Real Time Web Analytics

► L'ASBL "les Goffes" (http://tinyurl.com/goffes)

Pin it!

1418912584.2.JPG

474220574.JPGPetite histoire :
La Société de pêche de Nassogne, c’est d’abord un groupe de personnes : font partie du Comité : P. HEINEN ; F. BLAISE, G LAMBERT, F. PAQUET, E. AUSPERT.
Le carnet des procès verbaux de réunion du Comité de Pêche fait état qu’en date du 26/11/1979, des travaux d’aménagement autour de l’étang sont programmés.

En 1982 survient un contentieux qui vise à remplacer le kiosque par une dalle en béton. Le comité de pêche mettra tout en œuvre pour qu’un îlot remplace ce kiosque.
Lors de la réunion du 08/06/1982, M. Ernest Auspert mettait à l’ordre du jour le projet de contrat de cession de l’étang, par l’Administration communale, à la Société de pêche.

3140853232.JPGLors de l’assemblée générale du 03/12/82, les personnes suivantes sont présentent : P. Heinen, J-M Dehon, J-L Geuzaine, Ph Dumay, M Righele, D Toussaint, L. Borcy, P. Dedriche, J-F. Servais, D Lambert, E. Auspert, H. Dedriche, Cl Lambert, B. Pihart, F. Blaise, J. Biersem, J. Weber, Ch. Jeannier.

La concession du droit de pêche sera octroyé par l’Administration communale de Nassogne, le 07 décembre 1982, au comité de Pêche enregistré sous le numéro d’identification N° 15127/87 au moniteur belge.

2855263989.jpgEn 1993, le comité optera pour le statut d’A.S.B.L.

Le comité de pêche se montre très dynamique, le 31/04/94, il organise une course de caisse à savon à la rue de Masbourg, avec 20 participants et dont le vainqueur sera Fabrice Haulot.

C’est sur la période 2002/2003  que l’étang subira un curetage, travail de titan, bravo à tous ceux qui ont œuvré pour sauver les poissons.

En 2007 est organisée la première brocante qui ira de succès en succès.

En 2012, pour préserver la vie aquatique, le CER a procédé à une analyse de l’eau, il en résulte qu’elle manque d’oxygène et que des gaz la pollue, l’étang est actuellement traité au carbonate de calcium et nous allons renforcer l’oxygénation de l’eau.

P1140063.JPGLe bilan de la saison écoulée est très positif et l’A.S.B.L. se réjouit de compter autant de membres et de voir que des jeunes viennent prendre du plaisir au bord de l’étang. Elle s’efforce de satisfaire tout le monde, y compris les poissons.

Pour éviter la manipulation et de blesser les poissons, une modification est apportée pour la pêche au Blanc, il est demandé de poser le poisson sur un tissu pour éviter de le blesser.

Le comité 2016 est composé des membres suivants :

  • Alain BATTER — Président
  • Frédérick BATTER — Vice-président
  • Mami WEYDERS — Secrétaire
  • Quentin BLAISE — Secrétaire
  • Delphine BATTER - Trésorière
  • Christophe PARMENTIER — Administrateur
  • Jérôme PIRON — Administrateur
  • Claudy LAMBERT— Administrateur
  • Miguel LECOMTE– Membre Adhérent
  • Fabrice MOTELET – Membre Adhérent

 

 

Règlement « d’Ordre Intérieur 2017 »  de la Société de  pêche « ASBL  Les Goffes »

Article 1.

La pêche est autorisée à partir du premier samedi d’avril,  pour les journées suivantes « Samedi – Dimanche – Mercredi et les jours fériés » pendant toute l’année,  excepté durant le mois de mars. Durant toute l’année, la pêche  est interdite ½ H avant le lever du soleil et une ½ H  avant l'heure officielle du coucher  du soleil, exception faite du jour de l’ouverture,  des jours de rempoissonnement et des concours de pêche nocturne, suivant flyers.

Article 2.

Obligation  d’acquitter le permis avant l’acte de pêche. Les permis sont nominatifs, valables pour la ou les seules journée(s), l’année de leur délivrance et sont personnels. Le permis d’état n’est ni nécessaire ni reconnu. Seul le permis édité  par l’asbl est valable. La pratique de la pêche à l’étang de Nassogne avec un permis émis par un autre bureau  que celui de l’a.s.b.l. «  Les Goffes »  est assimilée  a une  pêche  sans  permis et  passible de sanction.

Article 3.

Durant l’acte de pêche, tout pêcheur  de moins de 15 ans, mineur  reste sous la responsabilité du père, de la mère,  des tuteurs légaux ou d’une personne délégué par eux. Le nombre d’enfants accompagnants  est limité à quatre.

Un pêcheur de moins de 14 ans ne pourra pêcher le brochet que s’il est accompagné.

Article 4.

Le  père,  la  mère,  les tuteurs légaux  ou personne délégué par eux  sont  civilement  responsables  des  infractions, au  présent règlement,  commises par leurs enfants demeurant avec eux,  ou préposés, sauf tout recours de droit.

Cette responsabilité est réglée conformément à l'article 1384 du Code civil et ne s'applique qu'aux dommages et intérêts et aux frais.

Article 5.

La pêche n’est autorisée que depuis la berge. Il est interdit de pêcher à plus de deux lignes à main, simultanément. On  entend  par  ligne  à  main,  toute  ligne  montée  sur  une  gaule,  quelle  que  soit  l'amorce utilisée  ( par ex. un bâton ,  un fil  avec une amorce)

Article 6.

Code de bonne conduite du pêcheur :

Il est interdit de délimité ou de réserver un espace de pêche sur les berges, l’aire de pêche appartient à  tout le monde. Il est interdit de déranger les autres pêcheurs,  de les gêner,  d’occasionner des dégâts à leur matériel sous peine de devoir le remplacer suivant « application de l’article 4 ».

Tous les  pêcheurs doivent avoir un comportement irréprochable et responsable sous peine de se voir privé du droit de pêche.

Article 7

Les pêcheurs de moins de 15 ans seront suivis via une fiche de comportement, après 3 observations, un retrait temporaire du permis leur sera infligé  - manque de respect envers les autres pêcheurs -  manque de respect envers les poissons -  manque de respect envers l’environnement.

S’il persiste dans leur comportement,  ils  seront sanctionnés d’un retrait définitif du permis de pêche.

Article 8.

La pêche à la carpe est interdite au feeder et à la bouillette. Les lignes à main seront  munies d’un hameçon simple, approprié à la taille du poisson, avec des appâts naturels, pâtes et palettes. Les cuillères ne sont pas autorisées, sauf pour la pêche au brochet et ce à partir du mois d’octobre. 

Article 9.

L’usage de l’épuisette est  obligatoire  afin de  favoriser la sortie de l’eau du poisson pris à la ligne. Il est interdit de s’en servir pour capturer du poisson. Le poisson ne sera pas déposé à même le sol pour éviter de le blesser,  l’usage du tapis est préconisé.

Article 10.

Tous les poissons blancs seront remis directement et délicatement  à l’eau  «  No KILL ». Le pêcheur ne respectant pas le poisson se verra retirer son droit de pêche.

Article 11.

L’usage  des bourriches n’est  autorisé que lors des concours pour le comptage et la pesée du poisson. Dès la sortie de l’eau du poisson, le pêcheur utilisera un dégorgeoir approprié pour libérer l’hameçon. Le poisson «  autre que la truite »  sera  directement  remis à l’eau, il est interdit de se promener avec un poisson.

Article 12.

La capture de la truite est limitée à 15 pièces la journée et ce par pêcheur, fait qui termine d’office le droit de pêche pour la dite journée,  « la pêche au Blanc incluse » . Il est interdit de pêcher des truites au nom d’un autre pêcheur, même si celui-ci n’a pas atteint le nombre. Lorsque que le pêcheur sera interrogé sur son nombre de prises, il devra spontanément donner le nombre exact. . Chaque  pêcheur de truites doit être muni d’un récipient, ou assimilé, pour stocker ses truites ( bourriche interdite)

Article 13.

La capture du brochet  se fera de l’ouverture au 31 décembre, au vif de minimum 12 cm. A partir du premier samedi d’octobre, il sera possible de le pêcher au leurre de minimum 12 cm ( prise autorisée : 2 brochets de 70 cm par saison).

Article 14.

Durant la période estivale (Juillet et Août) le comité se réserve le droit de rempoissonnement. Il sera possible de pêcher tous les jours durant la période estivale – néanmoins le pêcheur occasionnel devra s’acquitter du droit de pêche soit à la journée, au week-end ou  au mois.

Article 15

L’amorçage n’est autorisé que pendant l’acte de pêche et se limite à 500 gr d’amorce sèche. Les jours de rempoissonnement l’amorçage n’est autorisé qu’à partir de midi.

Article 16.

La  zone d'interdiction de pêche,  dite Frayère ,   est délimitée  par un fil et piquets . Il est toujours interdit de pêcher sous la glace.

Article 17.

Lors des concours de pêche et des journées spéciales de pêche à la truite, l’étang ne sera pas accessible aux non-participants  et ce durant tout le week-end concerné.

Article 18

Toute infraction aux articles 1,2,5,6,8,9,11,14,15, et 16  est passible d’une amende de 25€ ( minimum)  ainsi que la confiscation du permis qui ne sera restitué qu’à l’acquittement de l’amende.

Article 19

Pour les mineurs,  une personne responsable devra  attester  qu’elle adhère au présent règlement. Elle remettra le talon au secrétariat  en  mentionnant  qu’elle a pris connaissance du règlement    (Daté, signé avec la mention Lu et approuvé). Le droit de pêche deviendra effectif dès la réception  du talon.

Article 20

Les membres du conseil d’Administration et les membres actifs sont habilités pour  vérifier et  constater les infractions.

Article 21

En cas de litige, le comité se réserve le droit de décision.

Le simple fait de l’acquisition du permis, oblige son titulaire, à accepter le contenu du présent règlement.

LES PERMIS SONT TOUJOURS NOMINATIF

Liste des membres du conseil d’administration :

BATTER Alain, BATTER Frederick, BATTER Delphine, PIRON Jérôme, PARMENTIER Christophe, BLAISE Quentin , LAMBERT Claudy,  WEYDERS Mami.

 

Cliquez ici pour télécharger le règlement 2017.

2017-03-24_065131.jpg

2017-03-24_070609.jpg

 

Cliquez sur les programmes ci-dessus pour les agrandir

RÈGLEMENT DU CONCOURS DE PÊCHE AU BLANC (du 20/05 – 19/08 et du 09/09/2017)

 1) Les participants qui se sont inscrits à l’avance sont prioritaires. L’inscription pour la participation au concours peut encore ce faire le matin du concours, des places non occupées ½ H avant le concours, seront réattribuées.

2) Les emplacements seront attribués par tirage au sort, et pourront être occupés au plutôt 2 heures avant le début du concours. (Début du concours à 9 h)

3) La durée du concours se déroule en 2 manches. (De9h00 à 12 h et de 13 h 30 à 16 h 30)

4) Trois signaux perceptibles seront donnés ;

a) Égrainer et pêcher. 
b) Avertissement : encore 5minutes. 
c) Fin de concours : canne à pêche hors de l’eau. Attention : Le pêcheur tenant un poisson au signal de fin du concours, dispose, à partir de ce moment, d’un quart d’heure pour le mettre hors de l’eau. Au-delà du temps écoulé (1/4h), celui-ci ne sera pas pris en compte.

5) Chaque pêcheur pourra avoir à sa disposition plusieurs cannes à pêche, des lignes ainsi qu’une épuisette pendant le concours, une seule ligne équipée d’un seul hameçon sera mise à l’eau.

6) Les techniques de pêche autorisées sont « la pêche au coup et à l’anglaise ».

7) Chaque participant doit pêcher sur la place qui lui a été attribuée et ne peut en aucun cas gêner son voisin. Celui qui quitte sa place pendant le concours doit retirer sa ligne de l’eau.

8) Pendant la pêche, les participants ne peuvent s’aider entre eux ou se faire assister par d’autres personnes (déclassement pour le concours). Cependant, les personnes à mobilité réduite peuvent être aidées.

9) il est interdit d’utiliser de l’amorce (farine). Tous les appâts son permis, excepté le sang ou les produits nocifs sont interdits.
Il est interdit d’amorcer et pêcher avec des vers de vase et des tubifex. Il est également interdit de pêcher au PAIN « tant flottant que noyé ».

10) il est permis de pêcher à la patte et de priser des asticots, mais pas plus ½ litre par manche.

11) En période de concours, toute technique de pêche et d’eschage en surface est interdite. En effet, tout produit d’amorçage et/ou de frondage flottant ne peut être utilisé tels que (pain flottant, croquettes flottantes, pellettes flottantes, graines, flottantes, pop corn… [liste non exhaustive]). Afin d’éviter tout désagrément, en cas de doute, veiller le soumettre aux organisateurs.

12) Chaque poisson est pris en compte (même accroché à un autre endroit que la bouche). Il est défendu de harponner (exclusion directe).

13) Chaque prise valable doit être mise dans une bourriche en nylon. Elle doit avoir un diamètre minimum de 40 cm et une longueur totale de minimum 2 mètres, afin qu’elle se trouve suffisamment dans l’eau (bourriche métallique interdite).

Attention 2 bourriches : une pour les gros poissons et une pour les petits poissons.

14) À la fin de la compétition, les bourriches doivent rester dans l’eau. Les poissons pris seront pesés sur place par les préposés et puis remis à l’eau.

15) Chaque participant devra retirer sa bourriche de l’eau et pourra ainsi contrôler la pesée effectuée par les préposés.

16) Maintenir l’espace de pêche propre, pas de déchets ou lignes abandonnés pendant ou après le concours,

17) Les réclamations seront portées à la connaissance des organisateurs dès le début du concours ou lors de la pesée. Toutes réclamations seront actées par le Comité pour traitement.

18) Si un brochet est pêché : il sera immédiatement signalé au responsable, il sera alors pesé comptabilisé et remis à l’eau.

19) Il sera attribué 1 point par gramme et 40 points par poisson pêché. En cas d’égalité de points, on aura recours au tirage au sort.

20) L’utilisation de l’écho-sondeur est interdite en période de concours.

21) Les organisateurs ont le devoir de :

  • prendre toutes leurs dispositions pour un bon déroulement de la compétition
  • de résoudre une éventuelle contestation.

22) Par le fait de sa participation, chaque concurrent est tenu par le règlement ; toute tentative de fraude ou infraction aura pour conséquence :

  • l’exclusion d’un ou plusieurs concours décidés par les responsables.
  • l’exclusion générale par le CA de l’ASBL « LES GOFFES ».

23) Les responsables se réservent le droit de modifier le règlement durant l’année.

24) Pour les personnes à mobilité réduite, le règlement concernant les emplacements, le mode de pêche peut être revu par le comité.

25) Le CA et les responsables déclinent toutes responsabilités en cas d’accident.

Les commentaires sont fermés.