Real Time Web Analytics

Nassonia

  • Mais quelle sera la valeur réelle de la forêt de Nassogne dans le futur ?

    Pin it!

    1208963_placements-de-diversification-la-foret-a-toujours-la-cote-web-tete-021788302643.jpg

    Suite à mon article sur le rapport de Gembloux Agro-Bio Tech (Université de Liège), un lecteur m’a envoyé le point de vue suivant :

    « Ce jeudi 31 août, nous avions à Grune une réunion de forestiers privés à laquelle s’étaient joints quelques agents DNF. Nous étions environ 80 personnes, forestiers avertis, pépiniéristes, exploitants, techniciens, marchands de bois.

    Lire la suite

  • Gembloux Agro-Bio Tech affirme avoir remis son rapport complet le 20 janvier 2017 à Marc Quirynen

    Pin it!

    2017-06-29_083057.jpg

    Je reviens encore une fois (la dernière ?) sur le rapport de Gembloux Agro-Bio Tech avec des explications de Philippe Lejeune, cosignataire dudit rapport.

    Pour rappel, Marc Quirynen, le Bourgmestre de Nassogne, a affirmé, lors du dernier conseil communal, qu’il n’avait pas reçu le rapport complet (Simulation de l’évolution des massifs feuillus et résineux concernés par le projet « Nassonia ») lors de la réunion du 20 janvier, mais uniquement un résumé de 17 pages. 

    Vous pouvez revoir toutes les informations concernant ce rapport en cliquant ci-après : http://nassogne.blogs.sudinfo.be/rapport-de-gembloux-agro-bio-tech/

    J’ai donc écrit à Gembloux Agro-Bio Tech et à la DNF en leur demandant pour quelles raisons ils n’avaient pas remis le rapport complet à Marc Quirynen.

    Lire la suite

  • Le deuxième candidat pour Saint-Michel-Freyr (Nassonia-bis) est un Nassognard.

    Pin it!

    IMG_4266.JPG

    Fin septembre, la Région wallonne devra désigner le promoteur chargé de mettre en œuvre le projet pilote de gestion différenciée en forêt domaniale de Saint-Michel Freyr. Éric Domb, patron de la Fondation Pairi Daiza à l’origine du défunt Nassonia dont ce projet expérimental s’inspire, fait office de candidat favori.

    Mais il n’est pas le seul à avoir répondu à l’appel d’offres lancé en juin par le ministre wallon de la Nature et de la Forêt René Collin.

    La seconde personne à avoir déposé un dossier est Sébastien Herman, de Masbourg, employé au Département de la Nature et des Forêts (DNF).

    « Je l’ai fait à titre personnel, en tant que citoyen de Nassogne », explique-t-il. « Je me suis beaucoup investi pour la nature au sein de la commune, notamment comme membre actif du Plan Communal de Développement de la Nature dont je suis l’une des personnes à la base. »

    Lire la suite dans La Meuse Luxembourg de ce mercredi 6 septembre 2017 ou cliquez ici : http://luxembourg.lameuse.be/122428/article/2017-09-06/sebastien-herman-est-candidat-pour-saint-michel-freyr

    Catégories : Nassonia Lien permanent
  • Toujours à propos du rapport de Gembloux Agro-Bio Tech (Université de Liège) concernant la valeur de la forêt de Nassogne

    Pin it!

    2017-06-29_083057.jpgJe vous avais déjà parlé de ce rapport de Gembloux Agro-Bio Tech (Université de Liège), vous pouvez retrouver toutes les explications et les dates exactes dans l’article original en cliquant ici : http://nassogne.blogs.sudinfo.be/archive/2017/06/29/nassonia-enfin-le-rapport-complet-de-gembloux-agro-bio-tech-228596.html

    En gros, alors que le rapport officiel comporte 40 pages, le rapport présenté par Marc Quirynen, le Bourgmestre n’en comporte que 17, dont seules les 11 premières sont numérotées (elles y sont toutes pour le rapport officiel).

    Je n’ai malheureusement pas pu assister au conseil communal de ce 31 août à Nassogne, mais en lisant le compte-rendu de « l’Avenir du Luxembourg », j’y apprends que (je cite) : « Le Bourgmestre explique qu’il a reçu l’étude suscitée en deux temps, que le total des pages avoisine la vingtaine ».

    Je me demande donc qui lui a fourni ce rapport tronqué...

    Et je pose cette question, ainsi qu’une seconde à la Commune via le site Transparentia. Vous pouvez retrouver cette demande en cliquant ici : https://transparencia.be/fr_BE/request/toujours_a_propos_du_rapport_de

    Pourquoi est-ce que j’utilise le site Transparencia, peut-on me demander ?
    1. Parce que toutes les réponses reçues sont automatiquement publiées sur le site web afin que vous et tout le monde puissiez y avoir accès. Ce n’est donc pas un échange d’emails personnels.
    2. Parce que, à l’issue d’un délai d’un mois sans réponse aux questions, vous pouvez demander à la Commission d’Accès aux Documents (CADA) de remettre un avis sur votre demande. (Voir le site : http://www.cada-wb.be/).

    Il est trop tard, mais il faut donc admettre que toute la réflexion de Marc Quirynen, Bourgmestre, à propos de la valeur de la forêt « Nassonia » a été faite sur base d’un rapport tronqué.

  • Saint-Michel Freyr (Nassonia bis) : le deuxième candidat est connu.

    Pin it!

    2017-08-23_105627.jpg

    Les divergences entre la majorité communale de Nassogne et la Fondation Pairi Daiza d’Eric Domb ayant définitivement enterré le projet Nassonia, les regards se tournent désormais vers le Plan B que la Région wallonne compte mettre en œuvre dans la forêt voisine de Saint-Michel Freyr.

    En juin, le ministre wallon de la Nature et de la Forêt René Collin lançait un appel à projets pour y expérimenter un mode de gestion différencié tel qu’Eric Domb en rêvait pour Nassonia. Les candidats avaient jusqu’au 18 août pour soumettre leur candidature. Ils sont finalement deux à avoir répondu à l’appel d’offres, dont la Fondation Pairi Daiza d’Eric Domb.

    Un vent favorable m’a appris que le deuxième candidat est un agent DNF qui travaille sur cette partie de forêt.  Des informations que j’ai obtenues, sa soumission a été déposée au nom d’ une personne morale et non d’une association ou société. Ce qui l’exclurait comme candidat.  Cependant, toujours d’après les informations reçues, son dossier ne manquerait pas d’intérêt...

    À suivre, donc.

    Catégories : Nassonia Lien permanent
  • Deux candidats, dont la Fondation Pairi Daiza, pour un projet de gestion différenciée de la forêt

    Pin it!

    Cervus_elaphus_Luc_Viatour_2.jpg

    C'est le site du groupe "Pro-Nassonia" qui donne l'info, venant de la RTBF.

    Deux candidats, dont la Fondation Pairi Daiza, se sont déclarés pour un projet de gestion différenciée de la forêt domaniale de Saint-Michel Freyr.

    Cliquez ici pour continuer l'information.

    Catégories : Nassonia Lien permanent
  • André Magerotte : Et si nous avions tout perdu en refusant Nassonia ?

    Pin it!

    sans-titre-a.jpg

    À l’heure où beaucoup, dans notre village, ressentent un effet « gueule de bois » tandis que d’autres s’imaginent rassurés d’être à nouveau rassérénés dans leurs petites habitudes sans vision et sans avenir, leur « tranquillité » comme ils disent, je viens de découvrir une interview de Léopold Lippens, le très visionnaire bourgmestre de Knokke-Heist. (Supplément « style » au Trends tendances de ce 15 juin).

    Lire la suite

    Catégories : Nassonia Lien permanent
  • Nassonia : enfin le rapport COMPLET de Gembloux Agro-Bio Tech !

    Pin it!

    2017-06-29_083057.jpg

    Rappel des faits :

    • Dans le courant de 2016, la commune de Nassogne demandait à Gembloux Agro-Bio Tech un calcul de la valeur de la forêt communale pour la partie « Nassonia », ceci suite à la proposition de la Pairi Daiza Foundation.
    • Le 20 janvier 2017, Marc Quirynen, seul, recevait les experts qui lui donnaient leur réponse et lui remettaient un rapport, rapport qu’il n’a longtemps partagée avec personne, même pas avec les échevins.
    • Le 23 mars 2017, ne voyant toujours rien venir,  je lui demandais via le site Transparencia de mettre ce rapport à la disposition des citoyens de Nassogne.  Vous trouverez tous les échanges de mails dont je parle dans cet article en cliquant ci-après : https://transparencia.be/fr_BE/request/compte_rendu_de_lexpertise_de_ge
    • Le 24 avril 2017, j’envoyais à la commune de Nassogne un rappel (reconsidération), ainsi qu’à la CADA : http://www.cada-wb.be/.  C'est la procédure que Transparencia suggère lorsqu'on n'a pas de réponse à sa demande après un délai d'un mois.

    La CADA est la Commission d’accès aux documents administratifs de la région Wallonne. Sur sa page d’accueil, on trouve ce texte :
    « L’article 32 de la Constitution dispose que :
    Chacun a le droit de consulter chaque document administratif et de s’en faire remettre copie sauf dans les cas et conditions fixés par la loi, le décret ou la règle fixée à l’article 134”. »

    • La CADA m’a aussitôt envoyé un accusé de réception, ainsi qu’au Bourgmestre.
    • À ce moment, il a réagi, j’ai reçu dans l’heure qui suivait une réponse de sa part disant qu’il présenterait le dossier au conseil communal de 27 avril (il m’en avait déjà parlé précédemment).
    • Le 27 avril, Marc Quirynen présente enfin ce fameux rapport.  Il fait 17 pages, et la dernière est un graphique.  Il fait projeter sur un mur ce graphique et l'utilise pour argumenter ses dires.
    • Le 29 avril, je revenais vers lui pour avoir ce fameux dossier.
    • Le 2 mai, il mettait enfin ce rapport en ligne sur le site de Transparencia. Vous pourrez le télécharger en cliquant ici.

    Je remarquais assez rapidement que, alors que ce dossier comportait 17 pages, seules les 11 premières étaient numérotées et portaient le sigle de Gembloux, pas les suivantes. Pourquoi, mystère !

    J’ai reçu hier soir, ce rapport, mais composé de 40 pages, toutes numérotées, elles, et avec le sigle.

    De plus, le graphique dont Marc Quirynen s'est inspiré pour argumenter ses dires n'existe pas dans le vrai rapport, il a été inventé de toutes pièces.  Vous pouvez vous en rendre compte en comparant les deux version ci-après.

    Je vous laisse en déduire ce que vous voulez.

    Cliquez ici pour télécharger ce rapport.