Real Time Web Analytics

  • Ghislaine Rondeaux renonce à son engagement politique (Mise à jour)

    Pin it!

    gr.JPG
    P
    hoto : www.nassogne.be

    Le bruit courait déjà depuis quelque temps, Ghislaine Rondeaux ne sera plus présente sur une liste lors des prochaines élections.

    Voici le message qu’elle souhaite faire passer aux habitants de Nassogne :

    AUX CITOYENS DE NASSOGNE QUI M’ONT ACCORDE LEUR CONFIANCE PENDANT 12 ANS.

    Merci pour tout ce que vous m’avez apporté et un merci particulier aux membres du CCCA pour le travail réalisé.

    Depuis l’âge de 15 ans, j’ai choisi d’être au service des plus précarisés, dans la reconnaissance de la personne quelle que soit sa situation de vie.

    Entre 2006 et 2012, j’ai réorganisé le CPAS et veillé à l’activation des droits sociaux de chacun.

    En octobre 2012, malgré mon score électoral, j’ai accepté de renoncer à la présidence du CPAS sur base des arguments annoncés de pouvoir être plus disponible pour confirmer des projets sociaux en cours.          

    Vu le manque de respect, de collaboration, de volonté sociale de la Majorité, je me sens contrainte, à mon grand regret, de m’éloigner de mon engagement socio-politique.

    Toutefois si je reconnais à la majorité une bonne gestion financière, je me demande quels sont leurs projets pour l’avenir de mes concitoyens.

    Je ne trouve plus, au sein de cette Majorité politique, une ouverture pour une réflexion ni pour une réalisation, dans un futur proche, de projets d’habitats pour les aînés ni l’attention qui doit être donnée aux plus vulnérables de notre commune.

    Je resterai une citoyenne engagée, de faire entendre la voix des aînés et de partager mes réflexions sur le vieillissement de notre population.

     

    Merci pour votre attention bon chemin à chacun

    Dans le journal "La Meuse Luxembourg" de ce 14 août 2018, elle ajoute même :

    «En 2012, le bourgmestre Marc Quirynen a suggéré de laisser la présidence du CPAS à Florence Arrestier-Henrotin, en expliquant que cela faisait déjà 9 ans qu’elle était conseillère CPAS et qu’il fallait lui laisser sa chance. On m’a promis que j’aurais plus de temps pour m’occuper de projets sociaux en tant qu’échevine. Dans l’euphorie d’après-élections, je me suis laissée «berner». Même s’il est vrai que j’ai accepté cette proposition et qu’on ne m’a pas forcée», poursuit-elle. «Il était prévu qu’avec Florence Arrestier-Henrotin on travaille ensemble au niveau des affaires sociales. Cela n’a pas été le cas…». La Nassognarde dit ne plus trouver «au sein de cette majorité politique, une ouverture pour une réflexion ni pour une réalisation, dans un futur proche, de projets d’habitats pour les aînés ni l’attention qui doit être donnée aux plus vulnérables de notre commune.»

  • La liste IC dévoile ses candidats

    Pin it!

    2018-08-14_094532.jpg

    La liste IC vient de dévoiler ses 17 candidats. Ne vous étonnez pas si je ne donne pas leurs objectifs. En effet, le Blog de Nassogne a été oublié pour cette information. Peut-être est-il trop gênant, notamment à propos du fameux rapport de Gembloux où l’administration communale ne veut pas (n’ose pas ?) donner l’origine de la version 17 pages (cliquez ici pour plus d’infos).

    On y retrouve donc :
    Théo Gérard (Harsin), Manuella Batter-Louis (Harsin), Jean-François Culot (Bande), Marie Terwagne-Dambly (Ambly), Jean Adam (Lesterny), Lynda Protin-Marechal (Nassogne), Jérémy Collard (Nassogne), Ménette Troquet-Ska (Forrières), Marie-Alice Pekel-Lemaire (Bande), José Dock (Forrières), Caroline Vermeesch-Louis (Forrières), André Blaise (Nassogne), Florence Arrestier-Henrotin (Nassogne), Marc Quirynen (Ambly), Vincent Peremans (Grune), Andrée Michaux-Defêche (Masbourg), Marcel David (Bande).

    Sept nouveaux candidats donc, dont Marie Terwagne-Dambly (173 voix il y a six ans) qui apparaît sur cette liste alors qu’on la retrouvait sur la liste emmenée par Bruno Mont et Philippe Lefebvre il y a six ans.

    Quatre "gros" départs : Ghislaine Rondeaux (qui s'est expliquée auparavant sur le Blog - Cliquez ici pour voir son explication) 602 voix il y a six ans, Michaël Heinen 452 voix, Vincianne Choque 379 voix et Camille Questiaux 350 voix.

    Retrouvez tous les résultats d'il y a six ans en cliquant ici.

  • Aucune zone de baignade dans la commune de Nassogne

    Pin it!

    Le Bourgmestre de Nassogne, Marc Quirynen, rappelle qu'il n'y a aucune zone de baignade autorisée dans la Commune...

    ArreteInterdictionBaignadeEtang.jpg

  • Une couleuvre d’1,20 mètres à Forrières

    Pin it!

    couleuvre.jpg

    Ce samedi, les pompiers de Marche sont intervenus au camping le Relaxi Ardenne à Forrières (Nassogne). Ils ont emporté une couleuvre longue d’1,20 mètres.

  • Nassogne: on n’en a pas fini avec les éoliennes

    Pin it!

    5b61f8d155324d3f13b1999a.jpg

    Une info « La DH » :

    Il y a quelques années, le projet de parc éolien porté par Electrabel soulevait un véritable tollé auprès d’une partie de la population de Nassogne. L’opérateur prévoyait d’installer cinq éoliennes de 150 m de haut sur le plateau du Tiersain, entre les villages de Nassogne et de Grune. Un recours devant le Conseil d’État et plusieurs enquêtes publiques défavorables avaient eu raison du dossier, rejeté sur base de considérations paysagères.

    Alors que beaucoup pensaient le projet définitivement enterré, le promoteur semble avoir gardé la campagne nassognarde en ligne de mire. Plusieurs habitants de la commune ont en effet été approchés par la société au cours des dernières semaines.

    " Les propriétaires des terrains en question sont totalement opposés au projet éolien. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle ils nous ont avertis des démarches entreprises par Electrabel », explique Guy Loozen, membre du comité citoyen qui s’était mobilisé contre le premier projet.

    Electrabel confirme que des contacts ont été pris. " Nous avions conclu des accords avec plusieurs propriétaires à l’époque. Les contrats arrivant à échéance, nous sommes dans l’obligation contractuelle de les recontacter pour renouveler les accords en question, explique-t-on chez Electrabel. Cela ne signifie par pour autant que nous ayons un projet en tête. Il n’existe d’ailleurs aucun projet à court terme ni de plan interne pour un éventuel parc éolien. »

    Lire la suite en cliquant ici.

    Photo et texte : Nicolas Poës

  • Ambly : Un fromage au Jambon d’Ardenne unique

    Pin it!

    2018-08-02_092834.jpg

    Un jeune fromager passionné, qui a appris son métier dans le Jura, fabrique des produits de qualité dans sa fromagerie « Les Saveurs du Pays de Marche » à Ambly. On y découvre le fromage au Jambon d’Ardenne, unique en Wallonie.

    Lire la suite