Real Time Web Analytics

Divers - Page 2

  • Décès de Monique Thirion

    Pin it!

    Toutes nos condoléances à la famille. 

    FB_IMG_1525602552486.jpg

  • L'Ardennais Graffiti a amélioré son duo bac

    Pin it!

    FB_IMG_1525518319955.jpg

    Je vous ai déjà parlé de Nathaël Gailly, alias L'Ardennais Graffiti, le graffeur de Lesterny.

    Il vient de peindre son duo bac, et le moins que l'on puisse dire, c'est que c'est qu'il pète aux yeux.

    Voyez vous-même.

    Cliquez ci-après pour voir sa page Facebook : https://www.facebook.com/lardennaisgraffiti/

  • Voiture dans le fossé à Harsin

    Pin it!

    Cest l'Avenir du Luxembourg qui  l'annonce :

    Dans la nuit de vendredi à samedi, peu après minuit, les pompiers de Marche ont été appelés sur un accident à Harsin, commune de Nassogne, rue du Stoquet: une voiture est allée au fossé avec deux occupants à son bord, qui ont été pris en charge par les ambulanciers.

  • Un chat atrocement torturé avec un colson dans la commune de Nassogne !

    Pin it!

    B9714684732Z.1_20180207185732_000%2BGJ1AL9C5P.1-0.jpg?itok=yB5StjeC

    Dans le village de Lesterny (Nassogne), un fait de maltraitance animale d’une barbarie sans nom a été mis au grand jour. Un chat errant vivait depuis des mois avec un colson autour de son abdomen. Nathaël, un habitant du village, est parvenu, non sans mal, à l’attraper afin de l’amener à un refuge où un vétérinaire lui a apporté des soins en urgence. L’imposante plaie en partie nécrosée a été soignée et recousue. Baptisé Battant, le chat lutte pour sa vie.

    La barbarie des hommes envers les animaux atteint parfois des sommets de cruauté. La preuve dans le petit village de Lesterny, dans la commune de Nassogne.

    Nathaël, un habitant du village, est venu en aide à un chat victime d’un acte de torture innommable. L’animal sauvage avait autour de son bassin un double colson très fortement serré. À tel point que l’endroit « colsonné » de son bassin était réduit à quelques centimètres par rapport au reste de son corps. «  J’ai aperçu ce chat il y a environ un mois  », explique Nathaël. «  On voyait autour de ses poils qu’il avait quelque chose d’anormal. Néanmoins, vu qu’il était sauvage, il ne se laissait pas du tout approcher. Il paraissait également affamé. On peut comprendre sa méfiance quand on sait de quoi il souffrait.  »

    Lire la suite en cliquant ici.

  • Eulalie Borsus (15 ans), de Bande vient de sortir un premier roman

    Pin it!

    photo couverture - LGOPA.jpg

    Eulalie Borsus habite Bande. À 15 ans, elle vient de publier un roman, « Le Genre qu’on peut aimer ».

    Elle est éditée par la maison d’édition Demdel et son livre, dit-elle, est le résultat d’un travail familial, vu que l’une de ses sœurs s’est occupée de la photo de couverture.

    Voici un peu de détails à propos de l’histoire même :

    C’est l’histoire de Charlotte et Anna, dix-sept ans. Elles sont amoureuses, mais un problème d’acceptation les retient de vivre leur amour pleinement. Acceptation de leur famille, mais aussi d’elles-mêmes. C’est une histoire de relations familiales, de premier amour et d’acceptation.

    « Mon livre est sorti en janvier 2018, dit-elle encore, et, depuis ce jour, sur la région de Marche-en-Famenne, j’ai vendu plus de 180 exemplaires. C’est plutôt une réussite ! Je compte participer au concours du premier au roman, ma maison d’édition est plutôt confiante quant à ma sélection. »

    Son livre est disponible à la librairie « Livre’s », de Marche-en-Famenne  et elle devrait le déposer prochainement à la librairie Hugot, de Nassogne.

    Vous pouvez retrouver Eulalie sur Facebook : https://www.facebook.com/legenrequonpeutaimer/

    Sinon, vous pouvez commander le livre sans frais d'envoi via ce lien :

     
  • Message de bonne année de Ecolo Nassogne

    Pin it!

    ecolo_nassogne.jpg

    Ecolo Nassogne me demande de diffuser le message suivant :

    Au nom d’Ecolo Nassogne, nous souhaitons à toutes et à tous une bonne et heureuse année, qu’elle soit remplie de partages, d’échanges, de découvertes, d’optimisme, d’espoir.

    Lire la suite

  • TV-Lux : Polémique suite à l'Installation de plots près de la N4 à Bande

    Pin it!

    2018-01-17_195003.png

    TV-Lux est bien présente à Nassogne ces jours-ci...

    Put-être lisent-ils le Blog de Nassogne ?

    Toujours est-il que, après leur reportage sur le tract de la liste "Ensemble", ils viennent de faire un reportage sur les plots polémiques installés par la Commune de Nassogne le long de la N4 et bouchant aux Bandurlins le passage sécurisé vers le dernier magasin du village, la Station de Bruno Huberty.

    Cliquez ici pour voir le reportage.

  • Polémique à Bande...

    Pin it!

    26758471_1050797765063094_7118336911944868291_o.jpg

    Bruno Huberty, de Bande, n’est pas content... Et il le fait savoir sur son mur Facebook.

    Jusqu’il y a peu, un petit chemin permettait aux habitants de Bande de venir directement à son magasin (le seul qui reste encore à Bande) et sa friterie sans devoir passer par la N4...
    Ce chemin semblait bien plus sécurisant que l’autre solution. En effet, si à l’aller, il n’y avait pas de problèmes, pour retourner au village, il faut traverser les quatre bandes de la route, avec tous les risques que cela comporte.

    Voilà ce qu’il dit sur Facebook :

    Chers concitoyens (Bandurlains et villageois de proximité) de la commune de Nassogne,
    Comme vous pouvez le constater (voir photos), des poteaux ont été placés sur le petit chemin reliant mon commerce avec le bas du village de Bande, dans le but d’empêcher tout véhicule de l’emprunter.
    Ne pensez pas que la mise en place de ces poteaux est une décision de ma part… Au contraire, j’estimais que ce passage, demandé par mes soins à la commune et autorisé à l’époque, était un moyen plus sécurisé pour toutes personnes désireuses de venir et/ou de repartir du magasin, de la pompe ou de la friterie.

    26756559_1050797761729761_6966191444870874352_o.jpg

    Pour rappel, ce chemin ne m’appartient pas, mais bien à la commune… De ce fait, et m’y étant opposé, nous pouvons remercier les responsables communaux (bourgmestre, échevins) pour la mise en place de ce système, pénalisant au passage toutes les personnes qui empruntent ce chemin par facilité et par sécurité afin d’éviter de prendre la N4.
    Je vous encourage à partager, commenter et liker ce post afin de soutenir que ce geste entrepris par la commune est ridicule et injustifié.

    En espérant que votre soutien amènera à un résultat favorable et au retrait de ces poteaux.


    Bruno Huberty, pour rappel, fait partie de la minorité au conseil communal, minorité qui vient justement de sortir un tract assez acide à propos de la majorité. Mais j’ose espérer que ceci n’a pas influencé cela.

    Il reste à espérer que, jamais, il n’y ait d’accidents dus à la fermeture de ce chemin.

    Retrouvez son post Facebook en cliquant ici.