Real Time Web Analytics

Le projet Nassonia sans doute fini à Nassogne

Pin it!

ceg0058_orig.5.jpg

En votant, pour 9 ans, la location des chasses sur le territoire de Nassonia, la majorité du conseil communal de Nassogne a probablement tué le projet hier soir.

Pour rappel, le point 3 à l’ordre du jour visait à approuver un cahier des charges pour relouer pour une période de neuf ans les chasses à Nassogne

Le groupe « Ensemble » a bien tenté de sauver le projet « Nassonia » en proposant un amendement qui permettrait de ne relouer le lot « trois » — celui qui englobe Nassonia » — que pour une période de un an au lieu de neuf. Ceci donnait le temps à la Région Wallonne de proposer son cahier des charges qu’on nous dit quasiment prêt. Philippe Lefèbvre a très clairement expliqué aux conseillers présents que, plus encore que Nassonia, c’est la région Wallonne qu’ils léseraient en acceptant le cahier des charges tel que libellé pour 9 ans.

C’est en effet la Région Wallonne qui serait devenue locataire de la Commune de Nassogne pour cette partie de la forêt. La Région Wallonne se portait garante pour louer le lot 3 à sa valeur réelle (et non plus pour 400 000 euros comme convenu précédemment) et de la sous-louer ensuite à un prestataire : Nassonia ou un autre porteur de projet.

Donc, il n’y avait plus aucun frein financier (ni de garantie ni de montant) derrière lequel le Conseil Communal pouvait se retrancher pour refuser.

L’opposition s’est également étonnée de voir refuser d’emblée un projet dont le contenu complet n’était pas encore connu.

Rien n’y a fait, l’amendement a été refusé par 8 voix contre six et une abstention.

La messe était alors dite (même si le curé de Nassogne se trouvait dans le public) et le point trois, la location de tous les lots pour neuf ans, a été accepté aussi par 9 voix contre cinq et une abstention.

Il y avait des absents dans la liste de Marc Quirynen (Vincent Peremans et Ghislaine Rondeaux), voilà donc les personnes qui ont voté « non » contre l’amendement puis « oui » pour le point trois, il s’agit dans l’ordre de Marcel David, Florence Arrestier, Camille Questiaux, Théophile Gérard, Vincianne Choque, Michaël Heinen, Marie-Alice Pekel et Marc Quirynen. André Blaise s’est abstenu les deux fois. Marie Terwagne, du groupe "Ensemble" a voté également Oui pour le point trois

Dans l’opposition, il y avait Véronique Burnotte, Philippe Lefèbvre, Christine Breda, Bruno Huberty, Brigitte Olivier.

Si certains noms vous semblent inconnus, je vous renvoie vers la page « Conseil communal » du site de la Commune de Nassogne pour voir leurs coordonnées. Cliquez ci-après pour y accéder.

http://www.nassogne.be/notre-commune/vie-politique/conseil-communal

Sinon, elles apparaîtront dans le prochain « Flash Info », cette nouveauté proposée par Véronique Burnotte ayant été acceptée à l’unanimité.

Nassonia n’est pas mort....mais mort pour Nassogne sans doute...

Commentaires