Real Time Web Analytics
Pin it!

Marc Quirynen à Bel-RTL

2018-09-05_080948.jpg

La chaîne Bel-RTL a, durant 48 heures, interviewé tous les bourgmestres francophones.

Vous trouverez ci-après celle de Marc Quirynen, bourgmestre de Nassogne

 

Commentaires

  • Je remercie Marc Quirynen d avoir reconnu mon engagement social .J ´étais bien au service de Tous pendant 12ans.

  • je m'interroge sur cette initiative d'RTL. Etait-ce bien démocratique - si proche des élections - de donner la parole aux bourgmestres sans qu'il n'y ait la possibilité de réponse de la part des "oppositions" respectives (et pas toujours respectées) et sans véritable contradicteur ? C'est une belle tribune qui leur a été offerte, ils pouvaient dépeindre la situation comme ils l'entendaient. Je m'interroge….

  • Ben, dans ce cas, je ne trouve pas que notre Bourgmestre en ressort grandi...
    Il ne parle que d'Ambly, oublie que Nassogne a une boucherie très connue, de bons restaurants, un élevage de mouton, etc (Mais il est vrai que toutes ces personnes étaient "Pro-Nassonia").
    Et surtout, d'après le post de Bruno Huberty, de la liste "Ensemble", a des trous de mémoire à propos de ce qu'il a fait en 2012 à l'issue des élections...
    Dire que je ne rappelais pas de cette interview qu'il m'avait accordée...

  • En fait si je résume, Marc Quirynen est assez constant dans ses analyses et dans SA vision des choses, chaque dossier qui lui est présenté pour sa commune est, je cite, "séduisant mais pas abouti", voilà une excuse récurrente, omniprésente et un peu facile afin de balayer d'un revers de la main tous ces projets.
    Pas étonnant dès lors, de par cette attitude, que la commune soit totalement figée. Si les dossiers étaient séduisants, pourquoi ne pas s'impliquer plus Monsieur Quirynen pour les faire aboutir....

    Chacun jugera le 14 octobre...

  • Dans le cadre du dossier NASSONIA il était évident que le dossier ne pouvait pas être complet, vu qu'il requérait l'apport d'experts et la participation active des nassognards qui l'auraient souhaité. Marre de toujours entendre qu'il était "flou". Ce dossier était déjà bien structuré mais surtout il était évolutif, il n'était pas figé par la volonté et les décisions d'un seul homme !! plutôt rassurant d'ailleurs, il ne s'agissait pas d'un main mise autoritaire, mais juste l'inverse, une intelligence collective focalisée sur la forêt, un laboratoire grandeur nature pour observer la capacité de régénération de la forêt. Trop long pour tout ré-écrire (consulter le site pronassonia qui est toujours ouvert) Impossible dès lors d'établir un "business plan", c'est ridicule à la fin de toujours revenir sur ce point. "nous n'avions pas de business plan et ne pouvions nous engager….". Un pareil projet ne s'établit pas sur un business plan. Il y avait l'engagement de la région Wallonne en plus de celui de la Foundation. Il n'y avait aucun risque financier pour la commune. Que du contraire, on peut imaginer que le "loyer" qui aurait été versé pendant 99 ans aurait été une véritable garantie financière pour la commune. On ne le redira jamais assez : opportunité manquée.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel