Real Time Web Analytics

Gembloux Agro-Bio Tech affirme avoir remis son rapport complet le 20 janvier 2017 à Marc Quirynen

Pin it!

2017-06-29_083057.jpg

Je reviens encore une fois (la dernière ?) sur le rapport de Gembloux Agro-Bio Tech avec des explications de Philippe Lejeune, cosignataire dudit rapport.

Pour rappel, Marc Quirynen, le Bourgmestre de Nassogne, a affirmé, lors du dernier conseil communal, qu’il n’avait pas reçu le rapport complet (Simulation de l’évolution des massifs feuillus et résineux concernés par le projet « Nassonia ») lors de la réunion du 20 janvier, mais uniquement un résumé de 17 pages. 

Vous pouvez revoir toutes les informations concernant ce rapport en cliquant ci-après : http://nassogne.blogs.sudinfo.be/rapport-de-gembloux-agro-bio-tech/

J’ai donc écrit à Gembloux Agro-Bio Tech et à la DNF en leur demandant pour quelles raisons ils n’avaient pas remis le rapport complet à Marc Quirynen.

À peine une heure plus tard, j’avais un coup de téléphone de Philippe Lejeune de l’université de Gembloux, comme je le dis plus haut, cosignataire dudit rapport.

Il me dit, d’entrée, que le graphique de la dernière page du rapport 17 pages a bien été fourni par eux : « Le fameux graphique qui figure dans un des documents et pas dans l’autre est en fait un graphique qui a été ajouté suite à la présentation que nous avons faite au Bourgmestre du premier document de 40 pages. Ce graphique-là n’est jamais qu’une autre manière de présenter ou de rassembler certains résultats qui figurent dans les 40 pages. Ce n’est pas une information différente. C’est une autre manière de présenter les choses, c’est une synthèse des résultats contenus dans le restant du document. »

En résumé, Gembloux a fourni un rapport de 40 pages plus une, soit 41 pages.

Je lui fais alors remarquer qu’il ne va que jusque 2046, alors que le rapport 40 pages va jusqu’après 2100.

Il me répond : « Dans les calculs qu’on a faits, au niveau des feuillus, on s’est permis de pousser l’exercice jusque 90 ou 96 ans. Au niveau des résineux qui ont des croissances plus rapides, on a limité les simulations sur 30 ou 36 ans, si mes souvenirs sont bons. Donc quand on a rassemblé les résultats de feuillus et résineux, on n’a pas été plus loin que le laps de temps qui avait été considéré pour les résineux ».

Je lui pose ensuite la question suivante : « Donc, ce rapport de 40 pages, Monsieur Quirynen l’a bien reçu ? »

Philippe Lejeune : « Le rapport de 40 pages, on a été lui présenter le 20 janvier, c’était un vendredi. Le document a été remis à lui et, et comme ce travail-là avait été fait dans le cadre d’un projet financé par le DNF, une copie a été envoyée au niveau du DNF pour qu’ils soient au courant du travail que l’on faisait au contact de la commune ».

Il me dit aussi : « Quand on regarde la différence entre les deux versions, on ne peut pas dire qu’il y ait une grosse différence, il n’y a pas de données qui ont été cachées parce qu’il y a des éléments intermédiaires ou de détail sur la méthodologie qui n’apparaissent pas dans le second document. Je pense que le fameux document 17 pages n’est ni un faux, ni quelque chose qui essaye de cacher les choses. »

« Mais alors, pourquoi va-t-il dire devant les conseillers et les citoyens présents qu’il n’a jamais reçu les 40 pages ? »

Philippe Lejeune : « Ça, je n’étais pas présent et je ne suis pas dans sa tête ».

Dernière question : « Est-ce vos services qui ont rédigé le rapport diminué ? »

« Le rapport “diminué” n’est jamais qu’un extrait du rapport complet produit par nos soins(NDLR : c'est le rapport complet qu'ils ont produit). Le dernier graphique du rapport de 17 pages correspond à une page ajoutée au rapport de 40 pages (page 41). La version “41 pages” du rapport a été transmise à M. le Bourgmestre le 20 janvier en fin de journée. »

Quant à la DNF, j’ai été approché par Monsieur Sieux, Directeur de Marche-en-Famenne, qui m’a informé que le responsable du cantonnement de Nassogne, Monsieur Dewez, qui avait géré ce rapport, était actuellement en congé.  Je suppose qu’il me contactera également lors de son retour.

Les commentaires sont fermés.