Real Time Web Analytics
Pin it!

La forêt de Saint-Michel-Freyr (Nassonia-bis), décision finale en octobre.

1208963_placements-de-diversification-la-foret-a-toujours-la-cote-web-tete-021788302643.jpg

C’est « L’Avenir du Luxembourg » qui l’annonce dans son édition de ce 22 septembre.

En juin dernier, le ministre René Collin lançait un appel à candidatures pour gérer différemment la forêt sur la région de Saint-Michel-Freyr.

Deux candidatures avaient été déposées pour le 18 août dernier. Il s’agit de la Pairi Daiza Foundation, que la majorité en place à Nassogne avait refusée pour créer Nassonia, et Sébastien Herman, un agent DNF habitant Masbourg, justement dans la commune de Nassogne.

Un jury composé de représentants de l’Administration et de milieux scientifiques et académiques a analysé les dossiers sur base du cahier des charges.

À l’issue de leur réflexion, la candidature présentée par Sébastien Herman n’a pas, dit « L’Avenir », été jugée recevable. L’appel à projets prévoyait en effet que seules les personnes morales étaient habilitées à concourir, même si la qualité du projet de Monsieur Herman comporte plusieurs éléments de grand intérêt.

René Collin a demandé au jury d’auditionner les deux parties avant de soumettre au gouvernement la candidature de la Pairi Daiza Foundation.

Cette présentation, au départ prévue fin septembre, aura donc lieu au mois d’octobre.

Les commentaires sont fermés.