Real Time Web Analytics

Divers

  • Pin it!

    Communiqué de presse du groupe DcM

    dcm.jpg

    Faisant suite à notre communiqué de presse du 29 novembre dernier relatif aux projets d'élevages industriels de poulets en projet dans la commune de Nassogne, veuillez trouver ci-joint deux questions parlementaires adressées respectivement au Ministre René Collin par Hèlène Ryckmans et au Ministre Di Antonio par Philippe Henry.

    L'ampleur des projets n'est en effet pas banale. Si les projets d'extension étaient acceptés, la production de poulets de chair dans la commune dépassera les 2 millions annuels, avec toutes les nuisances et impact sur l'environnement qui en découlent.

    Question à Monsieur Carlo Di Antonio :

    Question à Monsieur René Collin :

  • Pin it!

    Accident sur la N4 entre Harsin et Bande

    48366791_986821614821507_6684846395536441344_n.png
    Photo Facebook

    Deux voitures,se sont accrochées en début d'après-midi sur la N4 entre Bande et Harsin à hauteur de la route vers Grune.

    Les pompiers de Marche et Saint Hubert sont intervenus suite à cette entrave de circulation, dans les deux sens.

    47689176_10217666472556046_2778286933577564160_n.jpg
    Photo Facebook.

  • Pin it!

    Enfin une boulangerie à Nassogne...

    Depuis plusieurs mois, le village de Nassogne était sans boulangerie.  

    C’est désormais fini puisque l’ancienne boulangerie rouvre sous un nouveau nom : « La Tarte au Pain »

    Félicitations à Élise Lambert et Steve Quevrin, les nouveaux patrons.

    Affiche.PNG

  • Pin it!

    COMMUNIQUE DE PRESSE : Le Groupe « Demain c’est maintenant » s’oppose à deux nouvelles extensions d’élevages industriels de poulets dans la commune de Nassogne.RECTIFICATIF.

    2018-11-29_155936.jpg

    Dans un communiqué publié le 28 novembre, La liste citoyenne de Nassogne DEMAIN c’est MAINTENANT vous informait de qu’elle était interpellée par deux nouvelles demandes de permis d’extension d’élevages de poulets industriels sur la commune de Nassogne.

    Suite à la réunion publique d’information ayant eu lieu ce 29 novembre afin de présenté le projet ORBAN à Ambly, nous nous devons de rectifier certaines informations dont nous avions une connaissance parcellaire.

    En effet, nos informations précisaient, concernant le projet ORBAN d’Ambly une augmentation de production doublant la capacité actuelle soit plus 40000 poulets. Or, en réunion, Monsieur ORBAN a précisé que la demande de classe 1 demandée concernait une production de 140 000 poulets soit une augmentation de 100 000 poulets !!!!!

    Par ailleurs, Monsieur Lamboray, présent à cette même soirée d’information précisait que les rotations dans les élevages concernés étaient de 7 à 7.5 rotations par an. Dans le dossier que monsieur Lamboray a déposé et dont l’enquête se termine ce 30 novembre, la rotation prévue est de 6.5 par an.

    Ces précisions nous permettent d’affiner les productions futures prévues sur la commune de Nassogne concernant la production industrielle de poulets passerait donc, si ces projets sont acceptés. La production annuelle sur Nassogne serait donc de 2417240 poulets produits par an soit 446 poulets par habitants. Ou s’arrêtera-t-on ?

    Lors de la dernière campagne électorale, dans le programme électoral de la liste Intérêt communaux, il était clairement annoncé :

     « Soutenir l’agriculture et l’élevage sous l’angle du développement durable, une agriculture familiale à taille humaine tout en favorisant l’esprit d’entreprenariat ;
    Favoriser la diversification dans les modes et types d’élevage, de culture….
    Mettre en valeur les produits locaux et le savoir-faire local : favoriser les circuits courts.
    Vu les changements climatiques, promouvoir la diversification et les cultures innovantes et durables.
    Nourrir la réflexion de nos agriculteurs sur les nouvelles orientations de production »

    Nous espérons que la majorité absolue en place confirmera les engagements qu’ils ont pris face à l’électeur le 14 octobre dernier.

    Une première réponse est attendue ce 3 décembre

     

    Pour DEMAIN c’est MAINTENANT 

    Philippe PIRLOT

    rue du Thier des Gattes, 9a 6950 NASSOGNE

    0471.80 51 44

  • Pin it!

    COMMUNIQUE DE PRESSE : Le Groupe « Demain c’est maintenant » s’oppose à deux nouvelles extensions d’élevages industriels de poulets dans la commune de Nassogne.

    2018-11-29_155936.jpg

    La liste citoyenne Demain c'est Maintenant m'a envoyé ce communiqué de presse.  Il va de soi que je passerai également tout document que les personnes concernées m’enverraient.

    La liste citoyenne de Nassogne DEMAIN c’est MAINTENANT est interpellée par deux nouvelles demandes de permis d’extension d’élevages de poulets industriels sur la commune de Nassogne.

    La première demande comporte une augmentation de production de poulets de chair industriels de 29.931 unités (pour atteindre au total 156.320 poulets !) à Harsin.

    La deuxième devrait être de 40.000 poulets de chair industriels (afin d’atteindre près de 80.000 poulets) à Ambly, à un bon kilomètre à peine de l’élevage de Harsin.

    Si ces deux demandes aboutissent, Nassogne deviendra, avec ses 1.851.070 poulets industriels produits par an (il faut compter 6,5 cycles de production par an par élevage) une des communes de la province du Luxembourg les plus impactées par les élevages industriels.

    A l’heure où la population prend de plus en plus conscience des impacts négatifs de ce type de production sur l’environnement et sur la santé, cette façon de produire de la viande apparaît de plus en plus comme faisant partie du passé.

    L’avenir, c’est produire moins mais mieux, de la qualité et non de la quantité, pour préserver la biodiversité, la qualité de nos nappes phréatiques et de nos ruisseaux, pour lutter contre le réchauffement climatique (les aliments viennent de l’autre bout de la planète, parfois au prix de déforestations massives).

    Cette production industrielle met à mal les efforts de nombreux nassognards (et ce même si certaines productions locales sont utilisées dans cette exploitation) pour développer une ruralité respectueuse, pour soutenir les circuits courts et la promotion des productions qualitatives de nos nombreux artisans.

    Lors du premier conseil communal de cette nouvelle législature, nos deux conseillères, Charline Kinet et Véronique Burnotte, ne manqueront pas, dans le cadre des questions d’actualité, d’interpeler le nouveau collège sur la vision du développement agricole de la commune qu’ils souhaitent entreprendre dans ce cadre durant les 6 prochaines années et pourquoi pas en utilisant une partie des terrains communaux au développement d’élevage de volaille innovante (voir doc. Dans la Nièvre).

    En effet, la commune de Nassogne compte déjà 4 élevages industriels porcins et 4 élevages industriels avins de grande envergure. Quand cela s’arrêtera-t-il ? Faudra-t-il attendre que nos eaux souterraines soient saturées de nitrates, que nos concitoyens développent des problèmes de santé liés à ces élevages (micro-particules évacuées par les ventilations) pour donner enfin un coup d’arrêt à ces implantations ?

    Nous invitons les citoyens qui considèrent que les élevages industriels ne sont pas l’avenir de notre agriculture et souhaitent des productions respectueuses de l’environnement et des citoyens de se manifester en nombre de deux manières :

    1. Marquer leur opposition au nouvelles extensions prévues, par courriers adressés à l’administration communale de Nassogne (deux modèles de lettre sont dès à présent disponibles en cliquant ici (1) ou ici (2))
    2. En manifestant leur soutien à nos deux conseillères qui interpelleront à ce sujet lors du conseil communal du lundi 3 décembre à 20 heures.


    Pour DEMAIN c’est MAINTENANT
    Philippe PIRLOT
    rue du Thier des Gattes, 9a 6950 NASSOGNE
    0471.80 51 44

  • Pin it!

    Un Nassognard aurait commis un grave accident en France (mise à jour)

    B9717511795Z.1_20181106175836_000%2BG8QCCCCKG.1-0.jpg?itok=Xr5UgXQV
    Photo « La Nouvelle République »

    Vendredi dernier, un accident grave a eu lieu à Vatan, un petit village du département de l’Indre, dans le centre de la France. Un automobiliste belge a percuté une voiture à l’arrêt, sur le bas-côté.

    À l’intérieur de ce véhicule, il y avait une mère et ses deux enfants âgés de 11, pour le garçon, et de 5 ans. La mère s’en est sortie avec quelques hématomes et la fillette est indemne. Par contre, le garçon est mort samedi à l’hôpital Clocheville de Tours.

    Le conducteur belge a été privé de liberté. Il faut dire qu’il y avait plusieurs circonstances aggravantes, souligne le responsable presse du procureur de la République à Châteauroux.

    Lire la suite

  • Pin it!

    André Magerotte chez Max et Vénus

    2018-11-05_181557.jpg

    Dans l'émission "Max et Vénus", de la RTBF, André Magerotte nous parle de ses bons produits de la ferme, des produits plus que bio !