Real Time Web Analytics

Nassonia : le bourgmestre sort de sa réserve

Pin it!

2016-09-24_091155.jpg

Bourgmestre de Nassogne, Marc Quirynen avait jusque là fait peu de commentaires sur le projet Nassonia. Dans le dernier Flash info communal, il sort de sa réserve et explique être dans l’attente d’un plan de gestion.

Le point de vue de La Meuse Luxembourg :

Dans le dossier Nassonia porté par Éric Domb et la Fondation Pairi Daiza, le bourgmestre de Nassogne, Marc Quirynen, était jusque-là prudent et avare de commentaires.

DU PRAGMASTIME

Il semble maintenant vouloir sortir de son mutisme via le Flash info communal, en cours de distribution à Nassogne et dans les villages de la commune.

Dans celui-ci, il souligne « qu’aussi séduisante que peut paraître l’idée, il n’en est pas moins vrai qu’il est bien nécessaire de faire preuve de pragmatisme en la matière ». Il regrette les réactions en tous sens en l’absence d’un plan de gestion. « À quoi bon faire du matraquage médiatique, similaire aux sports publicitaires, pour défendre une idée ? », écrit-il, en visant sans aucun doute Eric Domb.

Il répète encore dans son éditorial que « l’idée doit passer par des éléments concrets et chiffrés. Le premier élément nécessaire à l’étude d’un tel dossier est en effet de disposer d’un plan de gestion, qui établit les tenants et aboutissants. Notre forêt communale est un bois soumis, dont la gestion doit s’inscrire à l’intersection de cinq axes : environnemental, économique, social, culturel et paysager. Force est de constater que l’idée initiale de retour complet la nature ignorait certains de ces fondamentaux. »

DU CHEMIN À FAIRE

Et d’évoquer le fait que la réunion voulue par Pro Nassonia voici peu a permis aux participants à celle-ci « de se faire leur propre idée sur les intentions de Mr Domb et du chemin qu’il reste à parcourir pour disposer d’un véritable plan de gestion. La commune est en droit de disposer d’un dossier de gestion suffisamment étoffé pour en apprécier la pleine mesure et en comparer les avantages par rapport à la gestion actuelle. »

Bref, ceux qui pensaient que le bourgmestre était le premier supporter du projet Nassonia peuvent sans doute revoir leur conclusion.

La Meuse Luxembourg du 24 septembre 2016

Commentaires

  • Ben oui Notre bourgmestre se laisse influencer par les gros bonnets on y changera rien !

  • Vous avez l'air d'en savoir des choses. J'en vous en prie, éclairez-nous !

  • Merci à tous nos élus (quel que soit le parti auquel ils appartiennent) de prendre le temps nécessaire pour faire une analyse suffisamment complète du projet Nassonia. Je suis convaincu que tous les habitants et initiateurs du projet peuvent comprendre cette attitude responsable et pleine de bon sens. Attendons donc avec sérénité le plan de gestion qui permettra aux édiles communaux de prendre la décision la plus judicieuse possible!

  • Oui, je rejoins Anthony, je suis pour le projet, mais je suis aussi en attente de plus d'infos. Je remercie également nos édiles communaux d'agir tant que cela se peut en "bons pères de famille" . 99 ans !! une décision qui implique plusieurs générations ...mais parfois le changement est nécessaire, c'est vrai qu'il fait peur

  • Bonjour,
    Le 24 septembre dernier, vous avez indiqué que le bourgmestre, par un article à propos de Nassonia dans le Flash Info", sort de sa réserve". A ce jour, soit une semaine plus tard, je n'ai toujours pas reçu ce bulletin communal et je ne suis pas le seul dans le cas. Y aurait-il un problème dans le message, chez l'imprimeur ou au niveau de la distribution ?
    Merci beaucoup pour votre attention.

Les commentaires sont fermés.