Real Time Web Analytics

  • KS Celtic Nassogne : une victoire pour terminer la saison.

    Pin it!

    KS Celtic.jpg

    Le KS Celtic Nassogne jouait hier contre le Flo D'Ja Orval, dernier match de la saison, ils ont gagné 9-6.

    Jérôme Philippe, le capitaine :

    Nous avons gagné 9-6 contre le Flo D'Ja, ce qui nous assure de la 3 ème  place...
    J'ai joué  dans les buts car nos 2 gardiens étaient absents.
    J'avais demandé  que l'on profite de l'homme  libre en sachant qu'on avait  que des joueurs de champs. Mes joueurs  ont bien respecté  les consignes, je suis très fière de mes joueurs.

    Etaient sur le terrain Jérôme Philippe, Volvert, Thomas, Duterme, Javay, Claude, Karali.
    Les buteurs sont : Claude 2,  Duterme 2,  Thomas 1, Javay 4...

  • Le reportage de TV-Lux sur le "fameux" Conseil communal de ce jeudi 27 avril 2017

    Pin it!

    2017-04-29_070629.jpg

    Tvlux était présent lors du conseil communal de ce jeudi 27 avril 2017.  Retrouvez leur vidéo ci-dessous ou en cliquant ici pour voir la page de leur site.

  • Un vote incomplet lors du conseil communal de ce jeudi 27 avril à Nassogne ?

    Pin it!

    ob_99274b_erreur.jpg

    Y a-t'il eu un soucis avec le vote sur l'amendement proposé par le groupe "Ensemble" ? Je dois avouer que, bien que présent, j'étais à ce moment en discussion avec  mon voisin.

    Voilà le message que j'ai reçu :

    Lors de la discussion du CDC, le conseiller communal Philippe Lefebvre (groupe Ensemble) a proposé un amendement au texte en scindant les durées du bail de location: 9 ans pour les lots autres que Nassonia et 1 an pour Nassonia.  L'amendement  a été mis au vote par le bourgmestre et le tour de table a commencé par le groupe Ensemble (5 votes favorables), Ecolo (1 vote favorable), majorité (5 non) et puis intervention d'André Blaise lorsque son tour de vote arrive.  Le vote n'a pas été poursuivi avec comme résultat partiel: 6 oui (minorité) et 5 non.  L'intervention de Blaise a engendré de longs débats (pour Blaise Nassonia n'est pas mort) qui ont été suivi d'un nouveau scrutin (sans terminer celui sur l'amendement) pour le cahier des charges tel que présenté par la majorité.  Résultats: CDC admis majorité contre opposition.
    Cette procédure m'interpelle car le premier vote a été "oublié" par le bourgmestre (la proposition du groupe Ensemble était très embarrassante pour la majorité).

    Je souhaiterais que les personnes présentes dans la salle donnent leur avis à propos du déroulement du scrutin.  Comme j'étais le couloir, je recevais le son (pas toujours très bon) mais pas l'image et l'erreur est donc possible dans mon interprétation.

    Est-ce que les personnes présentes peuvent confirmer ou infirmer la chose ?

  • L'échevin André Blaise est interviewé dans l'émission Vivacité

    Pin it!

    ab.JPG

    Ce vendredi matin, l'échevin André Blaise a été interviewé par l'animateur de Vivacité dans "La question qui dérange" à propos de Nassonia.

    Retrouvez cette interview sur le blog de Pro-Nassonia en cliquant ici : http://pronassonia.weebly.com/home/hesitation-de-lechevin-andre-blaise-sur-vivacite-ce-matin

     

    Catégories : Nassonia Lien permanent
  • Lettre de Eric Domb aux amis de Nassonia

    Pin it!

    pairi daiza.jpg

    Brugelette, le 28 avril 2017

    Chères amies,
    Chers amis,

    Vous le savez probablement déjà, le Conseil communal de Nassogne a adopté ce jeudi soir, à la majorité de ses membres, un nouveau cahier des charges fixant les modalités de location du droit de chasse en forêt nassognarde. Un cahier des charges qui établit à neuf ans la durée du bail de location et rouvre grand les portes de la forêt aux chasseurs affairistes, qui obtiennent le droit d’à nouveau nourrir le gibier de façon intensive pour ensuite le chasser à cor et à cri.

    Ne nous voilons pas la face. La messe est dite. En approuvant la proposition de leur collège, la majorité des conseillers communaux ont de facto enterré le projet « Nassonia » porté par la Pairi Daiza Foundation, ses amis et tous les partisans d’une approche plus durable et responsable de la gestion de nos richesses environnementales.

    Si j’accepte bien évidemment cette décision souveraine, je ne peux que la regretter. Quel gâchis, mes amis, quelle occasion manquée ! Pour d’aucuns parmi les édiles communaux, et c’est un enseignement que nous pouvons tirer, une parole donnée n’est pas une parole tenue, la signature d’un pré-accord n’engage à rien et les promesses d’un dialogue valent bien peu face aux sirènes de l’argent facile et les pressions exercées par le lobby des chasseurs.

    J’en reste comme vous plus que jamais convaincu, « Nassonia » était pourtant un extraordinaire projet. Novateur et responsable. Repenser la forêt, l’aider à retrouver son visage naturel, redonner à la faune et à la flore les places qui sont les leurs, est indispensable. Pour notre génération, et celles qui nous succèderont. « Nassonia » s’inscrivait dans ce cadre, en proposant d’impliquer tous les acteurs locaux autour d’une même ambition, celle de redonner sa place à la Nature et de construire un équilibre harmonieux entre ceux qui y vivent et ceux qui en vivent.

    Peut-être sommes-nous arrivés trop tôt avec ce projet. Peut-être certains esprits ne sont-ils pas encore suffisamment ouverts pour comprendre cette nécessité de revoir les règles de vie commune avec nos milieux naturels. Sans doute certains manquent-ils encore de courage pour résister à l’appel  de l’argent lancé par quelques milliardaires amoureux de la gâchette. Soit. J’en prends  personnellement acte.

    Je referme le dossier « Nassonia ». Et n’en rouvre pas d’autres.

    Il n’y a pas de « Plan B ». Vous comme moi avons donné notre temps et notre énergie, pendant plus d’un an, pour présenter notre projet, l’argumenter, en expliquer les tenants et aboutissants, tenter de rassurer ceux qui doutaient de son bien-fondé. L’échec que nous devons constater aujourd’hui me convainc qu’il faut désormais laisser la main à d’autres.

    D’aucuns, au sein des instances de la Région wallonne notamment, ont affiché publiquement leur enthousiasme et leur intérêt pour « Nassonia ». J’estime que c’est dorénavant à eux qu’il revient de poser les gestes forts qui pourront nous laisser penser que la volonté qui est la nôtre est partagée par des décideurs politiques, et que des projets tels que celui que nous portions peuvent aujourd’hui être envisagés en Wallonie.

    Chères amies,
    Chers amis,

    Je m’en voudrais de terminer ce courrier sans vous remercier pour toute l’aide et le soutien que vous nous avez apportés, à moi-même et aux équipes de la Pairi Daiza Foundation. Et ce depuis juin 2016 et la première présentation du projet « Nassonia ». En ce jour où la déception pourrait me guetter, c’est ce qui m’importe le plus.

    Vous avez été des dizaines à nous soutenir dans notre aventure.

    Des chercheurs, des amis des animaux et de la flore, des universitaires, des membres d’associations environnementales, des Nassognards, des Ardennais, des Wallons. Des mois durant, nous nous sommes parlé, nous nous sommes écrit, nous nous sommes lu. Sachez que tous ces échanges m’ont nourri et ont été indispensables pour construire et porter notre projet.

    L’échec de « Nassonia » n’est pas le nôtre. Laissons-le à d’autres, qui se reconnaîtront.

    Mais gardez à l’esprit que sans votre soutien et votre implication, il ne serait jamais arrivé là où il a été arrêté. Je ne vous remercierai jamais assez pour cela.

    Recevez, toutes et tous, mes plus amicales salutations.

    Eric Domb,

    Président de la Pairi Daiza Foundation

    Catégories : Nassonia Lien permanent
  • Le projet Nassonia sans doute fini à Nassogne

    Pin it!

    ceg0058_orig.5.jpg

    En votant, pour 9 ans, la location des chasses sur le territoire de Nassonia, la majorité du conseil communal de Nassogne a probablement tué le projet hier soir.

    Pour rappel, le point 3 à l’ordre du jour visait à approuver un cahier des charges pour relouer pour une période de neuf ans les chasses à Nassogne

    Le groupe « Ensemble » a bien tenté de sauver le projet « Nassonia » en proposant un amendement qui permettrait de ne relouer le lot « trois » — celui qui englobe Nassonia » — que pour une période de un an au lieu de neuf. Ceci donnait le temps à la Région Wallonne de proposer son cahier des charges qu’on nous dit quasiment prêt. Philippe Lefèbvre a très clairement expliqué aux conseillers présents que, plus encore que Nassonia, c’est la région Wallonne qu’ils léseraient en acceptant le cahier des charges tel que libellé pour 9 ans.

    C’est en effet la Région Wallonne qui serait devenue locataire de la Commune de Nassogne pour cette partie de la forêt. La Région Wallonne se portait garante pour louer le lot 3 à sa valeur réelle (et non plus pour 400 000 euros comme convenu précédemment) et de la sous-louer ensuite à un prestataire : Nassonia ou un autre porteur de projet.

    Donc, il n’y avait plus aucun frein financier (ni de garantie ni de montant) derrière lequel le Conseil Communal pouvait se retrancher pour refuser.

    L’opposition s’est également étonnée de voir refuser d’emblée un projet dont le contenu complet n’était pas encore connu.

    Rien n’y a fait, l’amendement a été refusé par 8 voix contre six et une abstention.

    La messe était alors dite (même si le curé de Nassogne se trouvait dans le public) et le point trois, la location de tous les lots pour neuf ans, a été accepté aussi par 9 voix contre cinq et une abstention.

    Il y avait des absents dans la liste de Marc Quirynen (Vincent Peremans et Ghislaine Rondeaux), voilà donc les personnes qui ont voté « non » contre l’amendement puis « oui » pour le point trois, il s’agit dans l’ordre de Marcel David, Florence Arrestier, Camille Questiaux, Théophile Gérard, Vincianne Choque, Michaël Heinen, Marie-Alice Pekel et Marc Quirynen. André Blaise s’est abstenu les deux fois. Marie Terwagne, du groupe "Ensemble" a voté également Oui pour le point trois

    Dans l’opposition, il y avait Véronique Burnotte, Philippe Lefèbvre, Christine Breda, Bruno Huberty, Brigitte Olivier.

    Si certains noms vous semblent inconnus, je vous renvoie vers la page « Conseil communal » du site de la Commune de Nassogne pour voir leurs coordonnées. Cliquez ci-après pour y accéder.

    http://www.nassogne.be/notre-commune/vie-politique/conseil-communal

    Sinon, elles apparaîtront dans le prochain « Flash Info », cette nouveauté proposée par Véronique Burnotte ayant été acceptée à l’unanimité.

    Nassonia n’est pas mort....mais mort pour Nassogne sans doute...

  • Nassogne: le projet de parc dédié à la nature et à la biodiversité sera-t-il être enterré ?

    Pin it!

    c4838a777d7158a5e975f4121cc07788-1493281517.jpg

    Est-ce ce soir lors du conseil communal de Nassogne que se décidera le devenir de Nassonia ? Ce projet de parc de 1 500 hectares dédié à la nature et à la biodiversité en plein coeur de la forêt ardennaise va -t-il être enterré ?

    C'est la question que se pose la RTBF.

    Cliquez ici pour lire l'article.

    Catégories : Nassonia Lien permanent
  • Nassonia flingué par la chasse d’affaires !

    Pin it!

    68b6cce515ff7d2416b4469db795dc.gif?1493288399

    Inter-Environnement Wallonie, Natagora et WWF déplorent la mise à mort possible du projet Nassonia porté par la Fondation d’utilité publique Pairi Daiza.

    La Wallonie souhaite-t-elle la mort du projet Nassonia ? Intégrant une conception forte de la nature et un projet de tourisme durable, Nassonia est aujourd’hui en péril. Initié par la Fondation Pairi Daiza, le projet fut d’abord soutenu par la Commune et accueilli favorablement par le Ministre René Collin. In fine, Nassogne semble vouloir faire marche arrière. La Commune pourrait soutenir ce jeudi le principe de l’adoption d’un nouveau bail de chasse. Cette décision hypothèquerait le projet porté par Eric Domb.

    Cliquez ici pour lire la suite.

    Catégories : Nassonia Lien permanent