Real Time Web Analytics

Communiqué de presse du CDH de Nassogne

Pin it!

10653373_819490081415189_6066052911464799464_n.png

Merci

La section locale du CDH remercie vivement le mouvement PRO NASSONIA pour l’organisation de la soirée d’information de ce 09/09/2016, et Monsieur Eric DOMB pour sa participation et sa disponibilité.

Des avancées

Nous avons déjà tenu plusieurs réunions sur le thème « NASSONIA », avec enthousiasme mais aussi avec beaucoup de questions et d’inquiétudes sur certains points des propositions de la Fondation PAIRI DAIZA, qui nous semblaient très risqués pour la Commune de NASSOGNE. Nous sommes heureux, suite aux informations reçues ce vendredi soir, de l’évolution de M. DOMB sur plusieurs sujets qui constituaient pour nous et nos élus, ainsi que probablement pour la Région Wallonne, des bases de discussions inacceptables.

Et maintenant ?

Nous souhaitons un retour au calme médiatique. Laissons nos élus communaux travailler sur ce dossier très technique et crucial pour l’avenir de NASSOGNE, pour lequel des avis de spécialistes et de la Région Wallonne sont attendus d’ici quelques semaines. Il ne servira à rien pendant cette période de se lancer dans des spéculations ou des petits jeux politiciens, de réclamer des informations que nous n’avons pas, ou encore de laisser fuiter dans la presse des éléments, vrais ou faux, du dossier.

C’est à ces conditions-là seulement que nos élus pourront travailler en leur âme et conscience, pour le bien commun.

Peut-être alors, pourrons-nous souhaiter la bienvenue à la Fondation PAIRI-DAIZA et à son bébé (qui sera un peu le nôtre par adoption) : NASSONIA.

 

Pascal van de Werve
Président Section Locale de
           Nassogne
Route d’Harsin 14
6953 Ambly
T : 084/21.42.45
G : 0475/26.21.40

Commentaires

  • Je me réjouis d'apprendre, à la lecture du communiqué de presse du cdh de Nassogne, que celui-ci s'est réuni à plusieurs reprises au sujet de Nassonia. Oui, je me réjouis de l'apprendre car nous n'avons jamais été conviés à ces réunions. Notre présence aurait certainement permis de lever certains malentendus. Nous aurions ainsi pu prendre connaissance "des bases de discussions inacceptables". A défaut de pouvoir nous rencontrer, nous ne pouvons que deviner la perception du dossier de la section politique locale à laquelle appartient le bourgmestre. Nous comprenons très bien qu'un bail de 99 ans représente un enjeu majeur pour la Commune et nous souhaitons être créatifs et donc prêts à évoluer sur l'un ou l'autre sujet, sans accroître pour autant les engagements financiers de la Fondation. Quoi qu'il en soit, un partenariat, c'est comme le tango: il vaut mieux s'y préparer à deux que devant le miroir. Eric Domb

  • Avez-vous vraiment écrit ce commentaire monsieur Domb ? Je n'en reviens pas tellement c'est d'un ridicule...
    1) Quand vous faites des réunions avec votre équipe, je doute que vous invitiez les élus nassognards concernés par le dossier. Il me semble donc normal que chacun puisse avoir des réunions en interne.
    2) Ne feignez pas de ne pas savoir parfaitement quels sont les points discordants. C'est indécent et limite insultant. S'il n'y en avait pas, ce dossier sera déjà bouclé. Vous avez rassuré quant à certains (le fameux aspect hypothèque), vous avez noyé le poisson pour d'autres (le Laid trou, la gestion des sources qui ne vous intéressent pas mais vous intéressent quand même) et l'aspect financier est loin d'être satisfaisant non plus (la commune gagne 1 million d'euros de l'exploitation forestière, vous proposez 400 000 euros, à croire que monsieur Quirynen va devoir trouver 600 000 par magie...).
    Bref, au moment où le parti du bourgmestre se dit satisfait de l'avancée dans le projet, il est inutile de venir mettre votre petite pique qui n'a pas lieu d'être. Autant votre réussite avec Pairi Daiza ne peut qu'imposer le respect et l'admiration, autant votre communication et gestion du dossier Nassonia frise l'amateurisme.

  • Bonjour Thibault,
    Les revenus dont vous parlez concernent l'ensemble des 3300 ha appartenant à la Commune, soit plus du double de la superficie de la forêt visée par Nassonia. Il faut donc revoir votre calcul.
    Vos allégations concernant le Laid Trou et les captages sont, elles aussi, sans fondement. Vous n'avez pas été très attentif vendredi soir

  • Vu que vous ne réagissez pas à ma remarque initiale, j'en conclus que c'est votre manière de concevoir le fait que j'ai raison.
    En ce qui concerne le million dont j'ai parlé, vous avez raison de préciser les choses. Je n'ai fait que reprendre les chiffres annoncés dans le reportage de la RTBF consacré à la soirée de vendredi. Le million est le est ce que gagne la commune pour l'entièreté de son territoire forestier. Vous ne comptez en prendre que la moitié, ça fait donc quand même un trou de 100 000. Votre phrase suivant "sans accroître pour autant les engagements financiers de la Fondation" laisse clairement supposer que l'arrangement financier actuel n'a pas l'air d'être satisfaisant et encore moins conclu. Mais bon, ce malentendu sur les chiffres est sans doute un autre signe d'une communication hasardeuse.
    En ce qui concerne les sources, je persiste et signe : à priori elles ne vous intéressent pas mais, le jour où... Vous n'avez qu'à vous réécouter lors de la soirée de vendredi. Ce que j'affirme n'est donc en rien des allégations.

  • Monsieur THIBAUT : pourriez-vous svp préciser qui vous êtes derrière votre prénom ?
    Le million de ressources dont vous parlez, sur quelles superficies (espace forestier total ou espace qui serait dédié à Nassonia?), sur quelles perspectives et quelle période de référence est-il estimé ?
    Puisque vous semblez bien au courant de ce qui se dit (ou se dirait) au Conseil Communal ou dans le bureau de Monsieur Quirynen, vous devriez savoir que le montant de 400.000€ de loyer annuel n'est pas sorti de nulle part mais, si j'ai bien compris, a été indiqué par l'Administration Communale. Quant au poisson noyé sur le Laid Trou et autres points, en ce qui me concerne, il m'a au contraire semblé que les réponses étaient claires. Et tant qu'à faire, puisque vous parlez de "pique", je dois dire que le communiqué du CDH de Nassogne a eu un effet fort piquant sur moi. Aurai-je mal perçu le message ? "citoyens et presse taisez-vous...". Pour apaiser, ne faudrait-il pas au préalable créer un climat de confiance réciproque ?

  • Apaiser quoi ?
    Vous voudriez que la commune vous dise quoi exactement ? "Nous avons trouvé un accord pour ceci, il n'y a plus que x points à négocier" à chaque avancée ?
    La commune adopte l'attitude que chacun devrait prôner : le silence. Ca ne sert à rien de commenter à tout bout de champs. Quand vous négociez un contrat avec un client, vous allez faire des commentaires partout ? Non. Pourquoi serait-ce différent dans ce cas-ci ? Si monsieur Domb veut le faire, libre à lui mais ça ne me semble pas être la meilleure attitude à adopter.
    Ce communiqué va dans ce sens, ce qui est parfaitement normal.

  • Continuez, Monsieur Thibaut (x...?) . Vous nous en apprenez beaucoup, de ce que vous connaissez du sujet .

    Allez-y, continuez !

    Et quand vous aurez fini, dites-le; on fera le compte de ce que cela aura apporté aux besoins vitaux de notre Forêt, face à SON futur (pas le mien, ni le vôtre).

  • Vous avez bien parler vendredi soir que l'eau dans un premier temps n'était pas la priorité à votre projet mais qu'elle le deviendrai par la suite... Donc, en conclusion, elle vous intéresse quandmeme. Vous savez très bien mr domb ce qui a à gagner en développant votre projet vous n'êtes pas un âne mais bien un financier avant tout

  • financier???? Homme d'affaire oui, et alors c'est interdit et condamne M. Domb à ne plus rien faire d'autre dans sa vie ? vous aussi comme nous tous vous gagnez de l'argent et entretenez donc notre société capitaliste. Il me semble que l'ancien locataire de la chasse n'est pas un homme sans un sous, dans ce cas vous n'avez rien à redire et pas de suspicions à avoir?

  • Monsieur Thibault,

    Votre impatience d' "exister sur le terrain", vous importe manifestement bien plus que de comprendre ce qu'il faut comprendre; car vous semblez ne pas saisir le sens de cette boutade de Monsieur Eric Domb, plutôt savoureuse, en finale :

    "Quoi qu'il en soit, un partenariat, c'est comme le tango: il vaut mieux s'y préparer à deux que devant le miroir"

    Ce qui n'a rien à voir avec votre propos : " ça ne sert à rien de commenter à tout bout de champs " (ce que vous faites, vous-même.)

    Le sujet n'est pas de "commenter à tout bout de champs" , mais de dialoguer entre partenaires d'une négociation complexe.

    Or il est apparu - de plus en plus au fil du temps, jusqu'à être trahi publiquement - que le partenaire communal reste démuni de moyens élémentaires , pour fonctionner avec toute l'aisance nécessaire, dans ce sens là .

    Au point de se murer dans un refus crispé de toute contact; ce qui est fuir plutôt que vouloir se mettre à niveau.

    Et vous approuvez cette posture ? C'est le monde à l'envers .

    A l'initiative du mouvement citoyen Pro-Nassonia, - et non de la locale Cdh, - il semble que ce mur de crispation se soit quelque peu assoupli, entre partenaires.

    Cela va donc dans le bon sens; le regrette-t-on, chez vous ?

  • Si j'approuve l'attitude de la commune ? A 100%.
    Vous voulez qu'elle fasse quoi exactement ? Qu'elle commente chaque semblant d'avancée ? Wow, super utile. Je préfère qu'elle ait toutes les informations nécessaires afin de traiter ce dossier de la meilleure des façons.

    Et vous n'avez visiblement pas compris ma pique initiale à monsieur Domb. Je ne faisais que remarquer que son commentaire était ridicule et malhonnête. Comme ose-t-il reprocher à l'autre partie de tenir des réunions en interne sans qu'il y soit convié ? Un peu de sérieux s'il vous plait.

  • Monsieur Thibault,

    Je terminais ainsi "Cela va donc dans le bon sens; le regrette-t-on, chez vous ?"

    Notant vos insultes, je dois comprendre que votre réponse est "oui" , espérant que cela n'engage que vous, et personne d'autre de votre entourage.

  • Va falloir que vous alliez voir la définition d'insulte...

  • Mr Olivier heneau, le projet de mr Domb est avant tout pour s'en mettre pleins les poches arrêté un peu de croire qu'il veut venir implanté sont projet dans le but d'aider une forêt qui va si mal.... A l'entendre dire notre forêt est au plus mal... À mon avis, il n'a pas non plus la même vision de la forêt que nous! Mais bon, il ne faut pas nous faire croire que même en dépensant 400000€ /an il ne se fera BEAUCOUP de bénéfices... Qu'il ait chantez sont projet dans une autre commune

  • M. Grandmont. Vous en savez quoi ? Pure spéculation limite calomnieuse dans le but unique de torpiller un projet que vous n’aimez pas! étrangement vous ne vous préoccupez pas du tout des poches de M. de Becker (une des plus grosses fortune de Belgique selon la presse) ni de la manière d’ont elle se sont remplies…
    S’il y a de l’argent à se faire, je doute que ce soit via une fondation d’utilité publique, dans une forêt en partie en Natura 2000 ou il y a bcp de contraintes, sous la surveillance des autorités et des assos de protection de la nature et des médias, en proclamant haut et fort que chaque € produit par cette forêt retournera à la fondation et pas dans sa poche, au risque de perdre toute crédibilité et menacer une entreprise prospère si un enrichissement personnel anormal est constaté…
    Il me semble qu’il y a des moyens plus faciles et rapides pour se faire de l’argent !
    Maintenant que M. Domb investisse à titre personnel à l’extérieur de cette forêt dans du tourisme vert, ma fois je trouve qu'il devrait l’annoncer dès maintenant si c'est son intention, mais vous aussi vous pouvez le faire et faire ainsi "BEAUCOUP de bénéfices" vous ne devrez même pas payer les 400k€! …
    Par le passé Bcp d’erreurs ont été commises dans la gestion des forêts, vouloir améliorer les choses pour une plus grande biodiversité est une initiative à encourager.

  • Quand un homme tient des propos haineux, voire calomnieux dans le seul but de nuire, il ne peut être crédible. Il faut juste l'ignorer.

  • Comme pour les hypothétiques futurs bénéfices de la fondation qui « retourneraient » dans les poches de M. Domb, personne ne sait s’il y a eu des bénéfices avec cette chasse…
    Si je loue quelque chose 100 € puis que je fasse payer 200€ à 10 personnes pour l'utilisation, je fais "BEAUCOUP de bénéfices"… ce n’est pas en soi répréhensible, c’est la base du commerce !
    le monde de la chasse n'est pas peuplé que de philanthropes, c'est aussi une histoire de gros sous!
    si l'argent est vilain ok, mais alors il l'est pour tout le monde, pas uniquement pour les gens/projets que l'on aime pas!

  • Mr Piette Charles, cité moi un peu les propos haineux voir calomnieux???? Dans votre équipe de pro nassognia quelques personnes on a y gagner aussi financièrement alors je comprend que vous défendiez mr Domb sur touts les points du projet.... Et en ce qui concerne mr De Becker, il payait pour chasser et ne ce fesait pas de bénéfices pour chasser que je sache... Vous savez je n'ai pas de leçon à recevoir d'un homme qui détiens des dizaines de milliers d'animaux enfermer en cages ou derrière des clôtures... Bonne soirée

  • Il sera plus simple de débattre quand la commune aura trancher.... Pour le moment nous parlons tous dans le vide et parler à des personnes qui sont butté par ce projet...

  • Dans le prolongement de ce que j'ai formulé ci dessus, j'y ajouterai " ....Même si on sait qui il est et les projets de FINANCIERS qu'il défend...

  • +1 M. de Becker aussi a voulu fonder une fondation (quelle vocation?) durant quelques jours :"pour faire ce que l'on veut, durant 99 ans" il s'est bien vite révisé, les "BEAUCOUP de bénéfices" escomptés par M. Grandmont n'étaient pas suffisant?

  • Je ne comprends pas comment Mr Dombs arriverait à s'en mettre plein les poches. Si c'est le cas, alors comment se fait-il que la commune ne le fasse pas elle même, elle possède déjà le territoire elle n'a plus qu'à le rentabiliser!

  • L'un d'entre vous s'est-il déjà interrogé sur la plus value qu'apporterait monsieur Éric Domb pour votre commune de Nassogne?. L'expertise de messieurs Coppée et Jadoul. Certainement pas. Leurs expertises toutes les communes peuvent les avoir depuis des années. L'expertise du DNF, de Natura 2.000 du CRIE, d'IEW, de l'administration, des meilleures universités du royaume,... Certainement pas. Voilà des années que ces institutions apportent leurs expertises et aides à toutes les communes de Wallonie.
    Et si le réchauffement climatique impacte notre biotope, les facultés de Gembloux et d'autres sauront apporter conseils et aides aux différentes communes. Alors, qu'elle est cette plus value Domb ?
    Et si monsieur le projet Domb n'était qu'un miroir aux alouettes? Ses promesses de multiples emplois, y croyez-vous? Monsieur Domb vous a-t-il informé du ratio visiteurs pour maintenir un emploi? Et si c'est pour dix ou cent emplois? Vous imaginez accueillir ces milliers de visiteurs en toute saison dans votre village et dans votre forêt? Est-ce réaliste?
    Tout au plus, monsieur Domb est un opportuniste qui vous apportera sa visibilité et son carnet d'adresses. En échange, vous allez lui offrir la gestion d'une grande part de votre patrimoine et ce sans devoir rendre des comptes. Monsieur Domb ne trouve-t-il pas à Nassogne un deuxième pilier financier pour sa fondation? Certains parcs en Europe peinent à attirer le nombre de visiteurs nécessaires pour boucler leurs budgets. Qui sait si un jour à Pairi Daiza...
    C'est très cher payé pour un rôle de catalyseur. Il fera le travail que devrait faire l'échevin chargé de la forêt et du collège communal et ce sans devoir passer devant les électeurs.
    Je n'habite pas votre commune. Je comprends qu'on puisse prendre les paroles d'Éric Domb comme paroles d'évangile. Mais de l'extérieur, on peut avoir une autre vision de ce projet. Et c'est ma vision.
    Je voudrais saluer le modérateur de ce forum et en saluer l'objectivité des différents sujets.

  • Ce qui est exceptionnel avec ce projet, c’est qu’il peut démontrer qu’une forêt/zone naturelle peut rester économiquement viable même avec comme priorité le plus de biodiversité possible. On sortirait du fatalisme : « les communes rurales ont besoin d’argent, il faut donc accepter le dictat de certains chasseurs ou de certains sylviculteurs qui ne jurent que par le rendement »… oui autre chose est possible, mais il faut le vouloir et résister à ceux qui ont un intérêt perso à ce que rien ne change !
    Avec l’ancienne location, le locataire rendait-il plus de comptes ?
    je ne doute pas un instant que des clauses seront ajoutées au contrat pour le bétonner et que les comptes de cette fondation seront examinés à la loupe...
    Par contre nous sommes d’accord : Dans un monde parfait le pouvoir public et non un privé via une fondation ferait de toutes les zones encore +/-naturelles de ce pays des autres « Nassonia » et trouverait le manque à gagner pour financer les communes rurales ailleurs (cet argent existe, encore faut-il oser et se donner les moyens d’aller le chercher…)

  • Merci pour votre commentaire. En effet, le débat se déroule malheureusement entre personnes qui sont directement concernées. L'avis extérieur aux intérêts positifs ou négatifs de chaque Nassogniard quant au projet de Mr Domb, est, à mon sens, une excellente chose pour étoffer le débat.
    J'ajouterai que, pour bien connaître ce village et quelqu'uns de ses acteurs principaux, mon avis est partagé.
    Je n'y connais rien en matière de gestion de la faune et de la flore. Mais cette forêt, je la connais très bien. Elle reste un moyen pour ma petite famille, et moi en particulier de se retrouver au calme, en profitant de ses saveurs et de ses paysages.
    Par égoïsme, mais aussi par peur de voir arriver un tourisme de masse ainsi que toutes les nuisances qui y sont liées, ce projet me déplaît. En effet, malgré une gestion du tourisme axé sur le côté de vert de la forêt, nos balades, barbecues, retrouvailles vont perdre beaucoup de leur singularité par le passage obligé de touristes en tout genre. Vous me direz, la forêt est grande....
    Par contre, ce même tourisme de masse pourrait tout aussi bien offrir une bonne bouffée d'air pour la composante économique de la commune. Commerces déjà existants, commerces à (re)développer (feu le "Saint Monon" par exemple). En ce sens, ce même projet qui me déplaisait quelques lignes plus haut pourrait aussi s'avérer être une très bonne chose pour les habitants de Nassogne.
    Certes, un tel projet n'est pas à prendre à la légère. Tout un chacun y trouve des intérêts. Mais une telle opportunité ne se présentera certainement plus de si tôt. Que la commune discute plutôt sur la durée du droit d'emphytéose me semble par contre nécessaire. 99ans, ce n'est pas rien. Regardez ce sur quoi la commune de Durbuy et Mr Coucke sont en train de travailler. Je me verrais mal laisser la main de ma fille (si j'en avais une) à un parfait inconnu; il en va de même en ce qui concerne votre forêt.

  • @ Raymond Baudouin / s’interroger sur la plus value ? elle semble évidente, c’est la volonté de regrouper les différents acteurs (y compris la participation citoyenne) pour oser aller de l’avant, changer ce qui ne fonctionne pas ou est obsolète. Sans catalyseur et volonté d’entreprendre, vous avez raison, toutes les expertises s’avèrent peu utiles et restent dans des dossiers. Il faut croire que peu de communes disposent de suffisamment de moyens pour entreprendre de pareils chantiers qui ne se conçoivent qu’à long terme (bien au-delà d’une période électorale). Sans moteur, aucune entreprise ne voit le jour.

    Les emplois à créer ? on peut oser y croire car cet ambitieux projet en aura indéniablement besoin au fur et à mesure de son développement. Quant à donner un ratio, pas trop compliqué de comprendre – pour un simple citoyen - que ce serait plus aléatoire qu’utile vu qu’il s’agit d’un projet novateur sans référence existante. Ne pas citer de chiffres lancés à la volée, c’est plutôt rassurant.

    Gestion de patrimoine sans rendre des comptes ? bizarre comme raisonnement, avec tous les garde-fous déjà existants qui encadrent les espaces forestiers, en y ajoutant les clauses d’un contrat notarial entre les deux parties et la perceptible intention de bien faire et de réussir un pareil défi.

    Très cher payé pour un rôle de catalyseur ? là je vous rejoins, il faut être vraiment « fou » dans le bon sens du terme et visionnaire, il faut vraiment oser se lancer dans un projet pareil et prendre ces risques, simplement pour renvoyer l’ascenseur à la nature. Les risques ne sont du côté de la Commune mais du côté du porteur de projet. Et pour Nassogne, c’est une opportunité inespérée. Pensez que si ce projet soulève l’enthousiasme de beaucoup de personnes (experts et simples citoyens), ce n’est pas sans raison.
    Analyse et vision différente de la vôtre, effectivement,.

  • Comme vous le faites très bien pour Mr Domb, sans l'avoir jamais rencontré alors que sa renommée d'honnête homme, d'homme de parole qui n'a jamais de plan B est unanimement reconnue par le monde entrepreneurial mais aussi citoyen (voir émission TV de la RTBF d'1H lui dédiée en juin 2016 (!) ) qui êtes vous, vous ? Vous qui semblez en connaitre un bout, quel est votre intérêt personnel ? Qui soutenez- vous ? Quels sont sont vos raisons financières quand on voit l'acharnement que vous mettez à salir l'homme qu'est Eric Domb. Vous devez bien le connaître pour parler de lui avec autant de virulence. Quel est votre stratégie, vous qui n'êtes pas en principe concerné ?
    Vous voyez Mr Baudoin, comme il est facile de créer le doute sur une personne, pour tout qui se veut uniquement nuire avec le but de protéger un important intérêt personnel.
    Seriez-vous un séducteur au bagou de bonimenteur, comme je le crois ?

  • Monsieur Lange, je ne suis pas surpris de lire cette réaction. A partir du moment où les paroles et les écrits d'une honorable personne sont pris dans leur globalité comme paroles d'évangile, tout qui apporte un autre regard sur ces paroles et écrits ne ne peut le faire qu'avec l'intention de salir et de nuire. Cela s'est déjà vu souvent dans d'autres groupes notamment dans des collectifs éoliens.
    Tout simplement, j'ai une autre lecture, une autre expérience. Je n'ai aucun intérêt à en retirer ni de stratégie.
    Je suis tout simplement un citoyen lambda qui connais très bien la chasse dans nos forêts ardennaises. Pourquoi faudrait-il avoir des intérêts pour écrire à propos de: "on chassera autrement à Nassogne, affûts et poussées silencieuses." Réguler les sangliers de cette manière est impossible dans notre biotope ardennais. Les experts Coppée, Jadoul, les ingénieurs du DNF (qui ont sous les yeux la minable et impossible régulation des sangliers sur la chasse à licences DNF en forêt d'Anlier) devraient expliquer à monsieur Domb que les sangliers se déplacent, rapinent et se rembuchent avant le lever du jour. Et que pour les débusquer, il faut à l'aide des meilleurs chiens aller les débusquer dans les ronciers et les épais semis naturels. Un étudiant en première année de sylviculture à Gembloux, à la Reidt l'apprend.
    Allez-y, appliquez les nouvelles méthodes de chasse préconisées par monsieur Domb et ses experts. On verra le résultat. Je puis me tromper.
    Et si je suis peut être un séducteur au bagou aisé, je ne suis pas bonimenteur car je n'ai rien à vendre moi. Monsieur Lange, je vous salue.

  • Tout-à-fait d'accord avec vous mr Raymond Baudoin... Beaucoup de personnes de cette commune on envie de garder cette forêt comme elle est, ce serai dommage de la laisser ce faire gérer par un étranger qui, dans un coin de ça tête, sait bien qu'il va nous entuber....

  • @ C. Grandmont / Vous écrivez avec l'intention de nuire à la réputation d'un homme. C'est de la diffamation et c'est sanctionnable par la loi. (l’allégation ou l’imputation d’un fait qui porte atteinte à l’honneur ou à la considération de la personne). Comme vous l'écrivez vous-même vous parlez dans le vide, vous spéculez sans aucune fondement. Sont-ce là vos arguments ultimes ? On peut s'interroger sur les raisons de cette façon de procéder. Une Fondation reconnue d'utilité publique va d'une part assurer le paiement d'un loyer à la commune, veiller à la protection de la forêt, et ramener de l'argent (pas vers des poches!) vers la forêt. Les avantages indirects seront, c'est à espérer plutôt qu'à suspecter, les retombées d'un tourisme diffus vers les acteurs économiques de la région, ceux-ci payant des impôts.... c'est un cercle vertueux et légitime.

  • Bonjour Monsieur Grandmond,

    Pour que l'on vous comprenne bien quand vous nous parlez de votre "vision" de notre forêt, ne serait-il pas essentiel de nous l'exposer, cette vision ?

    Par ailleurs, ne vous sentez-vous pas concerné , - et en quoi ? , compte tenu de cette vision et de votre plein accord avec Monsieur Baudoin - , par ces propos qui lui étaient tenus sur le forum "Sanglier Solitaire" , le 14 juillet dernier ?

    "Herbé,
    L'avenir de la chasse en Wallonie? Il suffit de voir le nombre de réactions!
    J'ai dit il y a pas de mal de temps que la Royale vendrait les "sans dents" pour conserver les petits privilèges de sa clique!
    Elle commet une erreur capitale car lorsqu'il ne restera que les dégoûtants, les dégoûtés étant partis, ce n'est pas quelques 500 ou 600 disciples de Sa Sainteté ( les malades du trophée et du tableau), qui tiendront tête aux escrolos de tout poil et autre DNF!
    Pour moi cela m'est finalement assez indifférent, j'ai un âge certain, pas d'enfant et dans l'immédiat j'ai assuré à l'étranger donc...
    Alain

    (fin de citation)

    Et enfin, partagez-vous ce qui semble être d'importants reproches à faire au DNF, selon Monsieur Alain Vilet ?

    Ce serait quand même dommage, que la cause que vous tenez tant à défendre , et en termes choisis, passe inaperçue.

    Je vous en remercie

  • @ Raymond Baudoin

    Vous ne tenez pas toujours les mêmes propos, par exemple au sujet du DNF.

    On déguste tout autre chose, sur le Forum du Sanglier Solitaire, où vous exercez votre plume avant d'en déposer parfois le résultat, ici.

    Par exemple :

    "Finalement, Natagora, Natura 2.000, Solon, les pontes du DNf, IEW, et j'en oublie certainement, n'auraient-ils pas un calendrier et des objectifs communs cachés dont Éric Domb ne serait que la pointe de l'iceberg ou l'instrument pour entamer le processus final ? Sans oublier le rôle du bourgmestre de Nassogne et au travers lui, le cdH ?
    Si le projet Nassonia aboutit, n'est-ce pas in fine toute la chasse de la verte province qui va voler en éclat, ensuite de toute la Wallonie ?
    Et quel est l'espace de décision qui reste encore au ministre Collin ?
    Poser la question n'est-ce pas y répondre ?"

    (fin de citation)

    On apprécierait de lire, ici aussi, plus de détails de votre appréciation au sujet du DNF et de ses représentants locaux, par exemple.

    Mais aussi et surtout, car cela semble l'essentiel pour vous : une démonstration complète et détaillée de votre inquiétude en ces termes :

    "n'est-ce pas in fine toute la chasse de la verte province qui va voler en éclat, ensuite de toute la Wallonie ?"

    Car c'est impressionnant, ce que vous annoncez là, envers et contre tout ce que Nassonia souhaite mettre en place.

  • Monsieur Poncelet, venons-en à la chasse à cors et à cris, nous avons toujours pratiqué cette chasse car celle-ci est la plus efficace pour réguler les populations de grands gibiers! De plus, c'est notre passion.Et vous,( groupe pro nassognia) vous ne voulez plus en entendre parler alors que cette chasse est la plus efficace.... À vous écouter vous êtes les plus malins, c'est vous qui allez nous apprendre comment faire... ( pousser silencieuse= 0 ) ça a été prouver en forêt d'Anlier! Mais non, vous êtesplus malin que tout le monde.... J'espère bien que nous recevrons des cours privé de votre part pour nous le montrer. Faire confiance à des gens qui sont sur le terrain tout les jours serait trop vous demander. Bonsoir

  • Monsieur Poncelet, de ce que vous publiez de moi, je n' en retire pas un seul mot. Et mon inquiétude exprimée est aussi l'inquiétude que d'autres chasseurs eux partagent.
    Mon appréciation à propos du DNF et de ses représentants locaux. Lorsque sur le terrain, je rencontre des agents locaux du DNF c'est toujours avec beaucoup de respect et de courtoisie. Ils font un travail admirable. Dans ma famille, j'ai des proches qui sont agents du DNF sur le terrain.
    En ce qui concerne le DNF organisateur de chasse à licences, depuis le premier jour j'écris que ce n'est pas le rôle du DNF d'organiser des chasses. Le rôle du DNF est de contrôler sur le terrain si Pierre, Paul ou Jacques appliquent correctement la législation sur la chasse. Posons-nous la question: qui contrôle le DNF organisateur de chasses? Supportez-vous que ce soit le DNF qui contrôle le DNF?
    Je suis au jour le jour sur le terrain le développement de la chasse à licences DNF en forêt d'Anlier. Et lors de la vente annuelle des licences à Fauvillers, je n'hésite pas à interpeller les ingénieurs présents. Et à ce jour, j'ai toujours reçu des réponses à mes questions. Je ne mets certainement pas de sourdine pour dire, écrire et signer ce que j'ai à dire, à écrire.
    Monsieur Poncelet, jusqu'à ce jour, j'ai toujours vérifié deux fois mes informations et jusqu'à ce jour, ces infos se sont toujours avérées exactes.
    Monsieur Poncelet, de nombreux titulaires de droit chasse sont inquiets quant à l'avenir de la chasse en Wallonie. Faut-il vous rappeler ce qu' annonçait le bourgmestre d'Attert, un autre bourgmestre cdH. "Sur ma commune ne seront plus organisées que des chasses à licences et on interdira la chasse le dimanche..."
    Que sera la chasse en Wallonie dans dix ans?...

  • Merci, Monsieur Baudoin,

    Vous êtes très clair,

    Sauf que je ne vois pas du tout le rapport avec NASSONIA,

    NASSONIA a en projet l'exclusion de la chasse "à cors et à cris", exclusion que , de toute façon, le Conseil Communal de Nassogne vient décider, en toute indépendance et très fermement selon explications de Monsieur le Bourgmestre, l'opposition s'étant simplement abstenue.

    Ce sont donc des objectifs communs de maintenir la chasse.

    Pourquoi donc vilipendez vous - assez violemment, quand même ! - NASSONIA et son initiateur ?

    N'avez vous pas le sentiment de venir ainsi perturber considérablement (ce blog est public ) la compréhension des habitants, autant que la mienne ?

  • @ M. Lange Je n’ai pas entendu M. Domb parler de tourisme de masse, n’est- ce pas encore une de ces rumeurs savamment distillée… ? Maintenant avoir peur des touristes qui nuisent à la tranquillité est légitime, mais ne sommes-nous pas tous à un moment ou un autre des touristes étrangers, il suffit d’aller dans une commune voisine ! Le public visé est familial ou naturaliste, généralement respectueux de la nature et des gens…
    Que l’on souhaite des garanties en béton devant ce projet atypique est légitime. Que certains aient peur de devoir faire des concessions ou perdre certains « acquis » peut se comprendre . Que certains fassent passer leurs intérêts perso avant le bien commun, c’est moche mais c’est humain. Que l’on trouve ce projet pas assez finalisé ni précis : ok. Mais torpiller ce projet en n’ayant pas d’autres arguments que faire passer M. Domb pour un sombre affairiste sournois et menteur est assez pitoyables !

  • Mr Henneau, il ne fut en aucun moment question de critiquer Mr Domb que je ne connais malheureusement pas. Je n'ai pas non plus prôner d'arguments pour ou contre Mr Domb, et n'ai donc aucunement l'envie de salir sa réputation. Je n'y gagnerais rien, tout comme votre débat. Je me suis simplement permis d'émettre mon avis quant au projet. Je pense que le débat serait nettement plus constructif si tout le monde agissait de la sorte plutôt que critiquer ce même Mr Domb. Comprenez par là que j'adhère au projet, pourvu que la durée puisse être modifiable en cas de non-respect des clauses d'un contrat, et ce valable aussi bien pour la commune que pour la fondation. Bien à vous.

  • j'ai jeté un coup d'œil sur le fil nassonia du solitaire ardenais!
    si vous aimez les gens grossiers les insultes et les contres vérités....
    instructif pour M. Domb si par malheur il doit discuter un jour avec ce genre d'individus. il n'y a vraiment rien à en espérer!

  • Monsieur Poncelet, merci.
    Je ne vilipende personne. Une promenade en forêt m'a fait réfléchir à un dénominateur commun qui pourrait agréer toutes les parties et recevoir l'aval de nombreux citoyens de votre commune.
    Serait-il idiot de concevoir un partenariat entre la commune avec le conseil communal qui resterait aux manettes dans la gestion totale de son patrimoine, gestion financière y compris ! et monsieur Domb qui serait un conseiller de top niveau pour modeler la forêt de Nassogne et y transformer le biotope selon son expertise. On pourrait arriver au même résultat sans perdre l'autonomie de la gestion communale pour des dizaines d'années.
    Mais je doute que monsieur Domb trouve toujours autant de saveur à ce type de partenariat autour du projet Nassonia. Je puis me tromper.

  • Mais Monsieur Baudoin,

    Je puis vous assurer , non seulement que "je ne bave pas" pour le projet NASSONIA, mais que j'ai un immense respect pour lui.

    Pour cette seule raison, puis-je compter sur votre soutien ?

    Bien à vous

  • A la lecture du commentaire de M. Baudoin, je crois que celui-ci contient un élément fondamental : construire un projet qui conserve à la Commune de Nassogne son droit légal de directeur de gestion et à la DNF son rôle de gestionnaire dans l'intérêt de la Commune.
    Concernant la dernière phrase, je ne la partage pas et j'aurais plutôt écrit que l'appui de M. Domb ou de sa fondation, voire d'une fondation à construire avec objectif concernant le développement de Nassogne, était le bienvenu!
    José DEHOVE
    Maître en sciences appliquées à l'environnement (FUL 3ecycle 1982)

  • Monsieur Poncelet, vous l'avez mon soutien.
    Tout projet mérite réflexion. Et il est sain que des avis parfois opposés puissent s'exprimer pour autant que ce soit fait dans le respect et ce forum le permet. De toute façon, le dernier mot sera in fine à nos responsables politiques. C'est probablement au niveau du ministre que cela va se décider.

  • Monsieur Dehove, merci de me rejoindre sur cet élément fondamental à savoir construire un projet ambitieux qui conserve à la commune de Nassogne, donc au Pouvoir Communal en place (jusqu'aux prochaines élections communales) la gestion du patrimoine dans sa globalité. Le DNF remplissant toujours sa mission auprès du conseil communal de Nassogne et des autres communes wallonnes. La gestion du patrimoine d'une commune devrait être sacrée et ne devrait pas pouvoir être transmise à un tiers que ce soit pour dix ans ou pour un siècle.
    Puisque monsieur Domb suit le développement de certains sujets sur ce forum et qu'il y réagit posons lui la question: Monsieur Domb, accepteriez-vous de réfléchir avec la commune de Nassogne à un partenariat équilibré avec comme objectif « mobiliser les énergies positives » dans le but de « renaturaliser » plus de 1.500 ha de forêts communales. Partenariat à négocier laissant à la commune de Nassogne la souveraineté dans sa gestion financière et gestion de la globalité de son patrimoine ?

Les commentaires sont fermés.