Real Time Web Analytics

Divers

  • Forrières : Le lièvre à la Louise

    Pin it!

    2018-07-08_095305.jpg

    A Forrières, le 12 janvier 1982, madame Joray donnait sa recette du lièvre à la Louise.

  • Nassogne : Des voleurs prennent des risques insensés pour dérober des câbles sur des pylônes à haute tension

    Pin it!

    2018-06-30_133900.jpg

    C'est RTL-Info qui relate l'histoire :

    Pas moins de 11 kilomètres de câbles en cuivre et en bronze ont été dérobés au gestionnaire du réseau électrique Elia. Pourtant, ces câbles se situent à 35 mètres de hauteur et tout près de câbles à haute tension. Les voleurs ont donc pris des risques insensés. Les faits se sont déroulés dans les provinces du Luxembourg.

    L'un des vols s'est déroulé à Nassogne, en province du Luxembourg. Le câble de protection des lignes à haute tension a été dérobé. Au total, 23 lignes sont touchées dans la région. Michel, technicien chez Elia, a découvert les vols lors d'un contrôle depuis le ciel. "Ça a été l'étonnement, parce qu'on n'avait jamais eu de cas aussi grave de vol de bronze sur nos lignes à haute tension", indique Michel Allard.

    Pour l'instant, il est difficile de savoir comment les vols ont été commis. "Comment font les gens, ça c'est la question qu'on se pose. Parce que les risques sont énormes, vu que la ligne est en service. Il faut savoir qu'ici il y a 70.000 volts, donc la moindre erreur, le câble part de travers ou les gens s'approchent trop, et c'est la mort assurée", explique Michel Allard.

    Plus d'infos en cliquant ici.

  • Forrières : l'hélicoptère de Bra-sur-Lienne évacue une joueuse de football

    Pin it!

    2953032657_1_3.jpg

    Ce samedi soir avait lieu à Forrières un match de football féminin entre l'équipe de Nassogne et celle de Sainte-Marie-Wideumont.

    Durant ce match, la dame qui défendait les filets de Sainte-Marie s'est blessée.

    Les ambulanciers arrivés sur place ont craint qu'elle ne soit touchée à la colonne et ont fait appel à l'hélicoptère de Bra-sur-Lienne.

    Celui-ci a évacué la malheureuse joueuse vers le CHU de Liège.

    J'ai tenté de joindre le correspondant qualifié pour avoir des nouvelles mais il n'a pas répondu.

  • Décès de Monique Thirion

    Pin it!

    Toutes nos condoléances à la famille. 

    FB_IMG_1525602552486.jpg

  • L'Ardennais Graffiti a amélioré son duo bac

    Pin it!

    FB_IMG_1525518319955.jpg

    Je vous ai déjà parlé de Nathaël Gailly, alias L'Ardennais Graffiti, le graffeur de Lesterny.

    Il vient de peindre son duo bac, et le moins que l'on puisse dire, c'est que c'est qu'il pète aux yeux.

    Voyez vous-même.

    Cliquez ci-après pour voir sa page Facebook : https://www.facebook.com/lardennaisgraffiti/

  • Voiture dans le fossé à Harsin

    Pin it!

    Cest l'Avenir du Luxembourg qui  l'annonce :

    Dans la nuit de vendredi à samedi, peu après minuit, les pompiers de Marche ont été appelés sur un accident à Harsin, commune de Nassogne, rue du Stoquet: une voiture est allée au fossé avec deux occupants à son bord, qui ont été pris en charge par les ambulanciers.

  • Un chat atrocement torturé avec un colson dans la commune de Nassogne !

    Pin it!

    B9714684732Z.1_20180207185732_000%2BGJ1AL9C5P.1-0.jpg?itok=yB5StjeC

    Dans le village de Lesterny (Nassogne), un fait de maltraitance animale d’une barbarie sans nom a été mis au grand jour. Un chat errant vivait depuis des mois avec un colson autour de son abdomen. Nathaël, un habitant du village, est parvenu, non sans mal, à l’attraper afin de l’amener à un refuge où un vétérinaire lui a apporté des soins en urgence. L’imposante plaie en partie nécrosée a été soignée et recousue. Baptisé Battant, le chat lutte pour sa vie.

    La barbarie des hommes envers les animaux atteint parfois des sommets de cruauté. La preuve dans le petit village de Lesterny, dans la commune de Nassogne.

    Nathaël, un habitant du village, est venu en aide à un chat victime d’un acte de torture innommable. L’animal sauvage avait autour de son bassin un double colson très fortement serré. À tel point que l’endroit « colsonné » de son bassin était réduit à quelques centimètres par rapport au reste de son corps. «  J’ai aperçu ce chat il y a environ un mois  », explique Nathaël. «  On voyait autour de ses poils qu’il avait quelque chose d’anormal. Néanmoins, vu qu’il était sauvage, il ne se laissait pas du tout approcher. Il paraissait également affamé. On peut comprendre sa méfiance quand on sait de quoi il souffrait.  »

    Lire la suite en cliquant ici.

  • Eulalie Borsus (15 ans), de Bande vient de sortir un premier roman

    Pin it!

    photo couverture - LGOPA.jpg

    Eulalie Borsus habite Bande. À 15 ans, elle vient de publier un roman, « Le Genre qu’on peut aimer ».

    Elle est éditée par la maison d’édition Demdel et son livre, dit-elle, est le résultat d’un travail familial, vu que l’une de ses sœurs s’est occupée de la photo de couverture.

    Voici un peu de détails à propos de l’histoire même :

    C’est l’histoire de Charlotte et Anna, dix-sept ans. Elles sont amoureuses, mais un problème d’acceptation les retient de vivre leur amour pleinement. Acceptation de leur famille, mais aussi d’elles-mêmes. C’est une histoire de relations familiales, de premier amour et d’acceptation.

    « Mon livre est sorti en janvier 2018, dit-elle encore, et, depuis ce jour, sur la région de Marche-en-Famenne, j’ai vendu plus de 180 exemplaires. C’est plutôt une réussite ! Je compte participer au concours du premier au roman, ma maison d’édition est plutôt confiante quant à ma sélection. »

    Son livre est disponible à la librairie « Livre’s », de Marche-en-Famenne  et elle devrait le déposer prochainement à la librairie Hugot, de Nassogne.

    Vous pouvez retrouver Eulalie sur Facebook : https://www.facebook.com/legenrequonpeutaimer/

    Sinon, vous pouvez commander le livre sans frais d'envoi via ce lien :