Real Time Web Analytics
Pin it!

Une autre manière de produire du blé

LOGO NET.jpg

Le 7 juin dernier, l’ASBL NASSOGNE EN TRANSITION via son groupe INFOR-FOR (information et formation) a organisé à Forrières une soirée de ciné-débat,  autour d’un film documentaire tourné sur les terres de Wallonie « Quand le vent est au blé » de Marie Devuyst. Le titre du film est une citation de la chanson  « Le plat pays » de Jacques Brel ©
Le pain est le plus important symbole de notre alimentation quotidienne ! Nous avons souvent la nostalgie de sa saveur d’antan… en nous demandant si ce savoir-faire ancestral est perdu ?

D'anciennes variétés de blé remis en valeur

Alors que seulement 10% de la production de blé produit en Wallonie sert à la consommation locale, ce film nous apprend que des variétés de graines paysannes oubliées réapparaissent en terre wallonne grâce au travail inspiré et expérimental de ces agriculteurs visionnaires. Un espoir ? Des champs au moulin puis à la boulangerie, les témoignages et exemples vivants nous font suivre le travail d’un agriculteur, une agronome, un paysan boulanger et de meuniers qui se mettent à produire ensemble du bon pain.  
 Ce film nous a menés à la découverte des anciennes variétés de blé, des moulins, des artisans-boulangers et nous nous sommes pris à espérer le retour d’une agriculture paysanne respectueuse de la terre et des hommes, au retour du vrai goût des aliments, pour que la qualité et la saveur authentiques d’autrefois deviennent notre présent avec moins de contraintes et l’aide de la technique en plus.

Et maintenant?

Et si cela ne dépendait que de la volonté et du choix exprimé par les consommateurs ? Les artisans boulangers se sentiraient soutenus et oseraient plus facilement se lancer dans l’aventure.
L’intérêt du débat qui a suivi la projection du film et l’enthousiasme des personnes présentes ont fait oublier aux organisateurs la déception du trop petit nombre de spectateurs ! L’assemblée s’est quittée avec le projet d’organiser une visite-atelier chez des boulangers retravaillant avec d’anciennes méthodes et des variétés de blé bien adaptées au terroir ; notamment chez un boulanger qui pétrit à l’ancienne et vend déjà ses merveilleux pains au levain sur les petits marchés fermiers. Une seconde visite de travail sera planifiée au moulin de Masbourg qui attend qu’on lui rende l’eau de son bief pour redevenir opérationnel ! On ne peut laisser passer l’occasion de faire revivre et travailler ce précieux patrimoine local, témoin de note passé mais toujours prêt à se remettre à l’ouvrage sans utiliser la moindre énergie fossile !

Un de nos projets

L’idée de créer un groupement ou coopérative pour ouvrir une petite surface de vente réservée aux produits de nos artisans producteurs suit son chemin mais il faudra se mobiliser et obtenir le soutien de l’Administration communale pour concrétiser ce projet !
Ami(e)s lecteurs-lectrices si vous vous sentez concerné (e)s par la remise au travail d’un moulin hydraulique à aubes, si vous avez des connaissances dans ce domaine, n’hésitez pas à vous manifester : nous.nassogne@gmail.com
Contact : Philippe PIRLOT 0471.805144
 

Les commentaires sont fermés.