Real Time Web Analytics

  • L'antenne GSM de Masbourg bientôt opérationnelle ?

    Pin it!

    Les travaux de l'antenne GSM de Masbourg avancent bien.

    Ce mercredi 29 octobre, une firme d'Antwerpen a amené les différentes pièces de l'antenne et l'a assemblée sur la route. 

    20141030-04078.jpg

     20141030-04077.jpg

    Le lendemain, jeudi, l'antenne a été assemblée sur son socle :

    20141031-04079.jpg

    Et le surlendemain, vendredi, d'autre ouvriers sont déjà occupés à installer les antennes de l'opérateur Proximus.  Il faut supposer que les autres opérateurs vont suivre : 

    20141031-04084.jpg

    Cliquez sur cette dernière photo pour accéder à l'album complet.

    Rappelons que cette antenne permettra à Masbourg d'avoir une couverture GSM correcte, mais également aux usagers du train de la ligne 162 de ne plus avoir de trou entre Forrières et Grupont.  

  • Halloween : envoyez-moi les photos des déguisements de vos enfants...ou de vous-même

    Pin it!

    costume-d-halloween.jpgPour Halloween, vous allez certainement déguiser vos enfants....

    Envoyez-moi leurs photos à blog-nassogne@skynet.be et je me ferai un plaisir de les passer sur le blog.

  • Nassogne : concert de 12 guitares "color" le 16/11/2014

    Pin it!

    Concert avec le groupe "Color" à la Collégiale Saint-Monon de Nassogne le dimanche 16 novembre à 16 heures (avec la collaboration de l'Ensemble à Plectres de Nassogne)

    L'ensemble "Color 12 guitares" est dirigé par Norbert Leclercq.  Ils vous joueront Bach, Ravel, Mozart, de Falla, St Saens, Britten... et Leclercq.

    cordes.jpg

  • Les petits trucs qui vous facilitent la vie (79)

    Pin it!

    Je vous rappelle que vous pouvez retrouver tous les trucs ici : http://nassogne.blogs.sudinfo.be/petits-trucs-qui-facilit...

    Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

    Utilisez une pince à linge pour clouer un clou.

    the-most-genius-life-hacks-ever-i-cant-believe-i-never-thought-of-these-17-934x3.jpg

  • Du premier au trente novembre, laissez-vous pousser la moustache !

    Pin it!

    2014-10-30_084251.jpg

    Prenez la peine de lire cet article en entier, c'est très important !

    Comme certains d’entre vous le savent, on m’a diagnostiqué un cancer de la prostate en septembre 2008. Et le docteur Waltregny me l’a enlevée à l’hôpital de Bastogne lors d’une opération qui s’est déroulée il y aura bientôt 6 ans, le 5 novembre 2008.
    Ensuite, en 2009, j’ai dû subir 33 séances de rayon à la clinique de Libramont.
    Lors de ces deux années, aussi bien à Bastogne qu’à Libramont, j’ai donc côtoyé des spécialistes de la question. Des discussions que j’ai eues avec eux, j’ai surtout retenu qu’il ne faut pas attendre trop longtemps avant de faire contrôler sa prostate (le plus jeune à subir des rayons avait la trentaine). Moi, j’ai eu la chance que cela a été pris à temps et que le cancer ne s’était pas propagé.

    Si je fais cet article, c’est pour que vous soyez averti. Parlez-en à votre médecin.

    Pendant tout le mois de novembre, une action est menée, pour prévenir et récolter des fonds.
    Porter la moustache, durant un mois, pour soutenir la recherche contre les cancers de la prostate et des testicules, le défi était lancé pour la première fois en Australie, en 2003. Plus de 20 pays, dont la Belgique, participent aujourd’hui à cette bonne action.

    À l’origine, une trentaine de copains de Melbourne, en Australie, voulaient lancer une action pour sensibiliser les hommes à l’importance de prendre soin de leur santé. À l’instar du ruban rose pour les femmes et la lutte contre le cancer du sein, ils ont pensé au « ruban poilu » qu’ils peuvent porter naturellement.

    Et Movember — contraction de moustache et november — était parti !

    L’opération connaît immédiatement le succès et le groupe devient officiellement le Movember Foundation Charity. À partir de 2007, l’Irlande, le Canada, la République tchèque, le Danemark, le Salvador, l’Espagne, le Royaume-Uni, Israël, l’Afrique du Sud, Taïwan, les États-Unis, le Japon, le Kazakhstan puis la France, y participent. Et, dans chacun de ces pays, parmi les milliers d’anonymes, de nombreux people y prennent part également, ce qui permet à Movember de faire le buzz. On a ainsi pu voir Georges Clooney porter la moustache, tout comme Ashton Kutcher, Justin Bieber, David Beckham et bien d’autres. Autant de « Mo Bros » (frères de moustache), soutenus dans leur cause par des « Mo Sistas » comme Lady Gaga, Jennifer Garner…

    En Belgique, c’est la quatrième campagne qui est lancée aujourd’hui.

    Le principe : tous ceux qui veulent y participer s’inscrivent sur le site Movember.com puis, le 1er novembre, se rasent soigneusement avant de se laisser pousser la moustache durant 30 jours.

    L’objectif : que le nombre de moustaches qui apparaissent durant le mois de novembre suscite des conversations sur la santé masculine et permette de récolter des fonds en faveur de la lutte contre le cancer de la prostate et celui des testicules.

    Depuis la première édition, 409 millions d’euros ont été récoltés, ce qui a permis de financer plus de 800 programmes, dans 21 pays. En Belgique, les dons récoltés sont investis d’une part dans les recherches du département d’oncologie de la KUL ainsi que dans des tests sur le cancer des testicules, intitulés TIGER. Hier en fin de journée, rien que pour la Belgique toujours, quelque 1.700 participants étaient déjà inscrits. Parmi eux, quelques têtes connues comme Adrien Devyver ou Jean-Michel Zecca (voir ci-après) mais aussi Jean-Louis Lahaye, de la RTBf, David Antoine, de Radio Contact, Vinz, de Fun Radio mais aussi 17 animateurs de Radio Nostalgie, qui participe massivement à l’opération.

    Jean-Michel Zecca : « L’idée est rigolote »

    « Si j’ai décidé de participer, c’est sans doute à cause de mon âge », explique l’animateur de RTLTVi Jean-Michel Zecca. « Au-delà de 40 ans, nous, les mecs, on est tous concernés. On entend tous parler de cancers autour de nous. C’est donc important d’en parler. En plus, il y a toutes les difficultés liées au dépistage. Il faut être courageux pour aller se faire dépister. Alors, c’est important de dédramatiser. »
    Et pour dédramatiser, on porte la moustache ! « Je trouve l’idée rigolote », poursuit Jean-Michel Zecca. « Là, je la laisse pousser depuis quelques jours, on va voir ce que ça va donner. Il y a un petit côté qui m’amuse, genre acteur porno des années 80 ! » Mais au vu des premiers résultats, la moustache de Jean-Michel Zecca devrait être du genre discret. D’ailleurs, jusqu’à présent, on ne lui en parle pas trop. « J’avais déjà essayé il y a quelques années », raconte-t-il, « mais je n’avais pas trop aimé. En me regardant dans la glace, j’y ai vu mon père qui portait la moustache. Et comme je l’ai perdu très jeune, ce n’était pas agréable… » Parfois moustachu, parfois pas.
    Certaines des prochaines émissions dans lesquelles on pourra voir le journaliste de la RTBF Adrien Devyver sont déjà enregistrées, c’est le cas d’Un gars, un chef, et il n’y sera donc pas moustachu. Par contre, dès hier et pour deux semaines, « si Michel Lecomte est d’accord », nous précise-t-il, « j’arrête de me raser et je serai donc moustachu pour les deux prochaines émissions de “La Tribune”.
    “IMPORTANT ET SYMBOLIQUE”
    “Quand on a un réseau d’influence, via Twitter… je trouve ça important de participer à ce genre d’initiative. Et puis, Movember est une action supergag, très sympa… et en même temps très symbolique”. C’est la troisième année qu’il y participe et sait donc à quoi il va ressembler en version moustachu. “Je l’étais aussi pour le rôle de Séraphin dans ‘Le mariage de Mademoiselle Beulemans’ qu’on a jouée pour Cap 48”, poursuit Adrien Devyver.
    Alors, moustachu un jour, moustachu toujours ? “Non quand même pas. J’avoue que, ma compagne n’aime pas trop.”.

    Vous aurez compris que le blog de Nassogne collabore également à cette action. J’ai créé une équipe (que vous retrouverez via ce lien : MOBRO.CO/nassogne) et je vous y invite donc bien volontiers pour que, pendant le mois de novembre, vous portiez également la moustache (si on vous demande pourquoi, expliquez cette action) et, pourquoi pas, que vous fassiez également un don à l’association.

    Donc l’adresse de l’équipe du blog de Nassogne est la suivante : MOBRO.CO/nassogne. Cliquez vite dessus et inscrivez-vous..et laissez pousser votre moustache :D

  • William Philippe : je ne ferme pas la porte à la P1.

    Pin it!

    2014-10-29_091828.jpgL’ancien joueur de Champlon, William Philippe avait finalement opté pour Nassogne malgré les quelques demandes en P1. Il y retrouve ses deux frères et son père avec l’objectif de finir dans le Top 3.
     
    Quand vous avez annoncé votre départ de Champlon, vous avez certainement dû être contacté par l’une ou l’autre équipe de P1 en vue de cette saison, non ?
    J’ai été fort proche du club d’Oppagne à un moment donné, mais le transfert ne s’est pas fait pour raisons professionnelles et familiales. Mon boulot ne me permet pas de m’entraîner comme il se doit. Voilà pourquoi j’ai décidé de redescendre en P2. Et vu que je suis domicilié à Nassogne, le choix s’imposait de lui-même. En plus, le club me propose un beau challenge : il a pour objectif de terminer dans le Top 3 de la série.
     
    Le fait de retrouver vos deux frères (Damien et Jérôme) a-t-il pesé dans la balance ?
    Tout à fait ! Et puis, j’ai de nombreux amis qui évoluent au sein de ce club. Nous avons fait nos classes primaires ensemble et c’est vraiment chouette de se retrouver aujourd’hui pour partager notre passion pour le foot. Nassogne, c’est vraiment le club de village par excellence ! Les saisons précédentes, il m’arrivait d’aller voir jouer mes frères à domicile. Et il n’était pas rare que je me fasse accoster par l’un ou l’autre supporter qui me demandait quand est-ce que je viendrais jouer pour Nassogne. Je savais qu’un jour ou l’autre, je porterais les couleurs du club, mais je ne m’attendais pas à ce que ça soit aussi tôt.
     
    L’entraîneur de Nassogne n’est autre qu’Alain Philippe, votre papa. Est-ce facile d’avoir son père comme coach ?
    Il a déjà eu l’occasion de me coacher en équipe d’âge notamment à Champlon et tout s’est toujours bien déroulé. Il en va de même aujourd’hui à Nassogne. Il n’est pas plus sévère avec mes frères et moi qu’avec les autres joueurs du noyau. Et puis, n’oublions pas que nous sommes en P2. Le foot doit avant tout rester un amusement !
     
    Vous qui avez évolué durant quelques saisons en P1, que pensez-vous du niveau de la 2C ?
    Le championnat est très serré : il suffit de jeter un œil sur le classement pour s’en convaincre. Il y a une grosse différence de niveau entre la P2 et la P1. Surtoutcette saison, la P1 est particulièrement relevée ! Au vu des forces en présence au sein de la 2C, Marloie est la seule équipe à avoir le niveau de P1 : elle aurait sa place en milieu de tableau de P1 cette saison.
     
    Justement, auriez-vous aimé pouvoir vous frotter aux équipes de P1 de cette saison ?
    Cela m’aurait permis de jauger mon niveau actuel. Mais je ne regrette nullement mon choix : je me sens bien à Nassogne. Maintenant, je ne ferme pas la porte à la P1 : on verra comment les choses vont évoluer sur le plan professionnel.
     
    Nassogne seul 3e
     
    Nassogne réalise la bonne opération du week-end. La défaite de Melreux (1-2 face à Aye) a permis au club de s’isoler à la troisième place. « D’après les spectateurs présents samedi soir à Melreux, un match nul aurait été plus logique. Cela nous aurait mieux arrangés, mais nous n’allons pas faire la fine bouche », confie William Philippe. « Notre victoire de ce week-end nous a permis de creuser l’écart sur Melreux (4 points d’écart), mais Durbuy-Barvaux reste dans notre sillage (3 points d’écart) », poursuit le Nassognard.
     
    Une interview de Christophe Pecquet. (La Meuse Luxembourg du 29/10/2014)

  • Nassogne, mardi 4 novembre : Marche organisée par les 3x20 du village.

    Pin it!

    marcheur.gifMarche organisée par les 3x20 de Nassogne ce mardi 4 novembre 2014.

    Rassemblement place communale et départ à 14 h en covoiturage pour l’église de Charneux.

    Ne pas oublier les sticks et les bottines , nous sommes en automne !

  • Cette année encore, l'ASBL "Les Goffes" a accueilli "Place aux Enfants"

    Pin it!
    On peut dire que par cette belle journée, l’étang de Nassogne affichait complet.
    La journée « Place aux Enfants 2014» était le reflet de l’image de la saison de l’ASBL « les Goffes », une journée réussie sur tous les plans. 
    Une météo comme tout le monde en demande, des pêcheurs souriants et heureux de sortir du beau poisson, des enfants enchantés par cette organisation.
    L’« ASBL » a accueilli un groupe de 9 enfants le matin, un groupe de 11 enfants l’après-midi ainsi que 11 enfants de l’IMP. Tous ces pêcheurs d’un jour ont eu la chance d’avoir un moniteur et d’avoir de grosses sensations lorsqu’ils sortaient des carpes de plus de 1 kg. Les jeunes de l’IMP étaient également tout heureux de découvrir, toucher les poissons.
    Le comité remercie ses pêcheurs, ses invités et ses bénévoles pour avoir de nouveau valorisé l’étang de Nassogne.
    Ils remercient également l’Administration communale et son Personnel pour leur soutient et ils leur fixent déjà rendez-vous à l’année prochaine. 
     
    Cliquez sur la photo pour accéder à l'album.
     

    P1140063.jpg