Real Time Web Analytics

  • Pin it!

    Véronique Burnotte, conseillère indépendante.

    45025649_10218180259404264_2348764107756273664_n.jpg?_nc_cat=107&_nc_ht=scontent.fbru1-1.fna&oh=2347a9e0c52d313c5a85436a9767bae3&oe=5C9BD1D3
    Photo Facebook

    Il y a quelques jours, déjà, je vous avais annoncé que Véronique Burnotte, lors du dernier conseil communal, avait décidé de quitter le groupe DcM et de siéger dorénavant comme indépendante.

    Le lendemain, elle m'envoyait le communiqué que vous lirez ci-dessous.  J'avais alors demandé au groupe DcM de donner leur point de vue.  Ils ont un peu traîné pour me l'envoyer, je l'ai reçu aujourd'hui.

    Les voilà, à la suite l'un de l'autre, d'abord, celui de Véronique Burnotte :

    La locale Ecolo de Nassogne se désolidarise du groupe "Demain c'est Maintenant" (DcM).

    C'est pourquoi notre conseillère Véronique Burnotte siège depuis ce 22 décembre en tant que conseillère indépendante Ecolo au sein du conseil communal de Nassogne.

    La bonne collaboration précédant les élections s'est muée en affrontements interpersonnels envers notre conseillère dont les choix et propositions formulés étaient systématiquement rejetés et de surcroît dénigrés.

    Après le constat de l'impossibilité de travailler dans le respect de chacun, il nous a semblé opportun de poser un acte fort au vu du manque de respect et de l'envie de certains au sein de ce groupe d'écarter notre conseillère.

    La décision ne fut pas facile, car les thèmes portés par DcM restent extrêmement proches de l'ADN d'Ecolo et que l’entente entre les deux conseillères du groupe était et reste très bonne. Réside une différence importante dans les méthodes employées pour faire passer les idées, nous restons convaincus qu’il faut privilégier la construction et maintenir le consensus.

    De plus, la plus jeune élue du conseil communale (Charline Kinet) qui s'est bien malgré elle retrouvée au milieu de cet imbroglio et qui a essayé de trouver des solutions, se retrouvera seule à siéger pour le compte de DcM, nous lui souhaitons bon courage pour la suite de sa mandature ainsi que pour ses études qu'elle réalise en parallèle.

    Et celui de DcM :

     

  • Pin it!

    Bien-être animal : un abri obligatoire pour les animaux détenus à l'extérieur !

    img_2368.jpg

    A partir du 1er janvier 2019, le Code wallon du bien-être animal imposera la présence d’un abri naturel ou artificiel pour les animaux détenu à l’extérieur : Tout animal détenu en prairie doit disposer d’un abri naturel ou artificiel. A défaut, il doit être rentré dans un bâtiment adéquat le protégeant des conditions météorologiques extrêmes qui peuvent porter atteinte à leur bien-être.

    Alors qu’une vague de froid est annoncée pour les prochains jours, le Ministre du Bien-être animal Carlo DI ANTONIO rappelle que des mesures de protection doivent être prises à l’égard des animaux de prairie.

    1. Indications générales

    Celui qui détient des animaux en prairie doit prêter attention à leur santé ainsi qu’à leur bien-être lors des périodes de froid.

    Une alimentation adéquate est extrêmement importante. En effet, plus la température est basse, plus les besoins énergétiques sont élevés. Ainsi, les besoins nutritionnels peuvent augmenter de 35 % lorsqu’on atteint les -10 °C. En cas de manque d’herbe dans le pré, l’alimentation doit être complétée, par exemple avec du foin ou du préfané. Enfin, la surface du pré doit être sèche et un abri suffisant doit être présent.

    Ces animaux doivent avoir à tout moment accès à de l’eau potable fraîche.

    Tout animal détenu en prairie doit disposer d’un abri naturel ou artificiel. A défaut, il doit être rentré dans un bâtiment adéquat le protégeant des conditions météorologiques extrêmes qui peuvent porter atteinte à leur bien-être.

    1. Animaux moins résistants comme par exemple les chèvres et les moutons

    Toutes les espèces ne sont pas prémunies contre le froid. Les moutons et les chèvres sont par exemple moins résistants que les bovins et les chevaux. Il convient de les rentrer en cas de températures extrêmement froides.

    1. Pour les animaux plus résistants

    Certaines conditions doivent également être respectées pour pouvoir les laisser à l’extérieur :

    • Les animaux doivent avant tout être en bonne santé, en bon état d’embonpoint et avoir un poil d’hiver bien développé.
    • Les jeunes animaux, de même que les plus vieux, ne doivent pas être détenus à l’extérieur en cas de gel.
    • Lors de conditions météorologiques extrêmes, telles que de violentes averses de pluie ou de neige, le propriétaire de l’animal doit mettre à sa disposition un endroit sec où il puisse se coucher, comme un abri par exemple.

    Si vous suspectez un cas de négligence

    Les cas de négligence ne sont pas toujours facilement identifiables. Ainsi une fine couche de glace accrochée au poil d’un cheval est un signe que l'animal est bien isolé, et non nécessairement qu’il souffre du froid. L’avis d’un professionnel est souvent utile.

    Vous pouvez contacter le Service d’inspection via le formulaire de plainte disponible sur le portail du bien-être animal : http://bienetreanimal.wallonie.be/

    Afin d’éviter des contrôles inutiles, il est demandé de faire une description la plus complète possible de la situation.

    Si vous ignorez l’identité du responsable des animaux, il est préférable de contacter directement la police locale ou le cas échéant l’échevin du bien-être animal de votre commune (à défaut le Bourgmestre ?). 

    Pour Nassogne, il s'agit de Marie-Alice Pekel : 0471/95.29.62   fb778101@skynet.be

    Source : http://diantonio.wallonie.be/home/presse--actualites/publications/publication-presse--actualites-26.publicationfull.html

  • Pin it!

    Nouveau à Forrières : Funérarium Pompes Funèbres Centre-Ardenne

    Un Funérarium dans la commune de Nassogne :

    Pompes Funèbres Centre-Ardenne Olivier Titeux.

    Contact : 

    2018-12-27_082954.jpg

     

    Voir les photos ci-après.

    Lire la suite

  • Pin it!

    Joyeux Noël !

                                                                                                                                                                         

  • Pin it!

    Pas de soirée de réveillon à Nassogne cette année.

    012.jpg

    Le Comité Carnaval de Nassogne organisait, pour la deuxième année, un souper de réveillon à la Maison Rurale, ils viennent d'annoncer l'annulation de cette manifestation.  Ils ne sont pas sûrs non plus qu'il y aura un Carnaval en 2019...

    Voici le communiqué qu'ils ont mis sur leur page Facebook :

    "Le comité Carnaval de Nassogne a le regret de vous informer qu’il est contraint d’annuler la soirée de réveillon qu’il organisait à Nassogne. En effet, à cette heure, nous n’avons qu’une quarantaine d’inscrits, en grande partie due à une soirée concurrente organisée à Masbourg, entre autres, par un membre de la majorité du conseil communal de Nassogne.
    Lors du marché de la Bière, du marché de Noël et de la présentation de la Princesse Carnaval, nous n’avons vu personne de ce conseil communal, excepté André Blaise.
    Nous avons donc l’impression que certains font tout pour nous mettre des bâtons dans les roues et nous sommes obligés de nous remettre en question pour savoir si nous ferons encore le Carnaval. Il faut savoir que cette soirée nous permettait d’améliorer les finances de notre festivité (45 000 euros pour le week-end complet). Sans celle-ci, nous allons regarder si celui-ci est encore viable, sans nous mettre dans les dettes.
    Encore toutes nos excuses aux personnes qui comptaient nous rejoindre..."

  • Pin it!

    Intervention du groupe DcM au conseil communal de ce 22 décembre à propos des élevages industriels.

    dcm.jpg

    Question d’actualité déposée au Conseil communal de Nassogne le 22 décembre 2018.

    Mesdames, Messieurs les conseillers communaux,

    Nous débutons une nouvelle législature et voilà déjà deux projets d’extension de poulaillers industriels qui se présentent. C’est bien d’industrie dont nous parlons ici, car si ces projets sont acceptés, nous totaliserons sur la commune une production d’environ 2 305 000 mille poulets de chair soit 421 par habitant.... 

    Vu les programmes électoraux de l’ensemble des groupes politiques ici présents en matière d’agriculture qui ne sont rencontrés en aucune manière par ces projets,

    Vu la conscientisation citoyenne à Bruxelles le 2 décembre dernier (75 000 personnes dans les rues pour réclamer des actions pour le climat),

    Vu les nouvelles alarmes sur les dégâts environnementaux dus aux excès d’azote dans nos sols et aux excès de nitrate dans nos eaux (sans compter pour Nassogne les effets de la grande sécheresse de cette année combinée aux sécheresses des années précédentes),

    Vu les conséquences sur notre santé des antibiotiques dans la viande, les sols et les eaux ainsi que des particules fines dans l’air que nous respirons,

    Il est grand temps que la commune de Nassogne prenne ses responsabilités aujourd’hui et pour les années à venir, pour ses citoyens, leurs enfants et petits enfants.

    L’octroi des permis pour ces élevages industriels est octroyé par la Région wallonne, mais la commune de Nassogne donne un avis préalable et a donc tout son rôle à jouer.

    Nous disposons donc de deux moyens d’agir :

    1. Au niveau communal : le groupe DCM vous demande de remettre une appréciation négative sur ces projets. Même s’ils n’enfreignent pas les conditions d’octroi, ce qui est bien sûr à vérifier préalablement, la commune peut émettre un avis d’opportunité lié au grand nombre d’élevages déjà présents sur la commune.

    En effet, d’une part, la saturation de nos terres en nitrates doit être proche, sinon déjà atteinte, et d’autre part, remettre un avis positif ne fera que renforcer l’appel d’air vers notre commune déjà largement impactée par ces élevages.

    C’est un vrai choix politique que nous avons tous à poser collectivement.

    1. Au niveau régional : ce lundi 17 décembre, Hélène Ryckmans a déposé une question relative à l’implantation de ces élevages au Ministre René Collin et Philippe Henry en a déposé une au Ministre Di Antonio quant à l’impact des rejets d’ammoniaque de ce type d’élevage.

    Cliquez ici pour les revoir.

    La réponse du Ministre Collin nous est déjà parvenue et stipule entre autres que l’intention du gouvernement wallon en matière d’élevage avicole est que 90 % des installations soient en bio ou en qualité différenciée.

    C’est une alternative à proposer aux éleveurs concernés. D’autres agriculteurs de la commune ont fait le pas dans ce sens.

    Nous proposons au conseil de soutenir ces 2 interpellations et de demander au collège d’adresser un courrier aux ministres compétents pour leur demander de se positionner contre ces élevages et d’agir afin d’en limiter la prolifération à l’avenir. 

    Nous proposons également que le conseil communal s’attelle à un véritable travail de fond quant à l’avenir de l’agriculture dans notre commune.

    Devoir se reposer les mêmes questions chaque fois qu’un projet d’élevage intensif arrive dans la commune n’est pas une option d’avenir, n’est tout simplement plus acceptable.

    Nous proposons la mise en place d’une commission agriculture dans laquelle chaque groupe politique serait représenté ainsi que les citoyens de Nassogne qui le souhaitent.

    Cette commission aurait pour rôle de développer, avec les agriculteurs de la commune, des filières bios et qualitatives, de mettre en place des circuits courts de commercialisation et toute autre initiative susceptible de mettre (enfin) notre commune sur une trajectoire à valeur ajoutée environnementale, mais aussi d’économie locale.

    Le groupe Écolo avait déposé une motion en ce sens voici deux ans.

    Nous sommes persuadées que l’élevage industriel aboutira rapidement dans une impasse au vu des évolutions du marché mondial et des nécessaires changements de comportement pour sauver la planète.

    Il ne s’agit donc pas ici d’un plaidoyer contre les agriculteurs, mais contre une agriculture qui ne fait plus sens.

    Nous souhaitons que chaque membre du conseil puisse s’exprimer au sujet de notre interpellation et de ce qu’il attend du collège communal dans le cadre de ces projets d’élevage industriel.

    En vous remerciant pour votre attention,

    Charline Kinet

    Conseillère DCM

    (NDLR : C’est signé uniquement de Charline Kinet parce que Véronique Burnotte a souhaité se distancier du groupe DcM et siégera à présent comme indépendante, nous y reviendrons dans un autre article) .

  • Pin it!

    Nassogne : soirée de réveillon organisé par le Comité Carnaval de Nassogne

    Toutes les infos sont sur l'affiche, cliquez dessus pour l'agrandir.

    Pour info, le déguisement n'est absolument pas obligatoire !

    45299033_2380620785299241_6926245723897856000_n.jpg

    Buffet : 

     

    Buffet froid :

    - Scampis
    - Saumon fumé 
    - Pêches au thon 
    - Jambon d’Ardenne 
    - Saucisson gaumais 
    - Saucisson pur porc
    - Pâté de gibier et confit d’oignons 
    - Melon
    - Cassolette de poisson (chaud)


    - 3 variétés de pâtes
    - Tomates
    - Concombres
    - Carottes râpées
    - Chou rouge
    - Chou blanc 
    - 3 variétés de salades 
    - 2 variétés de vinaigrettes
    - Mayonnaise
    - Andalouse
    - Béarnaise
    - Cocktail

    Buffet chaud :

    - Civet de marcassin 
    - Pommes aux airelles
    - pdt grenailles sautées aux herbes du jardin 
    - Rôti de dinde 
    - Sauce champignons
    - Gratin dauphinois 
    - Assortiment de légumes chauds

    -Assortiment de pain et beurre

    Dessert :


    assortiment de déserts

  • Pin it!

    Nassogne : conseil communal ce samedi 22 décembre à 9h45.

    nassogne.jpg

    Conseil communal à Nassogne ce samedi 22 décembre à 9h45.  Il sera précédé à 9h00 d'une réunion conjointe Conseil communal - Conseillers de l'Action sociale.