est là que certains de nos élèves ont pu bénéficier de sa pédagogie, Jean-Marie étant parvenu à susciter chez eux l’envie d’apprendre. Un bel exemple de la richesse de notre enseignement composé d’hommes et de femmes aux qualités pédagogiques variées. 

Un autre trait de caractère de Jean-Marie que je souhaite mettre en avant en cette occasion est sa tolérance extrême. Durant les années qu’il a enseigné dans l’ancienne école de Harsin, j’ai eu à maintes reprises l’occasion de rendre visite à l’équipe éducative. Là où d’autres se plaignaient à juste titre de l’état délabré des locaux mis à disposition, Jean-Marie faisait preuve de compréhension, formulait des propositions d’aménagement de locaux pour les rendre le plus confortables possible pour ses élèves. Jamais il n’a fait preuve d’un esprit vindicatif, bien au contraire il savait composer en fonction des éléments du moment.

 

georges blaise.jpgGeorges Blaise. Georges est entré à la commune le 01/01/1987 en qualité de surveillant des travaux. Un an plus tard, le 01/01/1988 il était nommé à titre définitif, comme quoi autre époque, autres mœurs. Cela ne l’empêcha pas de vouloir goûter à un autre métier puisqu’il prit une interruption de carrière du 01/11/1990 au 18/11/1991. Après avoir réintégré la commune, Georges trouva sa voie dans tout ce qui touchait l’environnement. Le 21/09/1993 il obtint le certificat d’écoconseiller délivré par l’Institut Eco-Conseil de Namur, et le 01/01/1996 il devint agent technique. La commune a bien eu de la chance de compter parmi son personnel sur un employé de la trempe de Georges. C’est quelqu’un de convaincu, qui sait faire preuve d’opiniâtreté mesurée. Il est à la base de l’orientation de la politique communale en de nombreux dossiers. Environnement, économie d’énergie, constructions de voiries et de bâtiments telles que les écoles et maisons de village, développement rural, beaucoup de ces dossiers ont l’empreinte de Georges. Son degré de persuasion est tel que nombre de personnes se retrouvent dans cette orientation. Dernièrement le Groupe Nature s’est constitué, et le conseil communal vient d’adopter le principe de création du PCDN, le Plan Communal de Développement de la Nature. Georges, tu peux partir l’esprit serein avec le sentiment du travail accompli, tu as été cloné, nombreux sont en effet les concitoyens qui se sont engagés pour poursuivre les actions que tu as initiées dans notre commune. 

Vraiment pour chacun de vous, on peut dire qu’on salue le départ de quelqu’un de bien, un bon discours peut faire du bien, mais un bon exemple parle plus éloquemment au cœur… et vous êtes chacun dans la fonction que vous avez occupée un de ces exemples

Commentaires

  • Très belle soirée mais, dommage qu'une fois encore, hormis la bière de Saint Monont, aucuns produits de terroir à l'honneur !
    Pourtant la commune de Nassogne investit du temps et de l'argent pour la promotion de la filière courte et ses artisans locaux.
    J'espère que cet oubli ne se reproduira pas lors des futures réceptions communales !
    Merci d'avance au nom de tous ces acteurs de terrain qui font la richesse de notre patrimoine.

Les commentaires sont fermés.