Real Time Web Analytics

Le Royal Juillet Musical de Saint-Hubert se met aux claviers pour fêter ses 60 ans.

Pin it!

2017-06-13_082541.jpg

Du 24 juin au 30 juillet, le Royal Juillet Musical de Saint-Hubert fera la fête aux instruments à clavier sous toutes leurs formes. Et, comme c’est sa 60e saison, le festival proposera un programme des plus festifs, avec encore plus de concerts, un spectacle exclusif, des feux d’artifice ou encore des concerts de carillon et de sonneurs de trompes de chasse.

Le 1er juillet, le festival s’ouvrira à la Basilique de Saint-Hubert par un concert sous le signe des « Trésors de l’âme slave » : Lukáš Vondráčeck jouera le premier concerto de Tchaikovsky, accompagné par l'Orchestre Philharmonique Royal de Liège sous la direction de Christian Arming. L'orchestre interprétera également des oeuvres de Dvorak et Smetana.

Le 2 juillet, le répertoire romantique sera à l’honneur à la Collégiale Saint-Monon (Nassogne), avec le Requiem Allemand de Brahms dans une version intimiste proposée par la soprano Jodie Devos et le baryton Kamil Ben Hasaïn Lachiri, le Duo Solot (piano à 4 mains) et le Choeur Dulcisona.

Au chapitre de la musique ancienne et baroque, la Basilique accueillera le 8 juillet un spectacle autour de la comtesse Ermesinde Ire de Luxembourg, politicienne du XIIIe siècle, tandis qu’une « balade irlandaise »  composée de chants gaéliques et de danses des XVIIe et XVIIIe siècles résonnera le 9 juillet à l’église Saint-Remacle (Marche-en-Famenne).

Le 14 juillet, c’est le carrillon qui sera à l’honneur avec un concert à l’église Notre-Dame de l’Assomption (Florenville) de Fabrice Renard, organiste et carillonneur à Liège et à Dinant.

D’autres concerts feront redécouvrir le répertoire familier à travers des sonorités inhabituelles.

L’ensemble BL!NDMAN et Reitze Smits interpréteront ainsi la Musique des feux d’artifice royaux et la Water Music de Haendel aux saxophones et à l’orgue (15 juillet, Eglise Saint-Nicolas, La Roche-en- Ardenne), tandis que Manu Comté et son ensemble Soledad serviront un cocktail d’Astor Piazzolla, de Ravel et de Prokofiev (e.a.) au bandonéon, à l’accordéon, au piano et au violon (21 juillet, église du Sacré-Coeur, Libramont).

Parmi les « Coups de coeur » du Royal Juillet Musical, figurent cette année l’ensemble Résonance Renaissance, qui proposera un voyage musical à travers l'Italie et l'Espagne du XVIIe siècle (9 juillet, église à Saint-Ursmer, Hatrival), ainsi qu’Elias Nijs et Andrew Feron, deux très jeunes musiciens (15 ans) qui feront découvrir leur univers musical, habité de Chopin, Liszt, Bach, Popper, Vivaldi, Elgar, Pierné… (2 juillet, Fourneau Saint-Michel). Quant aux lauréats de Supernova (à l’initiative des Festivals van Vlaanderen et des Festivals de Wallonie pour dénicher les futures stars belges du classique), ils se présenteront le 16 juillet à la Ferme de Chirmont : à 15h00, l’Ensembl’Arenski jouera du Smetana et du Piazzolla et, à 20h, le Duo Levy-Idmtal interprétera des pages de Beethoven, de Grieg et de Szymanowski.

Petits et grands se régaleront du nouveau spectacle de Patrick Leterme, Momo, l’étrange histoire des voleurs de temps et de la jeune enfant qui rendit aux gens le temps volé (15 juillet, Maison de la  Culture Marche-en-Famenne), ainsi que du programme de MNM Trio, intégralement joué à 6 mains sur 1 piano (14 juillet, Halle du Bouillon Blanc, Sensenruth).

Le dimanche 30 juillet, à l’église Saint-Gilles, une grande « Fête des Claviers », créée spécialement pour ce 60e anniversaire, clôturera le festival 2017. L’Ensemble Michel Lambert fera joyeusement dialoguer piano, accordéon et percussions à claviers avec des instruments à vent, dans un programme conjuguant tradition classique (Bach, Mozart, Bartók, Prokofiev, Piazzolla), improvisation et musiques du monde.

Cliquez ici pour télécharger le programme complet ou allez voir sur leur site internet : http://www.juilletmusicaldesainthubert.be/

Commentaires