Real Time Web Analytics
Pin it!

Quel avenir pour le musée de la Cloche et du Carillon de Tellin après les élections?

visiter856.jpgLa commune de Nassogne a de nombreux gîtes et chambres d’hôtes à proposer aux touristes.  Lorsque l’on se rend sur les sites internet de ces gîtes, on se rend compte que la visite du Musée de la Cloche de Tellin est renseignée dans pas mal d’entre eux.  Ce musée amène donc certainement du tourisme dans la commune de Nassogne et inversément.

Or, pas mal de bruits circulent sur l’avenir de ce musée après les élections communales.  Il a d’ailleurs été au centre d’un des points de discussion lors du débat que vous avez pu voir sur TvLux (Cliquez ici pour le visionner si vous l’avez raté).

J’ai posé cette question aux trois têtes de liste de Tellin : « Quel est le point de vue de votre liste sur l’avenir du musée de la cloche ?».

Le premier à me répondre a été Jean-Pierre Magnette, tête de liste E-D-A :

« Notre groupe, E-D-A, est pour le maintien et la préservation du patrimoine local, mais pas à n'importe quel prix.  Pour le musée de la cloche, nous sommes pour un musée à déficit maitrisé, de l'ordre de 25000 à 30000 euros par an (et non un déficit de l'ordre de 70000 à 80000 euros comme actuellement).
Un groupe de travail a été mis en place et devrait aboutir sur la création d'une ASBL qui aurait en charge la gestion du musée, avec comme objectif notamment d'atteindre ce déficit modéré.  Nous sommes bien conscients que les activités culturelles génèrent difficilement du bénéfice.  Il faut laisser le temps à ce groupe de travail de trouver des solutions.
Nous sommes en période électorale, et comme tous les 6 ans, on me fait dire que je veux fermer le musée.  C'est une rumeur parmi d'autres que je ne vais pas étaler ici.
Bien à vous.
Magnette Jean-Pierre »

Ensuite, le point de vue de Olivier Dulon, leader de la liste UNIR :

« Avec un déficit de 83000€ annuel, je pense qu'il faut réorienter le musée. Il ne faut pas le fermer, cela fait partie de notre patrimoine mais une autre gestion s'impose. Je sais également que le collège actuel ne bénéficie pas de tous les subsides auxquels il pourrait prétendre, voilà déjà une piste de réflexion...
Cordialement
O DULON »

Et pour terminer, celui de l’actuelle bourgmestre, Françoise Boevé, de la liste VivrEnsemble:

« Nous voudrions créer une ASBL  de développement touristique et culturel – SI (Syndicat d’Initiative ndlr) où nous pourrions avec l'expertise de différentes personnes, établir des projets (certains bénéficiaires : circuits touristiques, stages musicaux, d’autres déficitaires : le musée de la cloche).Le tout s'équilibrerait.  On pourrait aussi mieux valoriser notre musée (scénographie, etc.).  Pour le moment, le collège dont je fais partie n'est pas assez proactif.  Il faut dire que j'y suis minoritaire avec ma présidente du CPAS. »

Donc très clairement, aucun des acteurs sur la future scène politique tellinoise ne veut fermer ce beau joyau qu’est le Musée de la Cloche et du Carillon, parfois avec une réorientation de celui-ci…

 

Les commentaires sont fermés.