Real Time Web Analytics

Diouf : « Je donne la priorité au ping »

Pin it!

14364837_10209117826896554_6888346208299609298_n.jpg

L’un des tout bons pongistes de notre province est aussi le capitaine de l'équipê B du RSC Nassogne cette saison.

Bien connu des amateurs de ping provincial, Guillaume-Emmanuel Diouf (21 ans, ex Lomme, Neufchâteau et Bouillon) joue maintenant de la raquette dans le Namurois, à Champs d’En-Haut. À côté de ça, il est également le capitaine et meneur de jeu de l’équipe B de Nassogne.

Retrouvez son interview ci-après.

Guillaume-Emmanuel, cela fait longtemps que vous jouez au football ?

J’ai commencé tout petit déjà à Nassogne. J’ai joué jusqu’en minimes en parallèle du tennis de table. Après, j’ai décidé de me consacrer totalement au ping car pour participer aux entraînements nationaux, vous ne pouvez pas pratiquer de 2e sport.

Quand avez-vous repris ?

Après trois ans d’arrêt, j’ai recommencé à jouer en scolaires 2e année. J’ai toujours apprécié le foot autant que le tennis de table. Donc, dès que j’ai pu reprendre, je me suis réaffilié à Nassogne et depuis je suis arrivé en équipe première.

Les deux sports sont-ils compatibles ?

Oui. Je donne la priorité au ping mais depuis que j’ai repris, les calendriers des deux sports se complètent bien et je n’ai pas de problème à tenir mes engagements des deux côtés.

Vous jouez à quelle place ?

En début de saison, j’ai été un peu baladé à gauche et à droite, mais cela fait maintenant 4-5 matches que je me suis stabilisé en tant que numéro 10. C’est une place que j’apprécie, car ton rôle est de distribuer le ballon et moi, j’aime assez bien faire jouer les autres. Je dirais que je suis plutôt un joueur technique, mais le physique n’est pas un souci pour moi. J’essaie d’avoir un bon mélange des deux.

Comment se passe la saison pour Nassogne B ?

On a connu un démarrage assez difficile où nous avons perdu des matches contre des équipes qui étaient clairement à notre portée (NDLR : Champlon B et Ortho qui sont classés derrière eux). Maintenant, cela fait quelques semaines que ça va mieux dans le jeu. On remonte un peu la pente.

Quel est l’objectif de cette fin de saison ?

Dans notre série, les positions sont assez serrées dans le milieu de tableau (NDLR : entre Tellin, le 5e, et Nassogne B, le 11e, il n’y a que trois points d’écart) donc on aimerait bien remonter un peu et se rapprocher autant que possible du top 5. Pour y parvenir, il faudra remporter les rencontres qui nous étaient passées sous le nez au premier tour.

Vous êtes le capitaine de l’équipe, ce rôle est-il important pour vous ?

Oui. Il y a des joueurs plus vieux que moi dans l’équipe et ce n’est donc pas toujours facile pour moi de trouver les mots pour rebooster l’équipe. En tout cas, j’essaie de faire de mon mieux pour canaliser tout le monde et calmer le groupe lorsque les esprits s’échauffent un peu en match.

Nassogne dispose d’une équipe A qui tourne bien en P2B puisqu’elle est leader. C’est un objectif pour vous d’intégrer l’échelon supérieur ?

Disons que je ne sais pas trop m’entraîner. C’est donc compliqué de prétendre à une place dans une équipe de P2. En plus, je me sens très bien au sein de mon équipe en P3. Par contre, s’il faut y aller une fois pour dépanner, c’est avec plaisir que je le ferai.

STÉPHANE MARCHESANI – La Meuse Luxembourg du 10 novembre 2016

Commentaires