Real Time Web Analytics
Pin it!

En projet à Forrières : Des maisons bioclimatiques

«En 2007, ma compagne et moi avons décidé de mener une réflexion de base sur l’habitat groupé. Une fois le projet défini, nous avons été à la recherche d’un terrain. Au départ, et pour aller jusqu’au bout de la logique, nous aurions voulu trouver une parcelle que nous aurions pu louer via un bail emphytéotique.  Malgré nos nombreuses démarches, cela n’a toutefois pas été possible. Nous sommes alors partis à la recherche d’un emplacement à acheter. Fin 2010, nous avons trouvé ce qu’il nous fallait à Forrières .»

Le terrain dont parle Marc Elleboudt est situé rue Notre Dame de Haurt et s’étend sur 3,9 hectares.

Dans cette aventure, ce couple originaire du Brabant Wallon ne sera pas seul. Plusieurs autres  couples l’ont déjà rejoint, adeptes des mêmes envies, des mêmes valeurs.

«Favoriser l’entraide, les rencontres et les échanges au quotidien tout en respectant la vie privée, l’espace et l’identité de chacun. Vivre dans la simplicité, l’harmonie (rythme) et exprimer la beauté », stipule à cette fin la charte élaborée par les acteurs de ce projet.

Au final, le projet se composera de quatre maisons mitoyennes, un studio et une petite maison commune.  Toute la partie agricole et les parties bâties et à bâtir seront mises en copropriété égale.

La gestion de l’eau sera collective (via notamment un puits), de sa production à son recyclage, en passant par son réchauffement pour les besoins sanitaires. Le bois sera utilisé comme source d’énergie principale. Sa gestion sera également collective.

À terme, l’objectif des familles vivant sur le site sera d’arriver à une certaine autonomie alimentaire.

Pour y parvenir, des potagers individuels et communautaires seront aménagés. « Fin de l’année dernière, nous avons également planté une série d’arbres fruitiers haute-tige de variétés anciennes (pommiers, poiriers, cerisiers…), mais aussi des groseilliers, un noisetier… », précise encore Marc Elleboudt.

Le projet suit actuellement son cours. Le permis de bâtir a été introduit au début de cette année. Si tout se déroule comme prévu, la construction pourrait démarrer au printemps.

2013-02-01_072645.jpg

En novembre 2012, un verger en forme de fleur a été planté.

Nathalie Husquin.

Les commentaires sont fermés.